Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
Miss Delivery
Par
De son nom vous l’aurez bien compris, cette Miss d’enfer fait de la délivrabilité son affaire.
le 27 avril 2018 | 0 commentaire

RGPD & Emailing : Les 10 points les plus importants et pourquoi il ne faut pas paniquer

RGPD EmailingIl arrive, il fait trembler les entreprises de toute l’Europe, terrorise les marketeurs et bouscule les habitudes de tous ! Attention mesdames, messieurs, le fameux, le célèbre RGPD débarque le 25 Mai 2018. Préparez-vous au chaos ! Ou pas.

Loin de nous l’idée de dénigrer le grandiloquent Règlement Général sur la Protection des Données. Mais tout de même, beaucoup en parlent, beaucoup dramatisent, mais peu ont vraiment conscience que cette réglementation va être bénéfique pour tous.

Alors il est temps de vous dire concrètement ce qui va changer pour vous, et pourquoi ce n’est ni dramatique, ni compliqué.

 

Voici donc notre liste des 10 actions à mettre en place et points à respecter en priorité pour être conforme au RGPD :

 

1. Interdit d’inscrire un contact à une liste de destinataires d’office

Lorsque quelqu’un souscrit à un service ou se crée un compte, vous ne pouvez pas l’inscrire directement à toutes vos listes de newsletters, emails marketing, etc, sans lui demander son consentement lors de l’inscription (via une case à cocher par exemple).

 

2. Cases pré-cochées interdites

Ce n’est pas vraiment nouveau. Cela faisait déjà partie des recommandations de la CNIL, mais le RGPD en remet une couche. Ne pré-cochez pas des cases à la place de vos utilisateurs et ne les cachez pas.

 

3. Interdit d’envoyer des emails à des contacts dont vous n’avez pas eu le consentement explicite

Evident vous dites ? Oui, même si c’est une pratique répandue, cela a toujours été le cas. Fin de l’histoire.

 

4. Demandez à vos inscrits existants leur consentement

Mention importante ici : vous devez également avoir l’approbation de vos contacts déjà existants dans d’anciennes listes.

Si vous ne leur avez pas déjà demandé auparavant de façon explicite ou lors de leur inscription (via le double opt-in), envoyez-leur un email avant le 25 Mai en leur demandant s’ils souhaitent toujours recevoir vos newsletters pour être parfaitement en règle.

Pour savoir comment créer concrètement ce message et recueillir un consentement en règle, vous pouvez consulter ce tutoriel.

 

5. Utilisez le double opt-in

Un énième point faisant déjà partie des recommandations de la CNIL aujourd’hui. Double dose de recommandation donc pour vous inciter à procéder au double opt-in via un email de confirmation d’inscription par exemple.

UNE SOLUTION EMAILING CONFORME RGPD ?
EMAILING.BIZ VOUS RECOMMANDE SARBACANE !

Créez des campagnes emailing et des formulaires d’inscription efficaces conformes au RGPD. Choisissez la solution emailing, SMS et marketing automation n°1 en france, entièrement dédiée aux professionnels comme vous.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

6. Assurez-vous que vos sous-traitants respectent les règles du RGPD

On rentre un peu plus dans le vif ici. Vous devez vous assurer que vos prestataires de service d’hébergement de vos données (Cloud par exemple), sont bien RGPD compliant eux aussi.

Si non, changez de prestataire. Mais pas de panique, ces entreprises étant directement concernée, elles veilleront à se mettre à niveau.

 

7. Gardez une trace de la provenance de vos contacts et de leur consentement

En cas de contrôle, faites en sorte de garder une preuve de la provenance d’inscription de chacun de vos contacts et de la manière dont ils ont accepté de recevoir vos messages. Si vous n’avez pas cette donnée, rendez-vous au point n°4.

 

8. Rendez publiques vos pratiques en termes de collecte de données

Votre politique de confidentialité et vos pratiques de collecte de données doivent être publiques et transparentes, donc facilement consultables (via un lien à l’inscription et désinscription par exemple).

 

9. Proposez un lien de désinscription et une adresse de retour

Rien de bien nouveau ici non plus. Le lien de désinscription a toujours été et sera toujours obligatoire dans vos communications.

Vous devez également permettre à vos contacts de contester leur inscription par email en mettant à disposition une adresse dédiée (dans le footer de vos emails ou sur votre page de désinscription).

 

10. Informez vos destinataires de l’utilisation qui sera faite de leurs données

Ce point complète en quelque sorte le point N°8. Vous devez veiller à préciser (de façon publique et transparent) à vos nouveaux inscrits quelles informations vont être utilisées et à quelles fins marketing, par exemple si vous souhaitez faire du marketing automation.

 

Gardez cette liste sous le coude et appliquez les quelques actions rapides à mettre en place pour être en conformité avec le RGPD.

Quoi qu’il arrive, pas de panique. Si ces mesures ont pour but direct de préserver la confidentialité des données des internautes, elles permettent implicitement d’améliorer la qualité de vos envois.

Vous obtiendrez des bases de données plus qualifiées, effectuerez des envois plus ciblés et mieux personnalisés, et améliorerez vos statistiques de campagne.

Cela signifie moins d’envois pour plus de qualité. Et croyez-nous, ce qui fait la force d’une communication efficace, c’est de loin la qualité des envois et de la base de données.

 

Pour plus de détails sur les conséquences du RGPD sur votre pratique de l’emailing et un rapport complet, n’hésitez pas à consulter la page RGPD de Sarbacane.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • https://www emailing biz/se-perfectionner/rgpd-emailing/
  • emailing rgpd
  • rgpd anciens contacts
  • inscription a mailing rgpd
  • mailing list RGPD
  • mailing conforme rgpd
  • rgpd et destinataires
  • rgpd emailing tous ses clients
  • rgpd emailing
  • rgpd email