Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
Newsletter Man
Par
Prêt à tout pour préserver l’emailing du mauvais goût et du design raté, ce super-héros vous prodiguera ses meilleurs conseils pour réussir vos newsletters.
le 15 juillet 2014 | 0 commentaire

6 conseils pour rester un expéditeur apprécié

illu1Parce que passer d’une entreprise qui envoie des newsletters et des emailings commerciaux à une entreprise qui spamme ses destinataires, il n’y a qu’un pas ! Aujourd’hui, nous vous apportons des conseils pour ne pas franchir cette limite et rester du bon côté des marketeurs.

Vous êtes-vous déjà posez la question : Qu’est-ce qui fait de moi un expéditeur sympathique ? Quelles circonstances pourraient m’amener à devenir un spammeur ? Voici quelques éléments pour rester du bon côté :

Utiliser une base de destinataires qualifiée
Tout d’abord, ce qui fait qu’un expéditeur est respectable, c’est l’envoi de campagnes emailing auprès de destinataires qui souhaitent recevoir ces emails. C’est-à-dire : envoyer les campagnes emailing aux destinataires qui se sont inscrits à votre base de données pour recevoir les informations et les promotions. Beaucoup trop d’entreprises pensent encore à la quantité, nous vous conseillons de privilégier la qualité, vous aurez un meilleur taux de retour et une meilleures délivrabilité.

Ne pas harceler les destinataires
Envoyer trop d’emails, pourquoi faire ? Nous sommes sure que vous ne voulez pas assaillir vos destinataires de trop de messages ! Deux conseils :
– Faites attention à la périodicité de vos envois, respectez un intervalle entre chaque campagne
– N’envoyez pas des emails tous les jours, ou sinon ciblez selon les statistiques de la veille (ouverture mais pas de clic, ou clic mais pas d’achat)
Si vous envoyez trop souvent des campagnes emailing à vos destinataires, ils ne les liront plus. Combien d’entre nous ont dans leur messagerie des emails non lus tous les jours d’une même enseigne ? J’en fais partie. Plus vous écrivez à votre destinataire, moins il ouvrira vos emails. L’information ou la promotion est du coup trop récurrente.

Envoyer des emails personnalisés
L’email de masse n’est plus à la mode. La personnalisation est appréciée. Par exemple : un objet personnalisé obtiendra un taux d’ouverture supérieur de 29% par rapport à un objet promotionnel non personnalisé.
Le destinataire doit avoir l’impression que l’offre est faite pour lui. Alors, utilisez votre base de données et personnalisez votre message avec le prénom, la civilité, la ville, le dernier achat, les goûts…

Prendre en compte les désabonnements
Le lien de désabonnement est obligatoire dans le contenu de votre campagne. A chaque envoi, vous devez donner la possibilité au destinataire de se désabonner quand il le souhaite. Ce lien doit bien évidemment fonctionner, prendre en compte le désabonnement, et ainsi supprimer l’adresse email de vos prochains envois.

Supprimer les destinataires inactifs
Pourquoi continuer à envoyer des emailing aux destinataires qui ne les ouvrent plus ? Pour améliorer la qualité de votre base, n’hésitez pas à supprimer les destinataires inactifs, c’est-à-dire qui n’ont pas ouvert votre email depuis 6 mois, 1 an ou plus.

Envoyer aussi des emails informatifs
Pour votre image et pour l’intérêt du destinataire, n’envoyez pas que des emails commerciaux. Vos destinataires ne sont pas que des portefeuilles, ils aiment aussi suivre l’actualité des entreprises. Alors ne négligez plus vos newsletters !

Si vous respectez ces conseils, vous ne passerez pas pour un spammeur que ce soit pour vos destinataires mais aussi pour les messageries.