Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
X-Mail
Par
Soyez sans craintes, ce mutant du marketing n’a pas d’égal pour dénicher les meilleures infos pour préparer vos missions emailing.
le 2 juillet 2013 | 14 commentaires

Taux de conversion, taux de clic, etc, comment les interpréter ?

taux d'ouverture taux de clicIl existe un certain nombre d’indicateurs dans l’emailing qui servent à juger de l’efficacité d’une campagne.

Nous allons ici nous pencher sur les plus importants, et voir ce qu’ils signifient pour pouvoir en tirer les leçons qui vous permettront d’améliorer l’efficacité de votre campagne.

 

 

A la base de tout : le taux d’ouverture

Ce taux est à la base de tout car, vous l’aurez bien compris : si le destinataire n’ouvre pas l’email, comment pourrait-il aller plus loin ? C’est pourquoi ce taux est extrêmement important. Pour le lire rien de plus simple : il s’agit du nombre d’email ouvert sur 100 emails envoyés.

A titre indicatif, on estime le taux moyen d’ouverture en B to C à 25%. Donc si vous atteignez ce pourcentage, vous serez alors dans la moyenne, ce qui constitue un départ correct. Mais il existe des campagnes connaissant un taux de 77%, ce que l’on peut appeler le Graal de l’emailing. Bien sûr ce taux est exceptionnel, mais au vu de ces chiffres, on peut estimer que votre taux d’ouverture est bon à partir de 50%.

Dans le cas où votre taux d’ouverture est faible, cela peut s’expliquer de plusieurs façons. Tout d’abord, revoyez l’objet de votre message pour qu’il soit clair et concis. Ensuite, vérifier votre délivrabilité : les destinataires n’ouvriront pas votre message si ce dernier est considéré comme un spam. Enfin, vérifiez que vous, expéditeur, soyez clairement identifiable.

 

Le taux de clic, gage de qualité

Ce taux indique quels liens a été cliqué ou non. La moyenne du taux de clic est plutôt de 14%, et peut beaucoup varier d’une campagne à l’autre. Le clic est un élément essentiel car il crée du trafic sur votre site et est indispensable pour convertir un prospect en client.

Un taux de clic élevé traduit un contenu de qualité qui répond aux attentes du destinataire. Ça veut dire que le destinataire est séduit, intéressé, qu’il souhaite plus d’information ou, qui sait, qu’il souhaite acheter. Si jamais ce taux est faible, cela traduit un email peu intéressant, mal présenté, ou pas en accord avec l’objet.

Il est important d’avoir un bon équilibre image/texte pour rendre le message visuellement attrayant. De plus, ces images doivent être cliquables car les internautes cliquent plus facilement sur ces dernières. Enfin, le contenu des textes doit être de qualité et correspondre à ce qu’aime et attend le destinataire. Cliquez ici pour plus de détails.

 

Le taux de conversion, ou la base de votre ROI

Le taux de conversion indique le nombre d’email qui ont provoqué un achat. C’est un taux extrêmement important puisqu’il est l’objet même de votre campagne la plupart du temps. La moyenne de ce taux est de 4%, et il ne tient pas qu’à la qualité de votre email.

En effet pour obtenir une conversion, votre site doit avoir la même qualité (élevé) que votre email. Si jamais ce taux est faible, c’est que la navigation de votre site est trop difficile, que la sécurité du payement n’est pas rassurante, ou encore qu’il y ait un manque d’information.  Veillez donc à ce que l’internaute ne soit pas dérouté de passer de l’email au site.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • a quoi correspond le taux de clic
  • emailing conversion rate
  • https://www emailing biz/bien-debuter/taux-conversion-clic-ouverture/
  • convertir les clic en achat
  • emailing B2B bpn taux de clics
  • emailing B2B des bons taux de clics?
  • https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1829 8uOuk7wId4iXSk8zPDe3fxNGeduT8HAsOxHdnGR4mJMOHewgn8MxDSVrnNKyJYs5 9ebf568630771da7118895a986741c818524deb4&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic66uCIg23qh8iRG98qeIXme
  • taux de réactivité emailing moyen
  • taux ouverture cumulé