Catégories
Gérer ses destinataires

Opt-In, Double Opt-in ou Triple Opt-in ? Définitions, Avantages et Inconvénients

opt-in double optinOutre le côté légal, le choix de votre méthode d’inscription à votre newsletter peut changer votre manière de récolter des contacts et optimiser votre base de données. Nous aborderons aujourd’hui différentes méthodes d’opt-in afin de les comparer, pour vous aider à choisir celle qui convient le mieux à votre business.

 

 

Définitions

N’allons pas trop vite. Avant de vous parler des avantages et inconvénients des deux types d’opt-in, commençons par décrire ce dont il s’agit.

 

L’opt-in simple

L’opt-in (ou optin, opt in…) est un concept consistant à demander l’autorisation de l’internaute pour lui envoyer des emails ou tout autre message marketing.

Cela se traduit simplement par le fait d’envoyer ces messages à des personnes ayant choisi de s’inscrire, par exemple à travers un formulaire d’inscription.

L’opt-in est une obligation légale en France en ce qui concerne la prospection par e-mail auprès des particuliers.

Il est strictement interdit d’envoyer des campagnes publicitaires à des particuliers n’ayant jamais souhaité les recevoir.

En revanche, la loi est bien plus souple concernant les adresses professionnelles. Il est légal de prospecter des entreprises à condition que le secteur d’activité et l’offre envoyée aient un lien et que l’annonceur respecte le droit d’opposition du destinataire.

 

On parle également d’opt-in actif et d’opt-in passif.

L’opt-in est dit « actif » lorsque l’internaute est conscient de donner son autorisation pour recevoir vos offres, lorsque son inscription est explicite.

Pour faire simple, l’opt-in actif désigne la plupart du temps la présence d’une case à cocher manuellement ou d’un bouton à cliquer stipulant clairement que l’internaute accepte de recevoir des messages publicitaires.

L’opt-in passif, c’est le contraire.

Il consiste en une case « pré-cochée » à la place de l’internaute, bien entendue, celle-ci étant le plus souvent cachée en haut ou en bas d’une page.

Ce type de pratique est réprimandé par la CNIL et punissable par la loi.

Pour résumer, l’opt-in simple est simplement le fait logique d’obtenir l’autorisation de l’internaute pour lui envoyer des messages.

 

Le double opt-in

Le double opt-in est tout simplement une double confirmation de la part de l’internaute.

Généralement, celui-ci reçoit un email après s’être inscrit pour lui demander de confirmer son email en cliquant sur un lien.

Cette méthode consiste donc à simplement s’assurer que la personne s’étant inscrite ne l’a pas fait par erreur ou contre son gré.

Juridiquement, l’annonceur est donc à l’abri.

 

Le triple opt-in

Très rare, cette méthode consiste comme son nom l’indique à s’inscrire à une newsletter ou tout autre programme d’envoi de messages publicitaires en trois étapes.

En général, cette méthode est utilisée dans le but d’obtenir une adresse email ET un numéro de téléphone fiables et liés.

Peu d’entreprises se donnent la peine de mettre en place le triple opt-in. Son efficacité est en effet bien moindre que le double opt-in et seuls certains domaines d’activité peuvent se permettre de le mettre en place.

A titre d’exemple, la société Deutsche Telekom a mis en place le triple opt-in pour collecter des numéros de téléphone valables :

  • D’abord, on demande le numéro de téléphone, puis on envoie un code par sms sur ce numéro qu’il faut entrer sur le site pour valider une première fois.
  • Une fois le code validé, l’internaute doit cocher manuellement deux cases : accepter de recevoir des emails promotionnels et accepter de recevoir des sms
  • Enfin, un email de confirmation est envoyé pour valider définitivement l’inscription

On a donc bien trois méthodes de validation, c’est le triple opt-in.

 

Avantages et inconvénients

Maintenant que vous êtes incollables sur l’opt-in, passons aux avantages et inconvénients de chacune de ces méthodes.

 

Avantages de l’Opt-in simple

L’avantage de l’opt in simple est d’être facile à mettre en place, ne nécessitant que peu de développement.

D’autre part, avec une simple case à cocher ou un seul formulaire à remplir, vous êtes certains d’optimiser le nombre d’inscrits à notre newsletter car l’inscription est facilitée.

En effet, moins il y a d’étapes, plus vous aurez d’inscrits et plus vous aurez de potentiels prospects.

 

Inconvénients de l’opt-in simple

Bien entendu, parmi tous ces inscrits, une grande partie d’entre eux sera bien moins qualifiée qu’avec le double opt-in.

Vous risquez notamment de récupérer de nombreuses adresses erronées, d’inscriptions non désirées ou peu motivées, de robots, etc.

En bref, si l’opt-in simple vous permet d’augmenter exponentiellement le nombre d’inscrits à votre newsletter, vous pouvez être certain d’y retrouver beaucoup déchets.

 

Avantages du double et triple opt-in

A l’inverse, doubler la confirmation d’inscription vous permet d’obtenir une base de données bien plus qualifiée.

De plus, dans le cas où votre email tombe en spam, votre destinataire ira de lui-même vérifier son courrier indésirable et pourra vous déclarer comme expéditeur de confiance.

Ainsi, vous réduisez le nombre d’emails tombés en spams pour vos prochains envois et vous assurez de toucher un maximum de vos contacts.

D’autre part, un email de confirmation vous permet de transmettre des informations complémentaires à votre destinataire concernant les avantages de votre newsletter par exemple ou lui transmettre une réduction de bienvenue à valoir sur votre site.

 

Inconvénients du double et triple opt-in

Comme on le disait, le double opt-in aura pour effet de réduire drastiquement le nombre d’inscrits du fait de l’effort supplémentaire qu’il nécessite.

Certains risquent de ne pas valider par manque de motivation, l’email peut très bien tomber en spam… Si les plus motivés vont effectivement aller retrouver votre email en indésirables, beaucoup risquent de laisser tomber et de passer à autre chose.

 

Catégories
Gérer ses destinataires

Comment segmenter votre base de destinataires ?

Segmentation emailingOutre la nécessité d’obtenir une base de destinataires par opt-in voire double opt-in, sa segmentation est une étape primordiale pour parvenir à l’exploiter de manière optimale.

Aujourd’hui, l’hyper personnalisation est au cœur des stratégies marketing, surtout en emailing avec la montée du SPAM et du phishing qui polluent les boîtes mails.

Alors s’il y a bien une règle à respecter coûte que coûte, c’est de proposer du contenu pertinent et adapté à vos destinataires. Sauf qu’ils n’ont pas tous le même profil ! Tous vos contacts sont uniques et ont des aspirations qui leurs sont propres.

Mais en s’organisant correctement, on peut réussir à les trier selon des critères communs et ainsi envoyer des campagnes différentes en fonction de leurs profils.

Nous classerons ces critères en 3 grandes catégories. A vous de décider quelles informations sont intéressantes à recueillir pour votre business. Cette méthode est d’ailleurs valable pour n’importe quelle opération marketing, emailing ou pas.

 

Les critères objectifs

Qui sont mes contacts ?

Les critères que l’on appellera « objectifs » sont les informations basiques qui concernent l’identité du contact. Ces données doivent être recueillies le plus rapidement possible, dès l’inscription de votre contact à votre base de données.

On peut par exemple citer les informations suivantes :

  • Email (évidemment)
  • Nom
  • Prénom
  • Civilité
  • Âge
  • Géolocalisation (région, ville voire pays)
  • En B2B : entreprise, secteur d’activité, fonction
  • Date d’inscription

C’est une liste non exhaustive et toutes les informations ne sont pas forcément pertinentes pour vous. L’âge par exemple, peut être une donnée très intéressante pour une entreprise de prêt-à-porter mais l’est moins pour un business en B2B.

La géolocalisation ne sera pas essentielle pour un site e-commerce purement online alors qu’une entreprise possédant des points de vente physiques y attachera une grande importance pour toucher ses cibles sur un secteur précis.

Idem pour le pays : une firme qui ne compte pas s’exporter et qui ne souhaite toucher que les résidents français n’aura pas grand intérêt à demander dans quel pays se situent ses contacts.

Les informations capitales pour votre business dépendent également de votre type d’activité. En B2B, il est toujours intéressant de connaître le poste de son interlocuteur, son statut hiérarchique, son pouvoir de décision, etc…

Veillez à toujours demander seulement les informations qui vous seront utiles. Il ne s’agit pas de réaliser un interrogatoire alors que votre contact ne fait même pas encore partie de votre base. Utilisez un formulaire simple, rapide à remplir et tenant sur quelques lignes, et prévoyez une récompense pour tout nouvel inscrit : livre blanc gratuit, réduction, code promo… Cela incitera vos visiteurs à prendre le temps de s’inscrire.

Pour récupérer toutes ces infos, Sarbacane Desktop a récemment développé son éditeur de formulaires. Il vous permet de collecter les données dont vous avez besoin auprès de vos clients depuis votre site web à l’aide d’un formulaire d’inscription entièrement créé et personnalisé par vos soins. Grâce à cette extension, tout contact entré dans le formulaire est directement ajouté à vos listes de contacts dans Sarbacane. Cela vous permet de récupérer rapidement et massivement les informations dont vous avez besoin sur vos visiteurs.

N’oubliez pas que ces informations vous permettent non seulement de pouvoir cibler avec précision vos campagnes emailing mais également de les personnaliser.

 

Les critères subjectifs

A quoi mes contacts aspirent-ils ?

Cette seconde catégorie de critères vous permettra de mieux cerner les attentes de vos contacts vis-à-vis de vous, de comprendre ce qu’ils aiment et quels sont leurs centres d’intérêt.

Vous pouvez récupérer ce type de données de différentes manières : par le biais de sondages, de questionnaires envoyés par emails, dans votre formulaire d’inscription ou directement par contact téléphonique. L’idée est de leur demander concrètement ce qu’ils attendent de votre entreprise et ce qu’ils aiment : « Qu’attendez-vous de notre newsletter ? », « A quelle fréquence souhaitez-vous recevoir notre newsletter ? », « Quels sont vos centres d’intérêt ? », etc…

Il est primordial de savoir ce que vos contacts souhaitent recevoir de vous. Quelques questions suffiront à vous donner un vue d’ensemble de leurs aspirations et vous pourrez cibler vos campagnes en prenant en compte une nouvelle donnée, encore plus personnelle et donc extrêmement pertinente. C’est là la base de toute communication efficace.

Il est de plus en plus courant de voir des entreprises proposer plusieurs newsletters à des fréquences différentes. L’utilisateur choisi lui-même le rythme d’envoi qu’il préfère afin de ne pas être assommé d’emails et ne pas être lassé.

Ca y est, on commence à se rapprocher de cette fameuse hyper personnalisation. Mais on peut encore aller plus loin…

 

Les critères comportementaux

Comment se comportent mes contacts ?

Les outils marketing et emailing disponibles sur le marché se sont considérablement développés ces dernières années et permettent d’obtenir des données incroyablement précises, nombreuses, et facilement exploitables. Nous sommes à l’ère du Big Data, où la récolte de données se fait automatiquement et massivement.

Aujourd’hui, vous pouvez facilement suivre les comportements de vos contacts/prospects/visiteurs/clients, les canaliser et vous en servir pour alimenter vos bases de données.

Par exemple, avec une solution emailing efficace, vous pouvez suivre le comportement de vos destinataires suite à l’envoi d’un email et récupérer les statistiques post-campagne. Il est alors intéressant de retranscrire ces données dans vos bases de destinataires sur une période donnée.

D’autre part, avec un site e-commerce, il est possible de récupérer les comportements d’achats de vos clients et d’en extraire d’autres données toutes aussi intéressantes.

Sarbacane Desktop permet d’ailleurs non seulement d’obtenir des statistiques post-campagnes très complètes, mais également d’importer les données extraites d’un site e-commerce type Magento/Prestashop.

En somme, avec les bons outils, vous pouvez obtenir des données de ce type :

  • Taux d’ouverture des emails
  • Taux de clics dans vos emails
  • Inactivité
  • Nombre de commandes passées
  • Montant moyen des commandes
  • Montant total dépensé chez vous
  • Date d’adhésion
  • Supports de lecture
  • etc…

Avec de telles données, votre base se retrouve d’autant plus qualifiée. Elles vous aideront notamment à  préparer des campagnes de relance, de fidélisation, de prospection…

Par exemple, un prospect ayant cliqué sur à peu près toutes vos campagnes mais n’ayant jamais commandé devra être bichonné pour le transformer en client.

Au contraire, un client qui n’a commandé qu’une fois chez vous mais qui demeure inactif depuis plusieurs mois sera bon à relancer avec un code promo ou une réduction…

 

Les possibilités sont énormes ! Combinez cela à tous les autres critères et vous devriez obtenir des bases de destinataires ultra-qualifiées et donc envoyer des campagnes totalement personnalisées en fonction de la personne, de son profil, de ses goûts, de ses attentes, de son activité…

Ajoutez à tout cela des solutions permettant l’automatisation de campagnes marketing, et vos communications seront à la fois hyper-personnalisées, automatiques, rentables, et vos clients ne s’en plaindront pas car vos bases sont, bien entendu, opt-in et obtenues en tout légalité. Ils s’attendent à recevoir de vos nouvelles !

N’oubliez pas enfin que le plus important, c’est bien la qualité de votre base, pas la quantité de contacts qu’elle contient. Alors segmentez-la correctement, dosez bien les informations que vous demandez à vos contacts, et soyez inventifs pour être le plus proche possible de vos cibles. Tout le monde y gagnera !

Catégories
Gérer ses destinataires

Peut-on intégrer un formulaire dans un email ?

Cette question nous est régulièrement posée : peut-on intégrer un formulaire dans une campagne emailing ? La réponse est oui et non, l’occasion pour nous de développer le sujet dans cet article.

Demander l’avis d’un client, rédiger un commentaire sur un dernier achat, répondre à un sondage… Ce sont de multiples raisons pour les enseignes d’envoyer un emailing. Cependant, le formulaire n’étant pas adapté au format email, la plupart des entreprises envoie donc un message texte avec un lien redirigeant vers le sondage hébergé en ligne.

Est-il possible d’intégrer un formulaire dans le contenu de mon emailing ?

Les formulaires créés à partir d’outils comme Jotform par exemple ne fonctionneront pas dans l’emailing, puisqu’ils utilisent le langage javascript qui n’est pas compatible avec l’email.
Seul le format HTML est utilisable pour créer le formulaire.

Le code se présente comme ceci :

Formulaire

VOUS CHERCHEZ PLUS SIMPLE ?
EMAILING.BIZ VOUS RECOMMANDE SARBACANE !

Créez des formulaires, sondages et invitations en toute simplicité et sans connaissances techniques avec la solution emailing, SMS, et marketing automation n°1 en France, entièrement dédiée aux professionnels comme vous.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

 

Voici l’interprétation du code :

Formulaire

Ce formulaire est-il lisible dans toutes les messageries et webmails ?

Non, le code HTML est réinterprété par chaque messagerie et webmail, la plupart supprime ou rende la balise <form> non fonctionnelle rendant le formulaire inaccessible. Nous vous proposons un tableau récapitulatif avec les messageries testées :

Formulaire fonctionnel Formulaire non fonctionnel
Messageries
Outlook 2010 & 2013 X
Webmails
Gmail X
Yahoo X
Outlook.com X
Orange X
Sur iPhone
Mail X
Gmail X
Yahoo X
Sur Android
TouchDown X
Gmail X
Inbox X

 

Exemple d’affichage d’un email avec formulaire sur Gmail :

Formulaire_Desktop

Exemple d’affichage d’un email avec formulaire sur l’application Mail de l’iPhone :

Formulaire_iphone

 

Par contre, sur Outlook.com, le formulaire s’affiche mais les champs ne sont pas cliquables :

Formulaire_outlookCom

Sur la messagerie Outlook 2010, les champs se transforment en texte et le fomulaire n’est pas accessible :

Formulaire_outlook

En conclusion, vous pouvez intégrer un formulaire HTML dans le contenu HTML et l’envoyer uniquement aux destinataires Gmail et Yahoo.
Attention toutefois vous ne pouvez pas savoir à l’avance avec quelle messagerie votre destinataire ouvrira votre email. Un utilisateur Yahoo peut très bien utiliser le logiciel Outlook pour consulter ses emails.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • Puteaux entreprise formulaire contact gmail com loc:FR
  • Bobigny entreprise formulaire contact gmail com loc:FR
  • comment créer dans un mail outlook un bulletin réponse
  • créer un formulaire dans outlook
  • creer un formulaire dasn mail
  • écrire un E mail formulaire
  • envoyer un courriel incluant un formulaire case à cocher outlook
  • Formulaire de mail
  • formulaire outlook
  • formulaire via mail
Catégories
Gérer ses destinataires

Guide pour créer sa base de destinataires

La réussite d’une campagne emailing passe par la création et l’optimisation constante d’une base de données de destinataires. Il est indispensable de créer sa propre base afin de garantir la meilleure délivrabilité et les meilleurs retours à chaque campagne envoyée.

L’achat de bases de données sur Internet est une pratique très fortement déconseillée. La plupart des bases soit disant « Opt-in » ou « qualifiées » ne le sont évidemment pas et entraînent de graves conséquences sur votre réputation d’expéditeur. Sans parler de l’illégalité de la chose bien entendu…

Alors si on ne doit pas acheter de base, comment se la constituer ?

 

Formulaire d’inscription

Le formulaire d’inscription sur le site Internet est la méthode de collecte la plus simple. Sa présence ne vous coûte rien. Cependant, mettez ce formulaire en avant pour amener le maximum d’inscription. N’hésitez pas aussi à évoquer la périodicité d’envoi enfin d’en avertir le futur destinataire.

Comment faire un formulaire d’inscription efficace ?

Avant tout, vous devez penser aux informations que vous avez besoin de tirer de vos destinataires. Un formulaire qui ne demande que l’adresse email, c’est très efficace, mais surtout très inutile.

Vous devez bien entendu demander à vos futurs destinataires un minimum d’information sur eux pour que ces adresses soient utilisables. Si vous en demandez trop, ils ne le rempliront pas !

Toute la difficulté est justement de trouver un équilibre entre le nombre d’informations demandées et le nombre d’informations dont vous avez besoin.

 

Avec Sarbacane, vous pouvez créer de superbes formulaires d’inscription pour récupérer les adresses emails de vos visiteurs directement depuis votre site. Les contacts sont directement synchronisés avec vos listes de destinataires dans votre logiciel emailing.

 

formulaire contact

Exemple de formulaire d’inscription créé avec Sarbacane

 

Jeu concours

Le jeu concours est un moyen viral de récupérer des emails en masse. A condition que votre concours soit alléchant !

En effet, si votre jeu concours donne envie de jouer et de partager, vous obtiendrez d’autant plus facilement des adresse emails.

Pour donner envie, vous devez faire gagner un prix conséquent et intéressant. Soit un produit normalement payant chez vous, soit un livre de conseils, soit des points/crédits pour votre site, etc…

Cependant, pour envoyer des campagnes par la suite, vous êtes dans l’obligation de demander l’autorisation via une case à cocher indiquant : « J’autorise l’entreprise à m’envoyer la newsletter et les emails commerciaux… ».

De ce fait, lancer un jeu sur les réseaux sociaux et demander aux internautes de mettre leur email en commentaire n’est pas suffisant pour pouvoir vous servir de leurs coordonnées.

 

Offre ou réduction à l’inscription newsletter

Autre méthode sur les sites e-commerce, il est de plus en plus fréquent d’avoir un pop-up annonçant une réduction ou une offre si la personne s’inscrit à la newsletter.

S’il est difficile de récupérer des inscrits avec un simple formulaire d’inscription, le fait qu’il y ait un avantage, un petit quelque chose à gagner, rend plus facile la conversion.

Mais attention, les pop-ups peuvent être envahissante et ont souvent mauvaise image.

Ne le faites pas surgir sur votre site à n’importe quel moment, permettez au visiteur de le fermer facilement et surtout ne le faites apparaître qu’une seule fois par visite.

 

Livre blanc gratuit

Tout comme le pop-up d’inscription à la newsletter, on peut envisager un pop-up proposant le téléchargement d’un livre blanc ou d’un guide complet sur un sujet qui pourrait intéresser le visiteur.

L’idée ici est d’inciter le visiteur à donner son adresse email et quelques informations personnelles en échange d’un cadeau qui lui sera vraiment utile.

Mais pour cela, il faut bien vendre le livre avec un titre et un visuel accrocheurs, et annoncer l’avantage qu’il aura à le télécharger.

Encore une fois, ne demandez pas trop d’informations dans votre formulaire, vous risquerez de repousser les potentiels inscrits.

 

Création d’un compte client

Si vous possédez un site e-commerce, demandez à vos acheteurs de se créer un compte client chez vous.

Par ce biais, il est bien plus facile demander plus d’informations qu’avec les autres méthodes.

En effet, si vos visiteurs sont arrivés jusqu’à la page de paiement, c’est qu’ils ont un véritable intérêt pour vos produits.

Il ne serait donc pas si déplacé de leur demander quelques précisions sur leurs besoins, leurs coordonnées, etc.

Récolte directe

C’est la méthode la plus empirique de toutes : demandez directement à la personne ses coordonnées.

Il y a plusieurs situations dans lesquelles il est tout à fait bien venu de récolter des contacts :

  • Lors d’un événement ou d’un salon sur lequel vous exposez
  • En magasin, lors du passage en caisse
  • Au téléphone, lors d’un rendez-vous téléphonique
  • Lors d’un rendez-vous

Selon le contexte, n’hésitez pas à amener avec vous une feuille d’émargement afin de demander à vos contacts des informations sur eux et ainsi compléter vos bases.

 

Nos conseils

– Mettez en place un contrôle de saisie vérifiant la présence d’un @ et d’un point

– Utilisez le double opt-in pour vous assurer du consentement de la personne avec un retour d’email pour valider l’inscription

 

Concernant les bases de données achetées, nous vous déconseillons de les utiliser pour plusieurs raisons :

– Des emails peuvent être erronés ou ne sont plus valides

– Des spamtraps ou pièges à pub peuvent s’y trouver, ces adresses ont été créées pour détecter les spams et n’ont jamais été inscrites dans aucune base

Si votre base contient ces emails, votre campagne arrivera directement dans le dossier « Courrier indésirable » des messageries de vos destinataires.

La délivrabilité de votre campagne joue aussi sur la qualité de votre base de destinataires, alors ne la négligez pas.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • base de donn?? contact email
  • base de donnees adresse email
  • base de données adresse mail language:FR
  • base de données emailing language:FR
  • base de données mailing
  • comment créer database de email marketing
  • comment mettre les email en base de donnees
  • créer des mails personnalisés depuis une base de données
  • Créer une base de données email
  • guide distinataire
Catégories
Créer un emailing

Les QR codes dans l’emailing : une innovation utile

qr code emailTraditionnellement, lorsque l’on veut stimuler les ventes en ligne, un marketeur utilise un lien qui permet au consommateur d’obtenir une réduction, une livraison gratuite, etc.

Mais il existe des méthodes plus innovantes qui n’ont pas encore été bien intégrées dans les campagnes d’emailing, et le QR code est l’une d’entre elles.

 

Un Call To Action puissant

Intégrer un QR Code peut constituer un appel à l’action très puissant. Le consommateur intrigué par ce code pourra le scanner avec son smartphone et ainsi obtenir du contenu complémentaire, voire même des avantages pour une nouvelle commande.

En plus d’être facile à utiliser et très commode, il donne le sentiment de faire partie de ces privilégiés qui ont la possibilité de scanner le code. Ce sentiment d’exclusivité ressenti par le destinataire est un élément puissant qui l’incite facilement au scan, à l’action. Pourtant, avec la démocratisation du Smartphone, ce sentiment n’est plus très légitime, mais il persiste.

 

Un partage facile

Un facteur à ne pas négliger : le QR Code se partage facilement entre amis. Ainsi il peut constituer un bouche à oreille amélioré car le destinataire peut facilement sortir son téléphone portable pour permettre à ses amis de scanner le code. Un moyen de plus donc pour récupérer contacts et prospects.

Vous pouvez d’ailleurs inviter ce partage en offrant des récompenses à chaque transmission du code, permettant à la fois d’inciter le destinataire initial à se rendre sur votre site, et de recruter de nouveaux prospects par la même occasion.

 

Un contact de plus

Il semble bien plus naturel de demander le numéro de téléphone portable du destinataire une fois qu’il a été redirigé sur son smartphone à l’aide d’un QR Code.

Une fois ce numéro récupéré, il s’agit d’un moyen de plus pour garder le contact avec votre client ou prospect.

Il sera même possible de lui envoyer des offres directement sur son mobile, ouvrant un canal de communication supplémentaire.

 

Plus simple qu’on ne l’imagine

Certains penseront qu’il n’est pas simple de créer un QR code, ou que c’est inaccessible pour les entreprises de taille moyennes.

Mais en réalité il existe des logiciels libres sur internet qui permettent de les générer facilement.

Simple d’utilisation, ces programmes vous permettront de créer un code qui redirige le destinataire sur une page web mobile, ou qui affiche le contenu que vous souhaitez. Tentez l’expérience, ça vaudra sûrement le coup.

Catégories
Gérer ses destinataires

Un pop-up pour récupérer des adresses, efficace ou pas ?

popupinscriptionLe pop-up a une connotation très négative chez l’internaute. C’est dû au fait qu’on se souvient du pop-up comme étant une bulle très intrusive qui nous empêchait de terminer ce qu’on avait à faire, et c’est très agaçant. Mais les pop-ups ne sont pas toujours comme ça.

 

Le pop-up d’inscription ; pas forcément intrusif.

En fait, il s’agit d’un pop-up qui apparaît pour vous demander votre email afin de recevoir la newsletter du site que vous visitez actuellement. La meilleure technique consiste à attendre que le visiteur puisse voir ce qu’il était venu chercher en premier lieu sur votre site, et de lui proposer le pop-up seulement après. De plus, il faudrait que ce soit un pop-up assez petit pour que l’internaute puisse choisir de l’ignorer sans être gêné en naviguant sur le site, et qu’il apparaisse sur un bord de l’écran. Evidemment celui-ci devra être travaillé pour qu’il soit agréable à regarder. Un pop-up construit de cette façon n’est plus aussi intrusif qu’on se l’imagine, et permet d’obtenir d’excellents résultats, surtout quand votre visiteur vient de lire un excellent article, et qu’au moment où il termine, le pop-up apparaît sur le bord. C’est dans ce genre de condition que le visiteur inscrira tout naturellement son adresse email à votre liste pour votre newsletter.

Un détail important à ne surtout pas négliger : quand le pop-up est apparu une fois, il ne doit plus jamais réapparaître quelle que soit la réponse de l’internaute. Lorsque vous vous êtes déjà inscrit, il n’y a rien de plus désagréable que de revoir le pop-up vous redemander votre adresse. De la même façon, si jamais quelqu’un refuse de s’inscrire, n’insistez pas : non c’est non.

 

Le pire à éviter

Dans tous les cas il y a des erreurs éliminatoires à éviter. La pire d’entre elles : le pop-up qui apparaît avant même que vous ne puissiez voir ce que vous êtes venu chercher sur le site. C’est énervant, et à ce moment précis le visiteur n’a aucune raison de vous donner son adresse, puisqu’il n’a pas encore vu ce que propose votre site et si ça va l’intéresser. Pour peu qu’en plus ce pop-up apparaisse au milieu de l’écran, la seule chose que vous récolterez sera un refus dans le meilleur des cas. Car dans le pire des cas, l’internaute quittera immédiatement votre site pour ne jamais y revenir.

Une autre erreur à ne pas commettre est de proposer un ebook ou un livre blanc en échange de l’inscription, toujours avant que le visiteur ne puisse visiter votre site. Proposer ces contenus comme cadeau de bienvenue peut être une excellente idée, mais il ne faut pas le présenter comme un pot de miel pour appâter les adresses emails. Et encore une fois : laissez le temps au visiteur de regarder ce qu’il était venu chercher, c’est la clé du succès.