Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
clear image

L'astuce du jour

de Miss Delivery

Vous avez du mal à atteindre vos objectifs marketing ?

Je vous recommande Sarbacane, la meilleure application française pour créer et automatiser vos campagnes Email & SMS marketing.

Le plus : Les experts de Sarbacane suivent vos projets et vous aident à optimiser vos performances.

Miss Delivery
Par
De son nom vous l’aurez bien compris, cette Miss d’enfer fait de la délivrabilité son affaire.
le 31 juillet 2019 | 0 commentaire

Pourquoi vos contacts sont inactifs ?

Commençons par regarder vos statistiques dans votre logiciel emailing

 

Avouez-le, combien d’entre vous ont un taux d’ouverture sur une base globale proche de 80% en emailing ? Personne ! (ou alors il faut nous contacter très vite pour nous donner la recette). Aujourd’hui, si vous regardez de plus près vos statistiques dans votre logiciel emailing, environ 60-80% de votre base est inactive. Pas top… mais c’est une moyenne constatée pour beaucoup d’entreprises.

Cela a un impact financier : vous utilisez des crédits de routage auprès d’une population qui sera susceptible de ne plus jamais ouvrir vos emails. Mais cela impacte aussi votre e-reputation : vous adressez des emails (parfois trop ?) à des personnes qui ne sont pas intéressées par vos produits / services pour le moment.

Mais pourquoi vos clients n’ouvrent plus vos emails ?

Voici plusieurs hypothèses :

 

1 – Vos contenus sont… comment dire….  

Pourquoi vos contacts sont inactifs ?

Cela signifie que vous n’envoyez pas de contenu assez pertinent auprès de vos cibles.

Ils ont fait une croix sur vos emails car ils ont certainement été déçus des premiers reçus.

Il ne faut jamais négliger vos envois, surtout si votre base de données est toujours composée de nouveaux contacts. Le premier envoi est votre carte de visite et il est décisif pour la suite de l’aventure avec vos destinataires.

 

2 – Votre rythme n’est pas calé sur celui de vos destinataires

Ce n’est pas nouveau, c’est même connu : il faut envoyer vos messages aux bons moments. Chaque activité, secteur, produit a des clients et prospects différents, aux habitudes et comportements différents.

Il ne suffit pas d’établir un “bon rythme” d’envoi de newsletter pour faire de l’emailing. Et puis de toute façon, qu’est-ce que réellement un bon rythme selon vos clients ?

Un client de Cuisinella a-t’il les mêmes attentes de son émetteur qu’un client de TopOffice ?

Sachez que selon votre activité, votre secteur et vos produits, vos clients auront des comportements différents. Inutile de les harceler, il est indispensable de cerner vos bases de contacts avant de bâtir votre stratégie d’envoi.

Découvrez notre article sur les meilleurs moments pour envoyer vos emailings.

 

3 – Vos clients vous trompent !

Pourquoi vos contacts sont inactifs ?

Selon votre méthode de collecte, il est parfois possible que des clients donnent volontairement une fausse adresse email, ou une adresse “poubelle”. Cette méthode est souvent vue lorsque l’on propose de télécharger un document en échange d’un formulaire à remplir par exemple.

Vos clients ne sont pas tous trompeurs, ils peuvent aussi avoir involontairement fait une faute de frappe lors de l’inscription de leur adresse. Dans tous les cas, des erreurs se sont peut-être glissées dans votre liste, ce qui vous créer des NPAI. Ces adresses NPAI sont remontées automatiquement lors de votre envoi puis mises dans une liste NPAI qui sera exclue de vos prochaines campagnes sur votre logiciel emailing.

Pensez à bien utiliser la fonction “analyse des contacts” lors de l’import de votre liste. Certains logiciels emailing détectent pour vous des erreurs de syntaxes comme @gmial.com au lieu de @gmail.com. Une correction vous est proposée pour exploiter vos bases correctement.

 

4 – Vos clients de vous reconnaissent pas

Prenons le problème à sa base. Vous souhaitez adresser un email à de nouvelles personnes, mais celles-ci ignore qui vous êtes ? Pas étonnant que certains de vos destinataires n’ouvrent pas. Avez-vous l’habitude d’ouvrir votre porte de chez vous à tous les inconnus ? La confiance en votre interlocuteur est primordiale.

Cette étape passe d’abord par le paramétrage de votre campagne depuis votre logiciel emailing, et plus précisément le nom expéditeur. Il faut absolument paramétrer votre nom apparent expéditeur.

Très souvent on voir figurer le nom de votre société / le prénom d’un conseiller / le prénom du responsable des communications pour humaniser vos mailings et rassurer vos destinataires.

Dans notre premier contre-exemple, on ne sait pas qui est l’émetteur. Le mot marketing s’est mis par défaut, car il s’agit du premier attribut de l’adresse email utilisée par votre logiciel emailing pour adresser la campagne. Il est donc préférable et vivement conseillé de personnaliser le nom apparent pour plus de visibilité et d’être reconnu par vos destinataires et leurs messageries.

Le rythme d’envoi joue également un rôle essentiel dans la confiance en l’expéditeur. Si vous adressez vos newsletter que deux fois dans l’année, il est fort probable qu’une partie de vos destinataires ne se souviennent plus de qui vous êtes. Pensez donc bien à rester présent dans l’esprit de vos destinataires.

 

En bref

Rassurez-vous, tout le monde dispose de contacts inactifs. Il n’y a pas de solution miraculeuse pour avoir une base 100% active. Toutefois, les causes et les éléments déclencheurs sont indispensables à avoir en tête pour votre stratégie et à paramétrer sur votre logiciel emailing.

Sachez que vos contacts mènent aussi leur propre vie, ils changent d’habitudes, de comportements, parfois d’adresse email. Ne les bannissez pas, traitez-les différemment de vos contacts actifs. Retrouvez nos conseils pour réactiver facilement vos contacts inactifs. 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *


*