Catégories
Se perfectionner

Le langage des serveurs emailing : le protocole SMTP

Ce guide sur le protocole SMTP ambitionne de vous familiariser avec le langage des serveurs email. Certes, vous n’allez pas devenir un expert en protocole Internet dédié à la messagerie électronique, mais vous apprendrez plus que la base en matière de transmission de mails.  À la fin de la lecture de notre tutoriel, vous serez en mesure d’en saisir l’essentiel, et de comment fonctionne une session SMTP. 

Ainsi, vous serez en mesure de choisir un bon prestataire emailing et de tenir des échanges plus fructueux avec votre conseiller en email marketing.

 

Définition du SMTP

 

Le SMTP est l’acronyme de Simple Mail Transfer Protocol, littéralement traduisible en protocole simple de transfert de courrier. Un protocole Internet est un ensemble de règles et de procédures standards (principalement des syntaxes) qu’il faut respecter afin de mettre en liaison un réseau d’ordinateurs. Il existe une multitude de protocoles régissant l’Internet (HTTP, FTP (pour les fichiers) … POP, IMAP et SMTP). 

Le SMTP est historiquement le premier protocole Internet créé. À l’origine, l’Internet qui se nommait encore Arpanet (1969), devait répondre au seul besoin de transfert de messages. Ce n’est qu’après que le Web ou le World Wide Web (WWW) fut inventé. 

Le protocole de communication STMP (né sous le nom Mail Procol Box) fut adopté à l’échelle mondiale en 1982.

Le terme SMTP ne désigne plus uniquement le protocole, mais par extension du langage, il englobe aussi le serveur (la logistique) et le service de messagerie (l’offre de prestation).

 

Dans quel contexte utilise-t-on le protocole SMTP ?

 

Le protocole de communication SMTP est utilisé pour le transfert de courriers électroniques sur le réseau. Son rôle consiste à faire transiter les mails de façon fiable depuis les serveurs émetteurs vers les serveurs récepteurs afin que les destinataires puissent les consulter. Il importe de préciser que le protocole de messagerie SMTP est consacré à la phase transfert des e-mails (étape routage ou postage). La phase de récupération des courriels est l’affaire des protocoles POP ou IMAP. 

Les clients emails lambda (les utilisateurs de la messagerie électronique) se limitent à l’utilisation de leur client messagerie ; il peut s’agir d’une application de messagerie installée sur leurs devices (Microsoft Outlook, Mozilla Thunderbird, Mail pour Apple, etc) ou de programmes webmail propres aux navigateurs (Gmail pour Google Chrome, Opera mail, Windows Live Mail, etc). Le plus gros du processus de transmission entrepris par les serveurs SMTP leur est invisible. Pour en mesurer la portée et la nature, faisons une analogie avec le vieux système de la Poste.

 

Qu’est ce qu’un serveur d’envoi SMTP ?

 

Le traditionnel système de la poste a été présent dans l’esprit du père du SMTP, l’Américain Roy Tomlinson, qui inventa aussi le concept de l’adresse électronique « Identifiant@ nom de domaine.prefixe ». 

Si un touriste anglais envoie une carte postale depuis le petit village Tilly-sur-Seulles à sa famille habitant au village Ray en Sussex, elle sera collectée par un facteur, traitée d’abord dans le centre de tri du village breton, ensuite dans d’autres centres de tri intermédiaires français et anglais avant d’atterrir dans le centre de tri de Ray et déposée dans la boîte à lettre de la famille anglaise.

 Le même périple est réservé aux e-mails, sauf que la durée se compte en secondes, que les contrôles sont plus sévères et que les expéditeurs sont notés !

Par analogie, le touriste anglais est un client email, le centre de tri Tilly-sur-Seulles est un serveur émetteur SMTP (serveur sortant ou client), les centres de tri intermédiaires sont des serveurs relais ou relais-SMTP, celui du village anglais est un serveur récepteur (serveur entrant ou cible). Quant aux facteurs, leur fonction est assurée par des algorithmes. Le lexique SMTP leur réserve les acronymes suivants : MUA pour Mail User Agent pour l’expédition et MDA pour Mial Delivery Agent pour la réception. 

Avant de passer aux syntaxes et commandes échangées entre serveurs et relais, nous allons parler de port et présenter le modèle SMTP dans sa globalité.

 

Qu’est-ce qu’un port SMTP ?

 

Un port est un canal de transmission identifié par un numéro. Avant toute conversation SMTP, les serveurs doivent se mettre d’accord sur le canal à utiliser ; ils en existent une multitude sur Internet. Traditionnellement, le port 25 est réservé à l’emailing, mais, pour des raisons de sécurité (voir plus loin), ce port par défaut est refusé par certains FAI ou serveurs, les MTA utilisent alors d’autres disponibles  : les ports 465 ou 587.

 Le modèle SMTP

 

Les échanges commencent toujours par une sollicitation suivie d’une réponse positive ou négative. Un refus ne signifie pas automatiquement une fin de non-recevoir. Des alternatives sont proposées par le serveur émetteur ou récepteur jusqu’à l’accord final signifié par un OK. En langage SMTP, on parle de processus Commande/Réponse.

De façon générale, un transfert SMTP se déroule ainsi : 

  1.     Le client SMTP (l’expéditeur) soumet l’email rédigé au serveur de son application de messagerie ou à celui de son navigateur en appuyant sur Envoyer. C’est le Mail User Agent (logiciel MUA) qui s’en charge.
  2.     Le serveur émetteur commence par identifier l’adresse IP du serveur cible. Il sollicite pour cela la base de données d’un serveur DNS (ou serveur de noms).
  3.     Le serveur source envoie l’email directement ou via plusieurs serveurs relais (utilisation du MTA) au serveur cible. Chaque transfert entre deux serveurs obéit au SMTP protocol (la communication est bidirectionnelle selon le mode commande/réponse). La transmission est directe si l’expéditeur et le destinataire sont clients du même client messagerie (Yahoo, Gmail, Outlook). Le nombre de relais-SMTP est fonction de plusieurs critères. En tant que marketeurs emailing, demandez à votre prestataire de multiplier les relais de sécurisation et de vérification.
  4.     Le serveur de destination stocke temporairement l’email dans la boîte temporaire d’emails (boîte hôte).
  5.     Le destinataire MUA du destinataire télécharge l’email via le protocole IMAP ou POP3 (bouton consulter).

 

 Vue d’ensembles des principales commandes SMTP

 

Une campagne emailing est complexe dans le réel, d’où la nécessité de recourir à des commandes SMTP pour assurer la fiabilité du transfert des messages. Voici une présentation sommaire des principales requêtes.

 

HELO : cette commande sert à dire bonjour et à se présenter. Son argument est le nom de l’hôte où réside l’émetteur-SMTP. 

MAIL : cette requête initialise une session emailing. Son argument est la route inverse, c’est-à-dire les serveurs relais sollicités pour le renvoi d’un message d’erreurs. 

RCPT (Récipient) : elle sert à identifier un récipiendaire unique (ou boîte hôte) du message ; en cas d’utilisation d’une liste de diffusion, elle est répétée autant de fois que nécessaire. 

DATA : le récepteur comprend qu’il s’agit du corps du message, il se termine par le « . » isolé. 

SEND : cette commande initialise une transaction par laquelle le message doit être envoyé sur un ou plusieurs terminaux. L’argument mentionne une route inverse. 

RSET : c’est une demande d’annulation d’un envoi en cours. Toutes les données doivent être effacées (route, message, tampons, tables d’états …). Le récepteur confirme par un OK. 

VERIFY : il s’agit de la requête de vérification du(es) adresse(s) du(es) destinataire(s). 

EXPAND : utilisée en cas de disponibilité d’une liste de diffusion.

 HELP : c’est une demande d’informations supplémentaires émise par le terminal récepteur

NOOP : le client demande une réponse du serveur pour éviter une déconnexion due à un délai d’attente. 

QUIT : le client termine la session. 

TURN : cette commande demande au récepteur se transformer en émetteur. La réponse peut être un OK ou un refus.

 

 

Présentation des codes réponse SMTP par fonction

 

500 : Erreur de syntaxe, commande non-reconnue

 

501 : Erreur de syntaxe dans les paramètres ou les arguments

 

502 : Commande non-implémentée

 

503 :  Mauvaise séquence de commandes

 

504 :  Paramètre de commande non-implémentée

211 : Etat système

 

214 : Message d’aide

 

220 :  Service disponible

 

221 : Canal de transmission en cours de fermeture

 

421 : Service non-disponible, canal (ou port) fermé

 

250 : Action effectuée

 

251 : Utilisateur non local ; redirection vers <route-directe>

 

450 : Action non-effectuée car la boîte mail est non disponible (exemple, blockage par un autre utilisateur)

 

550 : Action non-effectuée car boîte mail non-disponible (non trouvée, pas d’accès)

 

451 : Action arrêtée : erreur de traitement

 

551 : Utilisateur non local ; essayer <route proposée>

 

452 : Action non-effectuée (manque de ressources système)

 

552 : Action arrêtée (manque de ressources de stockage)

 

553 : Action non-effectuée (nom de boîte-aux-lettres non autorisé)

 

554 : Transaction échouée

 

Pourquoi recourir à une solution emailing ?

 

En tant que marketeur, même si vous maîtrisez parfaitement ce protocole, vous ne pouvez pas garantir un bon taux de délivrabilité et une gestion intelligente de vos campagnes mailing. Les concepteurs du SMTP n’avaient pas prévu ces aspects, d’où la nécessité de faire appel à un professionnel de l’emailing qui maîtrise le SMTP et qui propose une solution d’optimisation des performances de votre marketing e-mailing.

 

Spamming via un relais SMTP ouvert

 

Un relais ouvert est un serveur qui permet d’envoyer des emails sans authentification, c’est-à-dire que tout expéditeur peut l’utiliser pour transmettre un email à tout destinataire : le paradis des spammeurs ! 

Or les FAI tiennent une liste des spammeurs et tracent les serveurs qui les utilisent. Si vous utilisez un relais blacklisté ou si un spammeur notoire utilise votre serveur à votre insu, votre campagne en subira les conséquences malgré votre innocence !

 À l’image du relais SMTP proposé par Sarbacane, les professionnels de l’emailing évitent ce sort à leur client en utilisant des serveurs authentifiés. De plus, ils peuvent utiliser des terminaux relais dont la fonction unique consiste à sécuriser vos envois contre plusieurs risques.

 

Génération de rapport de campagnes emailing

 

Le protocole SMTP ne permet pas d’obtenir les indicateurs de performance de votre campagne. L’utilisation d’un outil emailing permet d’insérer un marquage de suivi des liens dans le corps de chaque message. Ainsi, les terminaux relais deviennent une source pour la collecte d’informations précieuses se rapportant aux taux d’ouverture, taux de clic, taux de rebond, taux de désabonnement, etc. Le réajustement de votre campagne emailing sur la base de ses métriques booste sa rentabilité.

Catégories
Se perfectionner

Le guide du marketing relationnel : bien comprendre la relation clients

Le marketing relationnel c’est quoi ? Une définition simple, et répandue, d’ordre macro, consiste à dire qu’il s’agit d’un marketing H2H (human to human) en contraste avec le désormais traditionnel B2B ou le classique B2C. Autrement dit, le relationship marketing ou la mercatile relationnelle – autres appellations – relègue la transaction commerciale au deuxième rang et ne focalise pas sur le moment et sur l’acte d’achat.

Cette présentation vous semble-t-elle magnanime et trop noble ? Vous auriez raison de le penser. Il serait plus précis de dire que cette approche relationnelle du marketing vise DES transactions au lieu d’un one-shot. L’objectif ultime est la fidélisation du client et du prospect. S’agit-il alors d’une manipulation (accusation classique qui colle au marketing/communication) ? Nullement, si c’est le cas, ce serait du  »suicidal marketing » ! L’éthique est au cœur du relationnel.

 

Définition du marketing relationnel

 

Faire du relationship marketing consiste à élaborer un programme marketing (objectifs, outils, actions, calendrier, KPI, scoring, réajustement) visant à générer des relations individualisées et interactives avec les clients/prospects, dans le but de créer et d’entretenir chez eux des attitudes positives durables à l’égard de l’entreprise ou de la marque.


Cette définition a le mérite de pointer les interactions avec les marketing inbound, CRM et fidélisation. De même, elle fait la distinction entre le marketing direct et celui relationnel.


Un marketeur relationnel possède l’art de créer une relation humaine avec ses prospects sans les inciter directement à la consommation
, et possède la manière de convaincre ses clients convertis de rester fidèles à la marque ou à l’entreprise.


Le constat de départ de cette approche marketing est simple et universel : nous faisons tous confiance à quelqu’un ou quelque chose que nous connaissons ou croyons connaître. Les actions à visée relationnelle cherchent à créer cette sensation, en mettant l’accent sur les valeurs, l’histoire, les engagements, la RSE … et la vision de la marque au lieu de faire des promesses basées uniquement sur les qualités techniques du produit. La confiance et l’adhésion personnelle poussent à la consommation et engendrent la fidélité.


Évidemment, cette démarche basée sur le relationnel et l’humain n’exclut pas ni le pragmatisme mercantile ni le recours à des outils numériques pointus et encore moins la grande qualité du produit/service.


Le portefeuille n’est pas oublié, il est plutôt question de mieux le booster. Le coût d’acquisition du client est certes plus élevé, mais la rentabilité à moyen et long terme est meilleure.

 

Comment est-on passé du marketing transactionnel au marketing relationnel ?

 

Le marketing est la science ou l’art de l’adaptation. Cette discipline du management est apparue quand les industriels se sont rendus compte qu’il ne suffit plus de produire pour s’enrichir, mais qu’il faut produire des articles qui répondent aux besoins des consommateurs. La communication était alors centrée sur les qualités du produit et elle était unidirectionnelle (communication de masse et output marketing). Ce marketing agressif, basé sur l’immédiat, n’a pas tardé à montrer ses limites et ses inconvénients. L’intensité de la concurrence et surtout l’évolution des modes d’achat ont poussé les stratèges marketing à s’adapter et inventer d’autres pratiques : le marketing direct est né ! Cette variante bannit la communication de masse, mais elle reste unidirectionnelle et one-shot.


Entre-temps, le consommateur est devenu plus averti, plus exigeant, disposant d’une offre abondante et de puissants outils de recherche. Internet a révolutionné les rapports de force entre les marques et les clients :
l’homo numerus, le consom’acteur et l’éco-consommateur imposent de nouvelles adaptations au marketing.


Ainsi, au lieu d’insister sur le produit, bombarder le prospect ou le client par des publicités intrusives et appliquer tout azimut les fameuses techniques de vente, il s’agit d’être moins intrusif (au moins en apparence), de
valoriser le relationnel et l’humain et d’insister sur les valeurs sociales de la marque/entreprise. L’évolution des technologies de l’information a permis d’affiner les techniques et de rendre le marketing opérationnel relationnel plus efficace.


Le relationnel ne s’oppose pas aux autres outils marketing, il s’agit plutôt de complémentarité, d’interactions, de synergie et de convergence vers l’ultime objectif : une croissance pérenne.

 

Marketing de relation et marketing de contenu

 

Le content marketing est un canal principal utilisé dans le cadre des programmes du relationship marketing. En diffusant des contenus de valeur autour de thématiques qui intéressent sa cible (blog, articles sponsorisés, e-books, vidéos, etc), la marque génère des leads intéressés et intéressants (techniques SEO). Il ne s’agit pas de décrire le produit et d’inciter à la transaction, mais de véhiculer une image d’expert et d’acteur social engagé, d’apporter des conseils avisés et d’engager un dialogue multidirectionnel.

 

Inbound et relationnel

 

L’inbound marketing s’appuie essentiellement sur la stratégie de contenu et il est au centre du marketing conversationnel (autre appellation rencontrée). Au lieu de présenter l’offre (produit ou service) comme solution à un besoin par des campagnes de publicité grand public ou de marketing direct, l’inbound vise à attirer les internautes qui expriment déjà un besoin auquel l’offre pourra répondre. L’internaute inconnu devient un lead, qu’on  »nourrit » par des informations à grande valeur ajoutée, qu’on invite au dialogue, en espérant que la relation ainsi créée se transforme en une première transaction.

 

Marketing automation et relationnel

 

Le développement des outils du marketing automation a positivement impacté le relationnel. Son principe consiste à scénariser et automatiser certains aspects du dialogue clients, en insistant sur le ciblage, la personnalisation et l’échange. Autant de valeurs que le marketing relationnel défend. 

CRM, PRM, DMP, CDP et relationnel

 

Les programmes relationnels se sont digitalisés et s’appuient sur des outils numériques. Ces solutions sont bien connues, approuvées et appréciées par les adeptes du marketing relationnel digital. Elles sont facilement intégrables et utilisables dans le cadre d’une stratégie relationnelle efficace : meilleur traitement des données (data management), meilleur ciblage (targeting et retargeting par les Data Management Platforms et les Customer Data Platforms), meilleure prospection (les outils de la Prospection Relationship Management), meilleur suivi du parcours client (cartographie et inbound), meilleurs scoring et fidélisation (Customer Relationship Management).

 

Analyse data et relationnel

 

La collecte, le traitement et l’analyse des données permettent d’individualiser les messages, d’identifier les meilleurs canaux, de déclencher les scénarios de marketing automation et d’exécuter les programmes du relationnel. Les solutions sont nombreuses sur le marché.

 

Fidélisation des clients et marketing de la relation

 

C’est l’objectif le plus attribué et recherché, mais cette minimisation du rôle du marketing des relations est à éviter. Les actions de fidélisation sont nombreuses et généralement déployées après un ou plusieurs achats et un scoring de la satisfaction client. Plusieurs métriques permettent de la mesurer : le Customer Satisfaction Score, le Customer Effort Score, le Net Promotor Score.

 

Peut-on considérer le marketing direct comme du marketing relationnel ?

 

Cette question est récurrente alors que les différences sont nombreuses. Le seul point commun entre ces approches de la discipline marketing est qu’elles utilisent le même carburant pour fonctionner : une base de données triée. Le message est personnel et le destinataire est bien ciblé.

Ainsi, une campagne de marketing direct pourra être enrichie en actions pour se transformer en campagne relationnelle.

Une comparaison des deux approches pourra nous aider à mieux comprendre comment fonctionne le marketing relationnel. 

 

Le marketing transactionnel versus le relationnel

 

Tout d’abord, précisons qu’il s’agit d’un mauvais titre ! En effet, l’un n’exclut pas l’autre. À titre d’exemple, un responsable marketing peut lancer une opération promotionnelle limitée dans le temps (emailing ou autre tactique de marketing direct promotionnel) si son homologue financier souffre de problèmes urgents de trésorerie. Le programme relationnel serait alors modifié en conséquence mais non interrompu.

Les différences entre le marketing traditionnel et le promotionnel se manifestent au niveau de l’individualisation des messages (campagne de masse contre une communication personnalisée), des contenus des messages (incitatif à l’achat immédiat contre un contenu informatif), de la mesure du ROI (rentabilité à court terme contre le long terme), de l’objectif (une transaction contre un partage de valeur) et schématiquement les 4 P contre les 4 C (customer, cost, convenient, communication).

 

Comment construire un marketing relationnel ?


Quand un stratège marketing décide d’élaborer une stratégie de marketing relationnel, il doit d’abord lister et prioriser ses objectifs,
choisir les outils de marketing relationnel adaptés et élaborer un plan de marketing du relationnel.

 

Pourquoi faire du marketing relationnel ?

À ce stade d’avancement dans notre guide du marketing de la relation, nous avons déjà répondu (en partie) à la question « quels sont les objectifs du marketing relationnel ?». En voici un récapitulatif : 

  • Mieux connaître ses clients (exemple : usage du reporting)
  • Engager un dialogue engageant et multidirectionnel avec ses clients/prospects
  • Programme de fidélité (exemple : prévoir un cadeau dans un scénario de marketing automation)
  • Alimenter ses leads en contenus de plus en plus premium (leads nurturing)
  • Développer son audience (marque média) et sa base de données (exemple : créer une landing page)
  • Scorer et qualifier les leads en analysant leur parcours (cartographie et automation)
  • Développer son CRM (y compris son social CRM)
  • Orienter la vente en prospects vers les prospects matures
  • Diffuser les valeurs de la marque/entreprise
  • Améliorer l’image employeur et l’image de marque
  • Diminuer à long terme le coût d’acquisition de la clientèle
  • Limiter la perte de clients
  • Créer une source efficace et gratuite de publicité : le bouche à oreille
  • Doter les marques d’un avantage concurrentiel d’ordre immatériel

 Cette liste d’objectifs n’est pas exhaustive, ce qui démontre en soi que le relationnel est un puissant levier pour un développement serein et pérenne de l’entreprise.

À défaut d’exhaustivité, nous allons tenter une catégorisation des objectifs et des missions du marketing de la relation clientèle : 

  1. Le relationnel de pro-activité : le but est de recueillir des idées de nouveaux produits/services, d’améliorer les offres présentées et de déceler les besoins latents des clients.
  2. Le relationnel d’adaptabilité : l’entreprise prend l’initiative d’entrer en contact avec le client pour s’assurer que son offre comble parfaitement les attentes du client.
  3. Le relationnel de la fidélisation : l’absence de réclamations de la part d’un client ne signifie pas qu’il est satisfait ; un client muet peut cacher un client infidèle. Pour fidéliser votre client, voire le transformer en ambassadeur, n’hésitez pas à le pousser à réagir clairement via des commentaires, questions ou plaintes. Ensuite, démontrez-lui que vous êtes en mesure de mieux faire, de plus customiser votre offre et de vous adapter à ses exigences. Une fois la satisfaction démontrée et/ou l’achat acté, déployez vos mesures de fidélisation, de cross selling et up selling.
  4. Le relationnel de partenariat : transformez votre client ambassadeur en client-partenaire ou client complice. Vous serez surpris de suggestions !

 

Le choix des objectifs dicte celui du programme relationnel à élaborer.

 

Qu’est-ce qu’un plan relationnel ?

 

Si vous vous demandez comment développer son marketing relationnel, cette section traite de la matérialisation du relationnel.

 Un plan relationnel est un document cadre qui structure le dispositif relationnel et explicite les choix en matière de dialogue clients : points de contacts, canaux de communication, outils technologiques sollicités (chatbot, solution de marketing automation, logiciel emailing, etc). Le plan d’animation du dialogue clients, également appelé plan d’animation relationnelle, décline la stratégie relationnelle élaborée en actions datées et pré-programmées. Il répond à trois enjeux : 

  • Piloter le marketing du relationnel en offrant une vue globale des actions relationnelles déployées ou à déployer, ponctuelles ou continues (selon les scénarios automatisés).
  • Booster la synergie et la cohésion du groupe en permettant à tous les intervenants internes concernés par le dialogue client d’accéder à une base de données actualisée en real time.
  • Organiser un dialogue client cross-canal qualitatif et pertinent en harmonisant les échanges sur l’ensemble des canaux de dialogue aux différentes étapes de la relation avec le client.

 

Que contient un plan de relationship marketing ?

 

Le plan relationnel est un tableau de bord (fichier Excel, Google Sheet ou autre conception sur-mesure) qui résume tous les programmes relationnels élaborés pour atteindre les objectifs retenus. Chaque programme est caractérisé par un objectif, une cible, des KPIs, des scénarios, des clés d’entrée, des actions de communication et un timing (nous consacrerons tout un article au plan relationnel marketing si vous nous le demandez en commentaires !)

 

Exemple de marketing relationnel

 

Le cas Nike

 

La marque à la virgule est pionnière en relationnel, notamment en marketing des réseaux relationnel. Sa stratégie repose sur deux piliers : une communication soutenue et personnalisée sur ses comptes sociaux et l’usage d’applications mobiles à forte utilité que la communauté Nike like énormément.

Le contenu diffusé par Nike est de forte valeur ajoutée, stylisé, conçu aussi bien pour des sportifs novices que pour des athlètes aguerris ; il en est de même avec les applications. Dans les deux cas, l’accent n’est pas mis sur le descriptif produit dans un objectif de réaliser des transactions, mais plutôt sur des conseils et des valeurs.

Le dialogue multidirectionnel est encouragé par des supports conversationnels sur réseau social (Twitter). Ainsi, le compte Teamnike rencontre un franc succès auprès des clients et des prospects car les réponses sont en temps réel : l’investissement est considérable sans attendre un ROI immédiat (il faut aussi avouer que la grosse marge le permet !).

La fidélité et l’adhésion à la marque sont également assurées grâce aux programmes d’entraînement proposés gratuitement (Nike Training Club pour les fans de la fitness et Nike Run Club pour les adeptes de la course).

Le programme relationnel Nike+ est un cas d’école en relation client et en objets marketing connectés. Lancé en 2006 en partenariat avec Apple, il s’agit d’un accessoire électronique inséré dans la semelle et connecté à un iPod, il permet aux coureurs de connaître la distance parcourue, les calories brûlées, leur vitesse ou allure et leur temps. Le programme relationnel communautaire Nike+ prouve qu’il n’y a pas de limites à la créativité en matière de programmes relationnels. Néanmoins, force est de constater qu’il existe bel et bien des limites.

 

Quelles sont les limites du marketing relationnel ?

 

Le relationnel présente des limites dont l’existence ou l’absence dépend de la situation de chaque entreprise : 

  • Le coût : l’établissement d’une relation d’échange personnalisée et constante exige la disponibilité des ressources financières et/ou humaines (coût d’acquisition d’une base de données, coût des outils et solutions d’automation, coût des équipements informatiques, etc).
  •  La rentabilité n’est pas immédiate : certes le ROI à long terme est des plus élevés, mais si vous cherchez à booster vos ventes et votre trésorerie à court terme, privilégiez le transactionnel
  •  Le marketing de la relation est mieux adapté à une certaine catégorie de produit : forte marge, achats impliquant et importants par opposition aux achats courants (grande consommation et marketing de masse).
  •  Le risque d’irritation et d’épuisement du client si la cadence et la forme des messages ne sont pas bien étudiées.
  •  Un excès de bonus pour créer la fidélité diminue la marge et la rentabilité du client.

 

Comment faire du marketing relationnel ?

En résumé, les clés à retenir :  

  1. Créer une relation de proximité avec les clients et les prospects : lead nurturing (brand content ou marketing content), échanges personnalisés subtilement provoqués, expérience client suivie et valorisée.
  2. Communiquer autour de valeurs humaines communément partagées : vos engagements, votre politique de Responsabilité Sociale de l’Entreprise RSE, les valeurs que vous défendez, votre vision et contribution pour une société meilleure, l’histoire de votre marque et celles de vos collaborateurs.
  3. Apportez de la valeur ajoutée à vos clients : contenus de qualité, conseils avisés, e-books et vidéos didactiques gratuites.
  4. Élaborer un plan relationnel et choisir les bons outils pour le déployer.

 

Les outils du relationnel digital

 

Toutes les solutions du marketing automation peuvent être intégrées afin d’optimiser le rendement des actions retenues dans votre plan d’animation relationnelle. Il s’agira de choisir le bon prestataire qui saura vous orienter vers des outils adaptés ou concevoir des solutions sur mesure pour votre relationnel.

Profitez pleinement des potentialités du marketing relationnel en choisissant un allié qui croit en les vertus de la relation client et qui maîtrise toutes les techniques et les astuces de marketing relationnel. Votre développement sera garanti à long terme.

 

Catégories
Se perfectionner

Concessions automobiles : comment créer une newsletter efficace ?

Inutile de vous définir dans le détail ce qu’est une newsletter, nous en recevons tous des dizaines, voire des centaines chaque jour dans nos boîtes de réception.

Ce qu’il faut retenir, c’est que, pour vous démarquer de la concurrence et améliorer votre visibilité digitale, vous avez besoin de construire un lien fort avec vos contacts en leur transmettant des informations essentielles via des campagnes emailing : présentation de vos véhicules neufs et/ou d’occasion, offre d’essai de véhicule, offres spéciales saisonnières, invitation à vos journées portes ouvertes, modification de vos horaires d’ouverture…

A travers cet article, nous vous expliquerons pourquoi et comment créer des newsletters automobiles performantes et pertinentes pour vous permettre à la fois d’acquérir de nouveaux clients et de fidéliser vos clients existants.

Avant de poursuivre, veuillez noter que nos propos dans cet article feront systématiquement référence à l’application Sarbacane, solution email, SMS et marketing automation haut-de-gamme. N’hésitez pas à créer votre compte Sarbacane gratuitement.

Pourquoi mettre en place une newsletter en tant que professionnels du secteur automobile ?

Pour une concession automobile ou un garage, la mise en place d’une newsletter présente de nombreux avantages. Énumérons-en quelques-uns.

Une solution facile à utiliser

Créer et envoyer une newsletter avec une solution professionnelle est très simple et ne requiert généralement que très peu de compétences techniques, voire aucune.

Une rentabilité incomparable

L’email marketing est une valeur sûre en termes de ROI. Les newsletters sont peu coûteuses à mettre en place et présentent un très bon taux de conversion (à condition, bien entendu, de respecter les bonnes pratiques de l’emailing).

Un outil pour créer un lien avec votre audience

La newsletter est à la fois un formidable moyen d’informer vos clients mais aussi de les fidéliser. Elle vous permettra de construire un lien solide avec vos abonnés, clients et partenaires en leur envoyant régulièrement des informations sur vos nouveautés et en mettant en avant votre expertise et vos garanties.

Le meilleur allié de votre tunnel de vente

Bien exploitée, la newsletter peut vous permettre d’atteindre plus facilement vos objectifs en termes de génération de leads et de chiffre d’affaires. Elle constitue l’un des points d’entrée de votre tunnel de conversion.

Avant de commencer une newsletter

Avant de créer une newsletter, il est capital de définir quel en sera l’objectif. Envoyer une newsletter sans but précis peut s’avérer contre-productif. Vous risquez d’envoyer à l’aveugle un contenu peu pertinent et vos clients pourraient alors se désinscrire de vos communications ou pire notifier vos messages comme étant des spams, au risque d’impacter votre réputation d’expéditeur et donc votre délivrabilité. Définir votre objectif est le premier pas pour créer et structurer vos campagnes email et pouvoir en mesurer les performances. Voyons donc ensemble quels peuvent être les objectifs de votre newsletter.

Informer et maintenir une relation avec les clients de votre concession automobile

Grâce à la newsletter, les concessions automobiles peuvent informer leurs prospects et clients sur leur actualité et leur expertise. En cas de situation exceptionnelle, comme c’est le cas par exemple avec le confinement, la newsletter peut être un moyen d’informer vos abonnés d’une éventuelle interruption ou modification de vos horaires, de vos services et des mesures mises en place. Vous rassurerez ainsi vos clients et vous construirez un lien de confiance avec eux.

Accroître la visibilité de votre concession automobile

Envoyer régulièrement une newsletter est souvent un excellent moyen pour générer des visites sur votre site Internet. Elle vous permet de fidéliser les abonnés de longue date et d’élargir votre audience en attirant de nouveaux lecteurs avec des contenus attractifs (conseils d’entretien, invitation à des portes ouvertes, essai de véhicules, informations essentielles liées à votre entreprise ou votre activité…). L’objectif est donc d’optimiser votre visibilité digitale et d’améliorer la notoriété de votre entreprise.
N’oubliez pas non plus que la newsletter peut être le moyen de récupérer des informations relatives à vos prospects et donc d’accroître et d’enrichir votre base de données sur tous les aspects de votre activité : véhicule Neuf (VN), véhicule d’occasion ou encore après-vente.

Augmenter le trafic sur votre site web

Le contenu de votre newsletter doit être simple et concis. Vos destinataires reçoivent des multitudes d’informations chaque jour, il est donc primordial d’aller à l’essentiel. Le but est de créer du contenu attrayant qui suscite la curiosité du destinataire afin de le faire venir sur votre site. Vous pouvez par exemple inclure dans votre email un lien vers la page web dédiée aux nouveaux véhicules à vendre ou vers un landing page présentant une offre spéciale dédiée à vos clients les plus fidèles.

Inciter à la prise de rendez-vous

Dans le contenu de votre mail, vous pouvez inclure un bouton CTA (call to action) pour que vos prospects puissent prendre rendez-vous avec un commercial de votre concession automobile ou programmer une révision en atelier.

Attirer des prospects au sein de votre concession automobile

Un des principaux enjeux de la newsletter est de donner envie à vos potentiels clients de venir vous rendre visite dans votre concession. Ainsi, veillez à mettre en avant vos nouveaux modèles en vente mais aussi vos véhicules d’occasion dans votre campagne email. Pensez également à inviter vos prospects à des journées portes ouvertes ou invitez vos plus fidèles clients à essayer un véhicule en avant-première. La newsletter est ainsi à la fois un outil puissant d’information et de fidélisation.

Comment créer une newsletter automobile ?

Choisir votre template de newsletter

Avant d’évoquer les différentes options qui s’offrent à vous pour créer vos communications, parlons de ce que vous ne devez surtout pas faire : il est fortement déconseillé de créer des emails constitués exclusivement d’une image. Cette pratique du “full image” est très souvent utilisée par les spammeurs. Si vous ne souhaitez pas être considéré comme tel par les FAI (Fournisseur d’Accès à Internet), il est donc recommandé de garder un équilibre entre la proportion d’images et de textes dans vos campagnes.

Au-delà de cet aspect relatif à la délivrabilité et à votre réputation d’expéditeur, il est fréquent que les clients de messagerie comme Outlook n’affichent pas, par défaut, les images des emails. Votre visuel peut être magnifique d’un point de vue graphique, s’il ne peut être vu, il ne vous servira plus à grand-chose surtout si aucun texte n’accompagne l’image. Pour faire face à ces problèmes d’affichage, il est donc conseillé d’inclure une copie web (lien permettant de visionner votre email depuis un navigateur internet).

Parenthèse mise à part, voici les options qu’un logiciel d’emailing comme Sarbacane vous propose pour créer votre modèle de newsletter.

Importer une création HTML

Si vous avez un département graphique ou que vous faites appel à une agence de webdesign, vous pouvez importer le code HTML d’un modèle développé par des experts de l’email marketing. Cette option nécessite toutefois de solides connaissances en codage ou des ressources externes pouvant faire le travail de création à votre place.

Utiliser un éditeur Drag & Drop

Les solutions de création de newsletters sont le plus souvent équipées d’un éditeur de messages intuitif et très simple d’utilisation. Ce type d’éditeur de contenu ne nécessite aucune connaissance technique particulière et fonctionne la plupart du temps par système de glisser-déposer (Drag & Drop).

email automobile

Les modèles personnalisables

Les solutions comme Sarbacane proposent également des galeries de templates de newsletters. Choisissez le modèle qui correspond à vos attentes et modifiez le contenu avec l’éditeur intégré pour remplacer le texte et les images.

newsletter concession automobile


⭐⭐⭐⭐⭐ – Gratuit & personnalisable

Smart Templates : le générateur de modèles intelligent

Créée par les équipes de Sarbacane, cette option vous permet d’obtenir, à la simple saisie de l’URL de votre site Internet, une douzaine de templates à votre image avec votre logo, la couleur principale de votre charte graphique et vos réseaux sociaux.
Au-delà du design, les textes automatiquement proposés sont aussi optimisés pour la conversion. Des exemples concrets de wording efficaces pour vos campagnes sont suggérés directement dans les modèles générés.

Modèles email auto

Créez votre message

Venons-en maintenant à la partie concrète de la création de votre newsletter, étape par étape.

Définir votre cible

C’est une étape clé dans la création de votre campagne. Une newsletter efficace et pertinente est une newsletter ciblée. La plupart du temps, le choix de votre segment découle de l‘objectif que vous aurez préalablement défini.
Par exemple, pour l’envoi de votre newsletter mensuelle, vous pourrez choisir de cibler les abonnés à la newsletter de votre marque automobile qui ont acheté au cours de ces trois dernières années un véhicule et qui habitent en France.

Rédiger l’objet et le preheader

Ce sont les deux parties les plus courtes de votre email et pourtant ce sont probablement celles qui méritent qu’on s’y attarde le plus. En effet, ce sont principalement ces deux éléments visibles avant même l’ouverture de votre message, qui inciteront ou non vos contacts à ouvrir votre newsletter.
Par exemple, l’objet de votre email pourrait être “Découvrez nos nouveaux SUV en exclusivité” et comme pré-header “Retrouvez nos modèles performants dotés d’un excellent confort.”.

Utiliser des visuels accrocheurs

C’est la combinaison de ces deux éléments qui vous permettra de captiver votre audience. Une image vaut mille mots alors choisissez avec soin vos visuels. Veillez à rester cohérent avec votre image de marque. Privilégiez également des images qui suscitent une émotion chez vos destinataires et bien sûr n’oubliez pas d’inclure un texte alternatif à chaque image. Ce texte facilitera la compréhension de votre message en s’affichant notamment quand les images ne se chargent pas dans la boîte de réception de vos contacts.

Visuel voiture neuve

Choisir des polices simples

Vous pourriez avoir envie d’utiliser une typographie originale pour vos newsletters. Cependant, les polices d’écriture ne sont pas toutes reconnues par les services de messagerie de vos contacts. Préférez donc avoir recours à des polices standards compatibles avec toutes les boîtes de réception.

Créer un message clair et concis

Une campagne email structurée qui va droit au but est le meilleur moyen de faire parvenir à coup sûr votre message à vos destinataires. Adoptez un style direct, des phrases courtes et veillez à ce que votre objectif soit compris à la lecture des premières lignes, voire des premiers mots de votre email. En bref, concevez une newsletter claire, agréable à lire et facile à comprendre.

Si vous invitez vos clients à une journée portes ouvertes dans votre concession automobile, faites-le clairement comprendre dès le début de votre message.

Ajouter des boutons d’action

Cela peut paraître évident mais pour inciter vos contacts à se rendre sur votre site Internet, pensez à ajouter des boutons d’appel à l’action dans votre message. Vous y placerez un lien vers votre site ou vers une landing page dédiée à une offre spécifique. Veillez à jouer avec les contrastes et les couleurs pour mettre en avant vos boutons d’action.

De manière générale, un petit conseil : placez un bouton d’action et la principale information de votre email au-dessus de la ligne de flottaison (= partie visible de votre newsletter avant que vos contacts ne scrollent vers le bas de l’email). N’oubliez pas d’ajouter un CTA à côté de chaque offre que vous proposez.

Afin d’être plus explicite, voici un exemple de texte simple et efficace que peut comporter votre CTA : “Je prends rendez-vous en atelier”.

La règle d’or d’une newsletter réussie : tester avant d’envoyer

Le contenu de votre message est maintenant terminé. Il ne vous reste plus qu’à vérifier une dernière fois que tout est en ordre avant d’envoyer définitivement votre campagne. Le meilleur moyen pour cela reste de tester votre message. Vérifiez le rendu de votre newsletter sur plusieurs boîtes de réception (outlook, webmail, etc.), sur différents supports de lecture (ordinateur, tablette, mobile) et sur plusieurs tailles d’écran. Vérifiez également que tous vos liens fonctionnent correctement. Veillez à ce que votre adresse expéditrice, le nom de l’expéditeur ainsi que l’adresse de réponse soient correctement paramétrés.

Analyser les performances de votre newsletter

Après l’envoi, gardez un œil attentif sur les principaux indicateurs de performance de votre newsletter : taux d’ouverture, taux de clics, taux de réactivité, taux de désinscriptions, etc. En mesurant l’efficacité de vos campagnes, vous pourrez affiner votre communication pour atteindre vos objectifs.

Quelles sont les bonnes pratiques de l’emailing ?

Appliquez la tendance du mobile first

75% des internautes lisent leurs emails sur des appareils mobiles. C’est pourquoi, il est primordial pour vous d’avoir une campagne email responsive design. C’est-à-dire, les textes, les images et les CTA (Call To Action) de votre email doivent s’adapter à :

  • Tous les appareils (smartphones, tablettes…)
  • Tous les types de mailbox (Gmail, Yahoo, Free…)
  • Tous les types de navigateurs Internet

L’EmailBuilder de Sarbacane vous permet de créer des emails responsive avec un affichage optimal quel que soit le support de lecture.

emailing garage auto


⭐⭐⭐⭐⭐ – Gratuit & personnalisable

Personnalisez un maximum vos emails marketing

Il est essentiel de personnaliser le contenu de vos newsletters pour mieux capter l’attention de vos destinataires. Par exemple, vous pouvez mettre le nom ou le prénom de vos futurs acquéreurs de véhicule dans l’objet et dans le contenu de l’email afin de renforcer un lien de proximité entre votre concession automobile et vos prospects, clients.

Avec le logiciel d’emailing Sarbacane, deux options s’offrent à vous pour personnaliser facilement le contenu de vos emails :

  • Les champs de personnalisation qui vont vous permettre de personnaliser le contenu, l’objet ou le preheader de votre newsletter. Par exemple, insérez le prénom de votre contact dans l’objet de votre message pour attirer son attention.
  • Les blocs conditionnels qui vont vous permettre d’afficher une version différente d’un bloc complet de votre campagne en fonction de critères différenciants de vos contacts. Par exemple, vous pouvez afficher un bloc de contact avec les coordonnées du commercial en charge de chaque client.

Soignez le timing de votre envoi

Trouver le bon moment pour envoyer une newsletter est souvent un casse-tête. Pourquoi ? Tout simplement parce que le moment idéal est différent pour chacun de vos destinataires.
Pour parer à cette difficulté commune à tous les secteurs, Sarbacane propose plusieurs options d’envoi :

  • Envoi immédiat : votre campagne est envoyée instantanément à tous les destinataires de votre liste de contacts. Cette option est idéale si vous devez communiquer rapidement une information importante.
  • Envoi en différé : sélectionnez un jour et une heure d’envoi afin de programmer votre campagne à plus tard. Cette option vous permet de programmer vos campagnes emailing à l’avance. La solution parfaite pour planifier l’envoi de vos campagnes lors de vos prochaines vacances par exemple.
  • Envoi prédictif : votre campagne est envoyée individuellement au meilleur moment pour chaque destinataire. Les algorithmes de l’envoi prédictif permettent de déterminer l’heure et le jour d’envoi idéaux pour chaque contact en analysant leurs habitudes. Chaque contact recevra donc votre campagne au moment exact où il sera le plus enclin à l’ouvrir et à la lire.

Automatisez vos envois : envoyez le bon message au bon moment

L’email automation vous permettra de personnaliser et segmenter vos envois en fonction du parcours d’achat de chacun de vos prospects et clients. Il s’agit tout simplement de la mise en place de scénarios automatiques de mails déclenchés par une date (rappel de contrôle technique, anniversaire client, etc.) ou par un événement (inscription à une newsletter, demande de devis pour une réparation, demande d’informations relative à un véhicule neuf ou d’occasion) propre à chaque client.

Par exemple, lorsqu’un visiteur de votre site s’inscrit aux prochaines journées portes ouvertes de votre concession automobile, envoyez-lui automatiquement un scénario le remerciant pour son inscription avec un résumé du programme et des horaires. Vous pourrez ajouter à votre scénario un email de rappel quelques jours avant l’événement.

Restez cohérent !

Enfin un dernier conseil, gardez en tête que vos newsletters font partie intégrante de votre stratégie marketing. Vous devez donc veiller à conserver une cohérence visuelle avec votre image de marque et vos autres canaux de communication. Vous vous assurez ainsi d’être facilement identifié et reconnu par vos destinataires.

exemple newsletter automobile lexus

Pour terminer, souvenez-vous qu’une communication ciblée, réfléchie et régulière avec votre clientèle est un des piliers d’une stratégie de fidélisation réussie. Bien utilisée, la newsletter est donc l’un des meilleurs moyens pour créer une relation solide et durable avec les prospects et clients de votre concession automobile.

Catégories
Se perfectionner

Le guide ultime du Marketing Automation

Email automation, marketing automation, marketing automatisé, outil de marketing automation, customer relationship management… Autant de termes et de concepts qui ne cessent d’enrichir le lexique et la pratique de la discipline marketing. L’entrepreneur performant se doit de les maîtriser et de les intégrer pour la pérennité de son business. 

La raison de cette affirmation, qui tend à se transformer en axiome en notre ère numérique, est simple : votre client potentiel se trouve déjà sur le web et vos concurrents se livrent une bataille féroce pour l’attirer, le convertir et le fidéliser.

La digitalisation du marketing n’exclut nullement les actions répétitives. Le véritable apport d’un outil de marketing automatisé est de les faire à votre place et de les optimiser.

Ce guide vise à délimiter les champs des différents concepts liés à l’automatisation du marketing (définitions du marketing automation, marketing automatisé, mail marketing, etc), préciser les nuances entre ces notions.
Ensuite, les points suivants seront abordés : comment définir le marketing automation, quelle solution de marketing automation choisir, comment utiliser le marketing automation, comment mettre en place l’automatisation du marketing et quel outil de marketing automation choisir.

Qu’est-ce que le marketing automation ?

Les théoriciens du marketing différencient les termes marketing automation et marketing automatisé, mais dans la pratique, la communauté des marketeurs et des créateurs de solutions d’automatisation n’hésitent plus à les permuter voire les confondre. 

Le marketing automatisé regroupe les techniques d’automatisation qui permettent le déclenchement et le déroulement de campagnes marketing sans intervention humaine. Il englobe entre autres le marketing programmatique (souvent réduit à l’achat aux enchères d’impressions publicitaires en temps réel), le retargeting, le mail marketing, la gestion de la relation clientèle CRM… et le marketing automation. Ce dernier concerne (dans un sens strict) la génération et la gestion des leads (contacts ou prospects qui ont pris l’initiative de chercher une offre en réponse à un désir).

Pour les besoins de cet article, nous allons retenir l’usage strict de l’anglicisme marketing automation, à savoir l’ensemble des techniques et outils permettant d’automatiser les tâches répétitives en exécutant des scénarios définis à l’avance, dans l’objectif d’accompagner et motiver le prospect à chaque étape du processus d’achat. 

Pour compléter cette définition, il est utile de signaler que : 

  • Le marketing automatisé est différent de l’email marketing qui consiste à envoyer des emails ciblés à une liste de contacts (one-to-one au lieu de one-to-many) ;
  • L’e-mail automation (envoi automatique de mails ciblés) est le pilier des campagnes de marketing automation ;
  • Le CRM (gestion de la relation clientèle pour Customer Relationship Management) entre en scène aux dernières étapes d’un programme de marketing automation ;
  • Les stratégies d’inbound marketing (le prospect vient à vous au lieu d’aller le chercher) ne peuvent réussir sans marketing automation.

Comment mettre en place une stratégie de marketing automation ?

La règle d’or : avant la phase d’automatisation, les phases réflexion et test/validation.

La phase de la réflexion

Elle est stratégique et déterminante, à tel point que certains spécialistes qualifient les tâches répétitives à automatiser d’actions à faible valeur ajoutée en comparaison avec la lecture marketing des comportements des leads. Durant cette phase, toutes les actions pouvant être entreprises par un prospect sont listées (généralement, un internaute visiteur de votre site). La réflexion stratégique marketing consiste à apporter une réponse adaptée à chaque comportement prévu.

Ainsi, vous serez en mesure de tracer une représentation schématique du parcours de vos clients et prospects sous forme de scénarios : c’est le workflow.

La phase test et validation

L’erreur à ne pas commettre est d’automatiser le workflow avant de vérifier sa justesse et sa pertinence ; un test manuel est à réaliser auprès d’un nombre limité de prospects. Si une réaction effectuée manuellement en réponse à un quelconque comportement d’un prospect ou client porte ses fruits, elle sera retenue et automatisée. Cette étape est chronophage et prend du temps, mais elle constitue la base d’un marketing automation réussi.

L’automatisation du marketing

C’est durant cette phase que vous allez choisir le logiciel marketing automation le plus adapté à vos objectifs et à votre organisation commerciale (nous y reviendrons plus loin).

Pour l’instant, explicitons plus le marketing automation.

Le marketing automation : comment ça marche ?

Chaque scénario (workflow) imaginé est lié à un comportement appelé point d’entrée. Pour un site e-commerce, il peut s’agir d’un ajout au panier, d’une nouvelle inscription ou encore d’une simple visite des pages d’une catégorie d’articles. Une fois le point d’entrée enclenché, la solution marketing automation déclenche le scénario adéquat préprogrammé.

 Vous vous dites que la réalité sur le terrain est plus compliquée ! Vous avez raison, ce n’est pas terminé.

 Après les points d’entrée, des connecteurs d’implication (sorte de signalétiques d’orientation) sont à installer. En effet, tous les scénarios ne sont pas linéaires, mais plutôt multibranches (plusieurs hypothèses de comportement). Le rôle des connecteurs d’implication est de diriger vers l’action appropriée en se basant sur la logique « si/alors ».

À titre d’exemple, pour un site e-commerce, un panier rempli est un point d’entrée. Si le client l’abandonne, alors il faudra lui faire un rappel. À l’opposé, s’il valide l’achat, il s’agira de le remercier et/ou de lui proposer un produit complémentaire.

Un workflow s’apparente au schéma d’un organigramme hiérarchique d’une entreprise. La complexité du schéma (nombre de branches matérialisant les comportements) dépend de la largesse de votre offre, de votre politique de ciblage et de votre dynamisme commerciale (actions de promotion). Un prospect qui enclenche un point d’entrée peut « s’affronter » à des connecteurs d’implication successifs.

Votre workflow est unique et décline votre stratégie marketing – il ne l’invente pas -, il débarrasse vos équipes commerciales et marketeurs des tâches itératives. Ainsi, ils peuvent consacrer plus de temps et d’énergie à des actions à forte valeur ajoutée : contacter un lead qui semble mature, déceler les freins d’achat, proposer des réajustements du workflow …

La qualité de votre marketing automation et de votre email automation dépend de la finesse de votre ciblage. Mieux vous ciblez et segmentez votre clientèle, plus pertinent sera le choix de l’action automatique lancée par votre outil de marketing automatisé.

Les solutions marketing automation contiennent un ou plusieurs formulaires à remplir par le visiteur de votre site attiré par votre inbound marketing (notamment, grâce à vos stratégies de contenu et de référencement). Pour l’inciter à vous fournir ses données d’identification et de segmentation, proposez-lui en échange un contenu premium gratuit (livre blanc, e-book, vidéo didactique, news-lettre ciblée sur son centre d’intérêt, graphiques …).

 

Comment faire une campagne de marketing automation ?

Le bénéfice de l’automatisation marketing n’est plus à démontrer. Toutefois, il s’agit d’un travail chronophage et méthodique.

À présent, nous allons vous proposer un processus de mise en place d’un programme automation. Nous allons en profiter pour tenter de mieux structurer les informations fournies jusque-là.

Concevoir un workflow

On ne se lance pas dans une automatisation marketing sans une réflexion préalable. Il s’agit d’énumérer les objectifs par ordre de priorité (génération de nouveaux leads, augmentation du taux de conversion, augmentation de la valeur du panier moyen – up selling et/ou cross selling -, fidélisation, etc.) et d’y associer les actions à automatiser. 

L’apport de votre prestataire en marketing automation est crucial, associez-le à cette étape. Un bon fournisseur de logiciel de marketing automation saura anticiper les comportements éventuels de votre prospect à chaque étape du tunnel de vente et proposer la réaction adéquate (action marketing automatisée) à déclencher, en tenant compte de son historique et de son profil.

marketing automation exemple

Segmenter sa clientèle

Automatiser son marketing digital ne veut nullement dire généraliser les messages à communiquer. Bien au contraire, la personnalisation des messages est au cœur du marketing automatisé qu’il s’agisse d’inbound, campagnes e-mailing ou SMS, retargeting, achat automatisé d’impressions publicitaires en temps réel via des DSP et SSP… 

Quelle que soit l’étendue de la digitalisation de votre marketing, la segmentation pointue de vos clients permet, par un recoupage avec leur historique, de leur adresser le bon message, au bon moment et au bon endroit. Un client interpellé par son prénom et auquel on rappelle un souvenir ou un achat antérieur se sentira valorisé ! 

Selon vos différents buyer personas (description de profils), vous pourrez diviser votre base de données clientèle par genre, âge, localisation, revenus et profession, centres d’intérêt et style de vie, habitudes de consommation et derniers achats.

⯈ Allez plus loin avec notre article : Comment segmenter votre base de destinataires ?

Insérer les formulaires au bon endroit

La règle est de créer des formulaires accrocheurs, évolutifs, faciles à remplir et qui soient en harmonie avec l’ergonomie du site. Plus votre prospect avance dans votre tunnel de vente plus il est enclin à fournir des informations détaillées.

Choisir et installer le bon outil de marketing automation

Il va sans dire que choisir la bonne solution d’automatisation marketing est une condition sine qua non pour une automatisation marketing aboutie. C’est pour cette raison que nous allons lui consacrer un paragraphe entier plus loin.

Évaluer et améliorer son outil marketing automation

La possibilité de mesurer en temps réel les performances des actions du marketing opérationnel déployées est un grand avantage du web marketing (marketing digitalisé) par rapport au marketing dit traditionnel (en plus de la possibilité de cibler le destinataire de chaque message dans le cas d’un email automation).

La solution d’automatisation choisie devrait vous fournir des statistiques (métriques) qui permettent de juger de la pertinence de chaque action automatisée. Votre conseiller en marketing automation vous orientera vers les meilleurs indicateurs à analyser et recouper. Ainsi, vous pouvez améliorer régulièrement votre workflow, augmenter votre ROI (retour sur investissement) et booster vos ventes.

Comment choisir le bon logiciel de marketing automation ?

Le secteur de l’automatisation marketing est très concurrentiel ; les agences et les plateformes foisonnent. Le dynamisme du marché de la digitalisation du marketing est certes dû à l’évolution des modes de consommation, mais l’engouement des entreprises – toutes tailles confondues – pour les solutions de marketing automation en général, et de mailing automation en particulier, est attribué à la rentabilité garantie des investissements.

Avant d’énumérer les critères les plus déterminants pour le choix d’un outil d’automatisation, voici cinq questions à se poser :

  1. Quelle est l’étendue de vos campagnes ?
  2. Quelle est la taille de votre liste de contacts ?
  3. Quel est le degré de familiarité de vos collaborateurs avec l’outil informatique ?
  4. Comment votre site internet est-il administré ?
  5. Avez-vous déjà recours à un outil informatique dédié à la gestion de la clientèle ?

Un bon prestataire d’automatisation vous posera ces questions et bien d’autres lors de votre première séance briefing.

Les critères de choix d’une solution de marketing automation

Paramétrage du workflow

Dans le contexte du marketing digital, les applications les plus courantes de workflow se trouvent dans les domaines du mailing, e-commerce, e-procurement (processus d’achat e-commerce B2B négocié sur-mesure) et génération de leads.

Tous les outils ne présentent pas la même efficacité pour un usage précis. Aussi, vous devez les pondérer en fonction de la priorité de vos objectifs. À titre illustratif, si vous visez en premier lieu l’acquisition de prospects qualifiés, optez pour un outil réputé puissant et intuitif pour la gestion de contenus : il est admis que le content marketing est la meilleure alternative pour attirer des visiteurs intéressés par votre offre, donc intéressante pour votre portefeuille !

Lead scoring

Le lead scoring est une évaluation quantitative – par notes ou scores – des prospects, il permet de les classer selon leur degré de maturité dans le cycle d’achat. Il diffère du profilage progressif qui est de nature qualitative. À chaque action effectuée par le prospect correspond une note, il peut s’agir de consultation, inscription, achat ou abandon. La somme des notes (le scoring) indique si le prospect est mature (zone chaude du tunnel de vente).

Selon le score du prospect, le logiciel d’automatisation du marketing enclenche une action prédéterminée : programmer un appel par un commercial dans le CRM, proposer un up selling ou un cross selling, ajouter à une campagne de lead nurturing s’il s’agit d’un prospect froid (envoi de contenus intéressants gratuits pour le convaincre).

Campagne multicanal

Une campagne marketing multicanal recourt simultanément à deux canaux marketing ou plus (email, courrier print, réseaux sociaux, site). Privilégiez les plateformes qui intègrent plusieurs canaux et tenez compte de vos besoins futurs.

Métriques et reporting

Les investissements et les actions programmées dans le cadre du marketing automation peuvent être évalués à tout moment. Chaque outil propose son propre choix d’indicateurs d’efficacité. Les meilleurs metrics à prévoir concernent le mail automation (taux d’ouverture, taux de clic), le scoring, le taux de conversion, le coût par client converti, le chiffre d’affaires.

L’analyse des rapports permet de réajuster la campagne ou la maintenir en cas de satisfaction.

Aspect technique de l’outil automation marketing

Si vous voulez investir dans une solution marketing automation, tenez compte de l’avis de vos collaborateurs. Un outil trop difficile à manier sera à moitié rentable. De même, vérifiez la possibilité de l’intégration des autres outils que vous utiliseriez déjà (par exemple, la connexion de votre base de données pour alimenter votre CRM ou encore l’adaptabilité à votre site).

Pourquoi choisir Sarbacane pour votre automatiser votre marketing

Sarbacane est une application haut de gamme permettant, entre autres, la création de scénarios marketing automatisés couplant l’envoi d’emails et de SMS. À travers une interface claire et simple d’utilisation, vous avez la possibilité de concevoir des scénarios du plus simple au plus complexe : email de bienvenue, message d’anniversaire client, relance suite à une page visitée, modification d’un critère dans une liste de contact…

Les possibilités d’automation avec Sarbacane sont très étendues, tout en étant accessibles à tous, sans connaissances techniques, grâce à une interface léchée et simple d’utilisation.

Concevez de magnifiques emails grâce à l’éditeur de Sarbacane : le plus abouti du marché. De très nombreux modèles d’emails sont à votre disposition pour gagner encore plus de temps, et retrouvez l’outil Smart Templates au sein de l’application, pour générer des emails à votre image depuis l’URL de votre site.

Les rapports statistiques de Sarbacane vous permettent de suivre à la trace le comportement de vos destinataires au fil du scénario, afin d’ajuster au fur et à mesure vos messages et leurs conditions d’envoi.

Enfin, Sarbacane se connecte avec de nombreux CRM et CMS (Magento, WordPress, Prestashop, etc.), permettant à chacun de lier ses listes de contacts à ses scénarios en quelques clics.

Dégagez enfin du temps pour vos équipes en vous débarrassant des tâches les plus répétitives, et concevez une véritable stratégie marketing solide.

automatisation marketing Sarbacane

L’email comme outil indispensable de toute stratégie webmarketing

L’agonie voire la mort de l’emailing a été annoncée à maintes reprises, mais les statistiques confirment son efficacité et sa présence constante dans toutes les stratégies de digitalisation du marketing (taux de conversion plus élevé que pour le display ou la pub sur réseaux sociaux).

Au lieu de présenter les avantages et le processus d’installation d’une campagne d’email automation (vous trouverez de nombreux articles sur ce blog), nous allons plutôt vous présenter les erreurs à ne pas commettre dans le cadre de l’email marketing automation.

Éviter d’acheter une liste d’abonnés

Vous risquez de consacrer à perte votre temps et énergie (en plus de votre argent) à communiquer avec des prospects non-qualifiés. Préférez une stratégie d’inbound marketing même si la constitution de votre base de données prendra plus de temps.

⯈ Allez plus loin avec cet article : Acheter une base email : fausse bonne idée ?

Ne devenez pas un robot ou un spammer

Vos messages doivent être personnalisés, pertinents et diffusés au bon moment. Autrement, vous risquez de provoquer l’effet inverse.

Testez toujours vos emails

Commencez par un envoi limité de plusieurs variantes de votre e-mail avant de généraliser et/ou automatisez la diffusion. Ainsi fait, vous aurez la possibilité de détecter l’email le plus rentable. Les points essentiels à vérifier sont le titre, le CTA (Call To Action) et la page d’atterrissage (landing page).

Recoupez les métriques

Les métriques ne doivent pas être lues et interprétées séparément. Liez les métriques complémentaires pour réaliser des analyses profondes. À titre illustratif, le taux de conversion doit être rapproché avec le taux d’ouverture alors qu’un taux de désabonnement élevé accompagné d’un taux de clic honorable indiquerait une mauvaise qualité de rédaction ou une non-adéquation de votre offre.

N’oubliez pas les prospects convertis

Les clients qui ont fait des achats doivent faire l’objet d’un suivi très attentionné. D’une part, ils peuvent renouveler leur achat grâce à des incitations appropriées (développement vertical des ventes), d’autre part, il s’agit d’excellents candidats pour la fonction d’ambassadeur.

L’email marketing sera votre premier allié. Il vous faudra donc en maîtriser toutes les facettes pour ne pas louper vos campagnes d’automation pour non-respect de certaines bonnes pratiques élémentaires. Pour vous aider, n’hésitez pas à télécharger le livre blanc gratuit :

15 fondamentaux pour faire de l’email marketing votre premier levier de vente

⯈ Obtenir le livre blanc

Récapitulatif des avantages du marketing automation

L’utilisation d’un logiciel de marketing automatisé vous permettra d’atteindre plusieurs objectifs : 

  • générer plus de contacts qualifiés ;
  • accompagner (pour ne pas dire pousser) vos prospects dans l’entonnoir de vente ;
  • automatiser vos campagnes d’email marketing ;
  • personnaliser vos communications ;
  • segmenter vos clients et prospects par comportements et centres d’intérêt ;
  • optimiser vos campagnes grâce aux évaluations et tests ;
  • booster vos CA et améliorer votre ROI.

Les marketeurs et commerciaux d’une entreprise recourant à une bonne plateforme d’automatisation marketing auront plus de temps à consacrer à leur cœur de métier et à des tâches plus rentables. De plus, la synergie d’équipe sera renforcée grâce à la disponibilité de l’information et à la facilité de son partage. Quant aux clients, leur suivi sera personnalisé et ils recevront des messages et des offres adaptées à leurs besoins et centres d’intérêt.

Toutefois, tous ces avantages sont tributaires d’une condition : choisir le bon outil, c’est-à-dire un outil automation simple et efficace.

Ne ratez pas votre choix, testez gratuitement et découvrez les fonctionnalités de la solution automation de Sarbacane, votre campagne marketing automation sera aboutie.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • campagne marketing automation language:FR
Catégories
Se perfectionner

Email Marketing – Guide complet, définition, outils [2021]

Véritable tutoriel sur l’email marketing, ce guide va vous permettre de maîtriser dans les moindres détails les rouages du marketing par email.

De la conception à l’envoi de vos emails en passant par l’analyse de l’efficacité de vos campagnes emailing, vous serez en mesure de comprendre comment utiliser cet outil marketing incontournable à des fins professionnelles. Pilier dans la stratégie de marketing digital des entreprises, l’e-mail marketing passe aujourd’hui par un ciblage affiné de vos contacts et par une personnalisation poussée des messages envoyés.

Pour n’importe quel business en ligne, il est inconcevable à l’heure actuelle de faire l’impasse sur ce canal de marketing direct. Qu’il s’agisse d’un simple email de confirmation de commande, d’une newsletter régulière ou bien d’une campagne automation avec un scenario complet, les solutions ne manquent pas pour échanger directement avec les clients (B2B et B2C) et les prospects.

Débutants en la matière ou professionnels aguerris, vous trouverez dans ce guide de l’email marketing toutes les réponses aux questions que vous vous posez concernant un usage professionnel, pertinent et adapté de vos courriels marketing. Les illustrations et exemples présents dans cet article feront systématiquement référence à l’application Sarbacane, solution email, SMS et marketing automation haut-de-gamme. N’hésitez pas à créer votre compte Sarbacane gratuitement.

Qu’est-ce que l’email marketing ?

Tout d’abord, il est important de donner une définition de l’email marketing. Il s’agit d’utiliser des emails pour informer et fidéliser une base de contacts intéressés par les services ou les produits proposés par une entreprise. Cette communication directe vise à générer des visites sur les pages d’un site internet ainsi que des ventes.

On peut considérer que trois objectifs sont recherchés par l’email marketing : faire connaître l’entreprise, renforcer sa position d’expert et attirer des visiteurs afin de vendre.

L’email marketing joue un rôle d’information auprès des prospects, permet d’améliorer le taux de conversion des personnes intéressées et constitue aussi un moyen efficace pour la fidélisation des clients.

Avec un outil d’emailing marketing, vous pouvez profiter d’une grande scalabilité puisqu’il est aisé de contacter à grande échelle un maximum de personnes. L’envoi d’emails personnalisés est idéal pour renforcer la relation entretenue avec les prospects et les clients de l’entreprise.

Pour les professionnels comme pour les internautes, l’email est un levier commercial essentiel. Des études ont montré que 90 % des internautes consultent chaque jour leur adresse email principale, la moitié d’entre eux passant des achats depuis cette adresse. Il est donc tout à fait porteur de cibler les personnes intéressées par ce biais pour une approche marketing.

Accessible et permettant de toucher tous les publics, l’email est un support digital ancien mais toujours pertinent pour mener des actions commerciales (email de prospection, email retargeting…). Il est utile pour entretenir une relation durable avec les prospects comme les clients.

Mettre en place une stratégie de mail marketing, c’est s’assurer de nouvelles opportunités de ventes et faire fructifier les liens noués avec les personnes intéressées par vos produits.

Comment faire un email marketing ?

Créer un email marketing n’a rien de complexe et c’est même l’un de ses principaux atouts. Pour mettre au point un message marketing par email prêt à l’envoi, il vous faut d’abord déterminer le type de courriel dont vous avez besoin.

Un email ponctuel permet de faire des annonces en fonction de l’actualité de votre entreprise. Il peut se décliner à des fréquences variables sous la forme de newsletters présentant un nouveau produit, une fonctionnalité mise en service ou une étape importante pour la société.

Les emails automatisés se basent quant à eux sur un scénario défini au préalable.  Ils nécessitent de définir un ensemble de conditions prédéfinies (en fonction des données collectées, du comportement des utilisateurs, de leurs actions…) afin de pouvoir déclencher le routage des emails. Il vous suffit alors de créer un template d’email marketing et un ensemble de critères auquel les contacts de vos listes doivent répondre pour que les envois se fassent de manière automatique dès lors que toutes les conditions sont remplies.

Il peut s’agir soit d’emails transactionnels, soit de campagnes d’email marketing automatisé (marketing automation). Les premiers sont envoyés en réponse à une action faite par un prospect ou un client. Dans ce domaine, les emails les plus connues sont ceux confirmant une réservation, souhaitant la bienvenue suite à une inscription via des formulaires ou rappelant une prise de rendez-vous par exemple. Les emails de marketing automatisés sont transmis à des destinataires en se basant sur la relation entretenue avec eux. Ces séquences d’emails peuvent être envoyées par exemple après le téléchargement d’un livre blanc ou après une première visite sur votre site.

Dans tous les cas, la création d’un email marketing ne se fait pas sans une réflexion préalable et le recours à un outil marketing spécialisé. Il vous donnera la possibilité de gérer dans les moindres détails la conception de vos emails pour obtenir les résultats les plus efficaces. Nous détaillerons un peu plus loin ce processus indispensable à toute stratégie marketing.

Pourquoi faire de l’email marketing ?

Les avantages retirés par les professionnels à faire des envois d’emails marketing sont nombreux. Il est possible ainsi de mettre en exergue les principales raisons qui vont vous pousser à utiliser, vous aussi, ce moyen pour communiquer avec vos prospects et vos clients ou nouveaux clients.

Un bon rapport qualité-prix

L’envoi de campagnes marketing et commerciales par email réclame un investissement limité à l’abonnement à une plateforme d’envoi d’email marketing. Il n’y a pas de moyen plus économique que ce canal de diffusion pour développer une approche marketing et commerciale efficace. Les fonctionnalités avancées à votre disposition vous assurent de plus un excellent retour sur investissement.

Un fonctionnement très simple

Avec un outil dédié, même un novice est en mesure de concevoir des campagnes d’e mail marketing offrant d’excellents résultats. Aucune connaissance technique n’est demandée. Conception des courriels, segmentation des adresses, personnalisation des contenus : vous serez guidés pas à pas.

Un ciblage affiné

Une fois que vous avez recueilli des données, il faut encore savoir comment les utiliser. L’email marketing vous permet de segmenter vos listes de contacts afin d’envoyer des courriels personnalisés correspondant aux cibles visées. Utiliser un outil d’email marketing professionnel permet d’atteindre un très haut degré de ciblage pour un résultat optimal.

Une personnalisation poussée

Un outil spécialisé est un gage de contenus adaptés à vos interlocuteurs. Vous serez à même de personnaliser vos mails selon le nom des clients, leur ville et leur historique de commande. C’est un moyen de valoriser vos interlocuteurs et de générer plus de clics et plus de ventes.

Qu’est-ce qu’un logiciel d’email marketing ?

La création et l’envoi d’une forte volumétrie de courriels marketing passe nécessairement par le recours à un logiciel d’email marketing performant. Une stratégie d’emailing doit pouvoir être gérée de A à Z pour de meilleurs résultats. Seul un outil efficace en la matière peut vous permettre de personnaliser vos courriels et effectuer un ciblage adéquat en fonction de vos besoins et des services que vous proposez.

Un logiciel d’envoi de courrier électronique de masse s’apparente à une plateforme d’envoi d’emails vous donnant en premier lieu l’assurance que vos emails sont bien délivrés à tous les destinataires. Il permet de gérer très facilement l’inscription à vos emails et de personnaliser entièrement vos courriels professionnels.

Pour automatiser un email marketing, de nombreux logiciels de marketing sont disponibles sur le marché mais tous ne se valent pas. Il vous faut donc choisir avec soin votre logiciel d’email marketing.

Il ne vous faudra que quelques clics pour mettre au point une newsletter attrayante ou des emailings attractifs, incitant à visiter des pages spécifiques de votre site pour inciter par exemple vos lecteurs à profiter d’une offre limitée dans le temps ou découvrir un nouveau produit.

La principale caractéristique de la plateforme d’emailing demeure le considérable gain de temps qu’elle génère. Pour les professionnels, envoyer des courriels manuellement est une activité extrêmement chronophage aux résultats aléatoires. Le logiciel d’envoi d’emails automatise ce processus et possède toutes les fonctionnalités pour vous assurer de réels résultats en matière de visites et de ventes.

Quel logiciel emailing choisir ?

Nous avons réalisé sur notre blog un comparatif complet des meilleurs logiciels d’email marketing de 2020. Vous y retrouverez nos opinions sur les solutions low-cost Mailjet et Mailchimp ainsi que d’autres outils très présents sur le marché.

⯈ Allez plus loin avec notre article : Les 12 meilleurs logiciels pour l’email marketing en 2020

Qu’est-ce qu’une campagne d’email marketing ?

Une campagne d’email marketing est une opération de marketing direct au cours de laquelle un email ou plusieurs emails successifs sont envoyés à des destinataires ciblés. La durée de la campagne et le nombre d’emails envoyés peuvent varier. Pour une campagne marketing par e-mail prévoyant un scenario avec plusieurs emails, elle peut s’étendre sur plusieurs jours, voire semaines, et comprend en général entre 3 et 10 emails.

Il est courant de mettre en place une telle campagne à l’occasion d’un lancement de produit, d’une promotion exceptionnelle ou pour marquer un moment marketing fort. Le Black Friday et les fêtes de fin d’année sont deux périodes particulièrement propices à cette initiative.

La réalisation d’une campagne de courriels se fait très simplement en utilisant une solution d’email marketing. Pour obtenir des résultats, il est impératif de posséder une base de contacts qualifiée, de réaliser une segmentation appropriée et de ne pas se tromper de ciblage. Un logiciel d’email marketing est en mesure d’assurer la gestion des contacts et la conception d’emails en responsive design pour une lecture optimale sur mobile et tablette.

Comment créer une campagne d’email marketing ?

Si les bonnes pratiques pour créer un emailing ont déjà été abordées maintes fois, sur notre blog et ailleurs, voici toutefois un rapide condensé de conseils pour vous aider dans la conception de vos campagnes.

⯈ Allez plus loin avec notre article : Comment faire un emailing en 6 étapes ?

Collectez des adresses

La première étape d’une campagne réussie passe par la constitution d’une liste d’adresses emails de prospects et de clients. Avec le RGPD, la loi européenne oblige désormais les entreprises à récolter des courriels selon une procédure appelée « opt in ». Elle implique d’avoir l’autorisation des personnes pour enregistrer leurs données personnelles.

Segmentez votre liste de contacts

Une grande liste de contacts ne fait pas tout. Il est essentiel d’en tenir une gestion rigoureuse en la segmentant, sous forme de listes secondaires plus petites réunissant des personnes aux caractéristiques identiques. La segmentation peut être faite selon la source du contact, son âge, sa ville, les produits achetés, etc.

Optimisez la délivrabilité

La délivrabilité désigne le fait que vos emails sont bien reçus par vos destinataires. Des facteurs techniques interviennent ici et un bon logiciel d’email marketing vous permet d’éviter que vos envois ne terminent dans le dossier des courriers indésirables (SPAMS) de la boîte de réception de vos destinataires.

Soignez la forme

En marketing digital, un aspect visuel impactant est une nécessité. Pour que vos emails génèrent un meilleur taux de clics, ils doivent être attrayants, agréables à lire et donner envie aux destinataires de cliquer sur vos CTA pour visiter votre site et découvrir vos produits.

Parce que tout marketeur n’est pas webdesigner, nous vous suggérons de vous tourner vers une solution proposant une galerie de templates de qualité. La solution emailing Sarbacane propose à ce titre 3 avantages de taille par rapport à ses concurrents :

  • Un EmailBuilder très puissant

Le concepteur d’emails de Sarbacane est le plus complet et le plus ergonomique du marché.

  • Une galerie de modèles professionnels

Rien de mieux qu’un template d’email marketing de haute qualité pour gagner du temps et vous assurer un rendu parfait en toutes circonstances. Les modèles de Sarbacane sont gratuits, responsive design et conçus par des webdesigners professionnels. N’hésitez pas à consulter la galerie de plus de 90 modèles.

templates email marketing

Parcourir la galerie de modèles de Sarbacane

  • La fonction Smart Templates

Afin de vous aider à concevoir des modèles d’email marketing à votre image, Sarbacane a développé un outil révolutionnaire qui vous permet, en entrant simplement l’adresse de votre site web, de générer 12 templates prêts à l’envoi, pour tous les usages.

La fonctionnalité est disponible nativement dans l’application. Il vous suffit de créer un compte Sarbacane gratuit pour y accéder et pour pouvoir la tester. Nous vous recommandons de tester cet outil qui vous impressionnera et vous fera gagner du temps à coup sûr !

gif smart templates

Comment analyser les chiffres d’une campagne d’email marketing ?

Si une campagne d’email marketing possède un excellent retour sur investissement (ROI), c’est parce qu’elle peut être analysée. Votre logiciel d’e-mailing vous donne toutes les données statistiques nécessaires pour mesurer les performances et la rentabilité d’une campagne et optimiser les suivantes.

Taux de délivrabilité

Cet indicateur correspond au pourcentage d’emails envoyés qui ont été admis dans les boîtes de réception des destinataires. On estime que le taux de délivrabilité doit aller au-delà de 98 % puisqu’il dépend principalement de la qualité de la liste de destinataires.

Taux d’ouverture

Le taux d’ouverture vous permet de savoir combien de vos mails ont été ouverts par les destinataires. C’est un élément important pour optimiser vos chances de réussite. Un faible taux d’ouverture implique de modifier l’objet et le preheader de vos mailings.

Taux de réactivité

le taux de réactivité correspond au pourcentage d’emails dans lesquels le destinataire a cliqué sur au moins un lien par rapport au nombre d’emails ouverts. Si le taux d’ouverture est bon mais celui de réactivité faible, cela signifie que le corps du message est à revoir.

Taux de clics

Le taux de clics correspond au pourcentage d’emails dans lesquels le destinataire a cliqué sur au moins un lien par rapport au nombre total d’emails délivrés. Cette statistique est particulièrement éclairante sur la pertinence de votre campagne d’emailing et le choix de vos contacts.

Taux de conversion

Ce taux sert à mesurer l’impact concret de vos envois : il permet de mesurer le nombre de personnes qui ont accompli l’action souhaitée après réception de votre courrier électronique. En général, il s’agit de l’achat d’un produit, d’une inscription à un événement ou d’une prise de rendez-vous. Il dépend autant de l’attractivité de vos mails que de la lisibilité du parcours client proposé sur votre site.

⯈ Allez plus loin avec nos deux articles : Les statistiques de bases en email marketing et les statistiques avancées.

Faire de l’email marketing votre levier de ventes n°1

En complément de cet article déjà très complet, nous vous suggérons de lire le livre blanc « 15 fondamentaux pour faire de l’email marketing votre premier levier de vente ». Il s’agit d’un guide étape par étape pour vous former à l’email marketing, du ciblage à la conception finale, en passant par toutes les stratégies et bonnes pratiques à appliquer pour rentabiliser vos campagnes. Le livre se conclut par un QCM vous permettant d’évaluer vos compétences ou celles de vos collaborateurs.

LE LIVRE BLANC

Le téléchargement du livre est gratuit, profitez-en.
⯈ 15 fondamentaux pour faire de l’email marketing votre premier levier de vente

Maintenant que vous connaissez tout ce qu’il y a à savoir à propos de l’email marketing, vous avez très certainement envie de procéder à vos premiers envois.

Afin de pouvoir créer, envoyer et analyser très facilement vos campagnes d’emailing, équipez-vous d’une solution efficace, 100 % française et vous permettant d’atteindre un niveau de performances inégalé. Pour cela, ouvrez un compte Sarbacane, le logiciel de marketing numéro 1 dans le domaine de l’email marketing. Durant 30 jours, vous pourrez tester gratuitement cette solution en ligne, à la fois puissante et complète.

Dès lors, il ne tiendra qu’à vous de faire fructifier les connaissances acquises pour améliorer vos chiffres de vente à l’aide du marketing par courriel.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • emailing après la prospection principal caractéristique
Catégories
Se perfectionner

4 raisons de mettre en place un Chatbot sur votre site

Le blog Emailing.biz est résolument porté sur l’email marketing. Pourtant, nous avons décidé aujourd’hui de vous parler d’un outil bien différent sur le papier, mais finalement très complémentaire à l’email : le Chatbot.

Sa complémentarité avec l’emailing réside dans sa proposition de valeur : déclencher des conversations par messages électronique. On notera deux différences par rapport à l’email marketing :

  • Les messages sont instantanés
  • Les messages sont déclenchés par l’utilisateur, et non par la marque / l’entreprise

Dans cet article, nous vous présentons 4 raisons qui devraient vous faire pencher vers l’adoption d’un chatbot sur votre site web.

Définition d’un Chatbot

Un chatbot (ou agent conversationnel), est une boîte de dialogue qui s’affiche sur un site web ou une application et permettant au visiteur de lancer une discussion avec un automate intelligent. La discussion se fait entre humain et robot.
Le robot chat est paramétré pour répondre automatiquement à des questions en se référant à une base de données de mots-clés, ou en proposant une liste de réponses possibles à l’utilisateur.

L’objectif principal d’un chatbot est d’apporter de l’aide à un utilisateur humain, que ce soit dans une logique commerciale, de relation client ou d’aide à l’usage. Les chatbots sont aujourd’hui très répandus, et certains sont souvent pris pour exemple; on peut citer : le Messenger Bot, Whatsapp Bot ou encore le Chatbot SNCF.

Généralement, le Chatbot est déclenché par l’utilisateur, souvent suite à une sollicitation marketing qui permet d’indiquer l’existence du chat (visibilité d’un module de chat en bas du site web, notification pour le faire remarquer…).

Automatisez votre relation client et gagnez du temps

La présence permanente d’un Chat automatisé sur votre site peut permettre de filtrer de nombreuses demandes répétitives, dont la réponse a peu de valeur ajoutée et prend du temps à vos équipes.
Pour ce faire, la plupart des solutions de chatbot proposent l’intégration de votre FAQ ou autre guide existant dans les paramètres de discussion. Ainsi, le robot détecte des mots-clés dans les questions posées par l’utilisateur, effectue une recherche dans la base de données que vous lui avez donné, et propose des résultats cohérent à l’utilisateur.

Il est également possible de créer des scénarios de discussion sur base de questions pré-établies que vous choisissez de définir. Voici par exemple la proposition de Sarbacane sur son site web, permettant à l’utilisateur de préciser sa demande :

exemple de chatbot chabot de Sarbacane

Une fois la demande initiée, l’utilisateur peut rédiger sa demande qui est ensuite envoyée à une équipe dédiée, en charge d’y répondre. C’est un bon moyen de répartir des demandes entrantes aux équipes concernées et cela évite à l’utilisateur de devoir appeler votre service client, qui peut répondre directement par Chat. Répondre par Chat représente effectivement un gain de temps précieux pour une équipe de chargés de clientèle.

La solution Sarbacane Chat propose également de créer des réponses pré-définies, accessibles aux agents humains.

Soyez présent pour vos visiteurs 24H/24

Installer un chatbot sur votre site vous permet en outre de traiter des demandes lorsque vous ou vos équipes n’êtes pas disponibles. Un point de contact reste donc disponible 24h / 24. Selon la façon dont vous avez programmé votre chatbot, vous pouvez soit récupérer les demandes entrées sur votre site en votre absence afin d’y répondre plus tard, soit demander au robot chat de traiter les demandes à votre place.

Evidemment, il est possible de personnaliser toutes les interactions de votre Chatbot et donc d’humaniser l’expérience avec vos visiteurs. Bien qu’un robot intelligent ne puisse pas être aussi pertinent et efficace qu’un humain, vos visiteurs pourront tout de même bénéficier d’un contact direct avec votre entreprise et potentiellement obtenir des réponses immédiates.

Centralisez tous vos points de contact

Les meilleurs outils de chatbot permettent non seulement d’automatiser des discussions comme nous l’avons vu, mais peuvent également servir de point de contact accessible facilement depuis n’importe quelle page de votre site.

L’application Sarbacane Chat permet en outre de créer un accueil sur votre chat, à partir duquel vous avez la possibilité de présenter à vos visiteurs tous vos points de contact en un clin d’oeil : adresse mail de contact, liens vers un formulaire, numéro de téléphone, accès au chat en direct ou au chatbot, lien vers vos réseaux sociaux… Vous pouvez même aller plus loin en proposant un accès direct à votre FAQ par exemple, à vos tutoriels vidéos ou à toute autre ressource d’aide en ligne qui pourrait éventuellement filtrer les demandes entrantes. Ce qui nous amène au point suivant.

INSTALLEZ UN CHATBOT SUR VOTRE SITE

Nous vous recommandons Sarbacane Chat pour mettre en place un chatbot intelligent sur votre site web et optimiser votre relation client

Sarbacane Chat est une solution conversationnelle vous permettant de gardere le contact avec vos visiteurs : installez un chatbot intelligent, un livechat, proposez des prises de rendez-vous et centralisez tous vos points de contacts.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

Filtrer la demande entrante grâce au chatbot

Un chatbot a pour gros avantage d’être constamment actif sur votre site. Il peut alors servir de passoire pour éviter à votre service client d’être débordé. En redirigeant lui-même les contacts vers un contenu adapté et répondant à leur demande, il va vous permettre de canaliser l’énergie de vos équipes sur des problématiques fortes.

Imaginons par exemple un chatbot sur un site de vente de montres. Un prospect a une question simple : “Quel est le délai de livraison ?”. Le robot, en détectant les mots “délai” et “livraison” peut automatiquement répondre en renvoyant le visiteur vers une page de la FAQ adaptée. Le prospect n’a pas eu besoin d’appeler pour avoir sa réponse, et votre service client n’a pas perdu de temps.

Supposons qu’un autre visiteur, client lui, pose une question plus technique : “Je n’arrive pas à utiliser le chronomètre de ma montre TimeWatch”. Ici, le robot peut détecter certains mots-clés comme “chronomètre” ou le modèle de montre et proposer un renvoi vers la FAQ; une fois le lien envoyé, il pose la question au visiteur “Cela a-t-il répondu à votre demande ?” ce à quoi il répond “Non”. On peut alors déclencher l’affichage du numéro de téléphone du service client qui sera en mesure de répondre à sa question.

En filtrant ainsi les questions, le robot permet de dégager du temps à l’humain qui apporte ensuite sa valeur ajoutée.

Conclusion

Pour tout type d’organisation, l’utilisation d’un chatbot peut être très bénéfique. Le chatbot, c’est une présence constante, un gain de temps pour les équipes, un centre de contact pour plus d’accessibilité et un véritable filtre permettant à l’humain de prendre le relai sur des tâches à haute valeur ajoutée.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • Pourquoi le marketing automation va remplacer l’emailing ? language:FR
Catégories
Se perfectionner

Marketing Automation : devenez scénariste du web

emailing automationNouvelle tendance marketing ou solution miracle, le marketing automation se définit plutôt comme un outil complémentaire quasi indispensable aujourd’hui. Si l’emailing et le sms marketing sont des canaux formidables pour alimenter la relation client, leur automatisation facilite largement les échanges et renforce le lien client/annonceur de manière totalement automatique.

Comment ça marche ? Un peu comme un film… Explications.

 

Mettre en place des scénarios

L’automatisation marketing requiert la rédaction de scripts qui définiront le déroulement de l’action. Vous allez devoir définir quel email sera envoyé et suite à quel comportement de la part des visiteurs de votre site ou de vos clients. Pour vous aider, voici 4 exemples parmi d’autres de scénarios typiques, simples et terriblement efficaces :

 

  • Scénario n°1 : le panier abandonné

Voilà le topo : un visiteur lambda se rend sur votre boutique en ligne. En fouillant un peu dans tous les recoins, il trouve un ou deux articles qui l’intéressent et rempli son panier, prêt à passer à la caisse. Seulement voilà, pour une raison inconnue, il décide d’abandonner ce panier.

Heureusement, votre solution vous permet de relancer ce visiteur par email afin de l’inciter à récupérer ce panier et à finaliser son achat. A vous d’y mettre les formes ! Mais ne laissez plus filer vos visiteurs intéressés sans les relancer !

 

  • Scénario n°2 : l’anniversaire

Vous connaissez vos clients. Lorsqu’ils se sont inscrits sur votre site ou lors de leur première commande, ils ont probablement entré leur date de naissance. Cette information est capitale et va vous permettre de mettre en place un scénario de fidélisation.

Peur d’oublier un anniversaire ? Le marketing automation va faire ce travail pour vous automatiquement et envoyer un email ou un sms préconçu par vos soins pour souhaiter à votre client son anniversaire et lui proposer un cadeau ou une promotion à valoir chez vous. Et là, vous gagnez sa confiance.

 

  • Scénario n°3 : le nouveau

Un simple visiteur se rend sur votre site, l’explore et trouve son contenu intéressant. Par réflexe, il s’inscrit/crée un compte et fini par le quitter. Vous pensez l’avoir perdu ? Il faut qu’il revienne !

Pour cela, vous avez préparé un joli scénario de bienvenue, un « Welcome Pack » comme on dit dans le show-biz du web. Pour chaque nouvel inscrit, un email personnalisé part automatiquement après un certain laps de temps bien défini, et lui souhaite la bienvenue chez vous accompagné d’une offre exclusive. Votre considération bien sympathique le branche… bingo ! Il revient trois jours plus tard pour commander !

 

  • Scénario n°4 : l’inactif

Une commande de passée, et votre client ne donne plus signe de vie sur votre site. Il s’en est allé voguer vers d’autres boutiques en ligne et a fini par oublier la vôtre. Vous devez agir et le faire revenir.

Votre solution d’automation est là pour vous filer un coup de main ! Définissez un laps de temps au bout duquel un client resté inactif recevra un email ou un sms pour lui rappeler votre existence. Faites preuve de tact et d’intelligence : faites-le profiter d’une offre à validité limitée pour le pousser à revenir rapidement chez vous.

 

Une histoire qui tient debout

Bien entendu, utiliser des scénarios prêts à l’emploi ne suffira pas à convaincre votre audience. Les messages doivent contenir des informations pertinentes, ciblées et personnalisées. L’automation vous permet de combiner toutes ces données et d’envoyer le bon message, à la bonne personne, au bon moment, et ce, de manière totalement automatisée.

En recueillant toutes les données de votre site, vous pourrez pousser la personnalisation le plus loin possible et inventer vos propres scénarios : récompenser les meilleurs clients en fonction du nombre de commandes passées, demander son avis à un client suite à une commande, proposer des produits à un groupe de contacts en fonction de leurs comportements sur votre boutique, etc…

Vous devez bien entendu y mettre la forme : design, ton, personnalisation, offre ciblée, message humain et sincère… Votre email sera unique et doit paraître ainsi aux yeux du destinataire.

 

Trouver le bon producteur

Pour mettre en place vos scénarios, vous devez trouver celui qui saura vous écouter et qui répondra à vos besoins. Dans notre cas, nous parlons bien entendu d’une solution de marketing automation adaptée.

Il en existe de nombreuses sur le marché, qui sont pour la plupart intégrées à de gros logiciels de CRM proposant du tout en un. Ces solutions atteignent souvent des prix exorbitants bien que toutes leurs fonctions ne soient pas forcément utilisées. Cependant, la plateforme marketing Sarbacane propose une application haut de gamme pour créer et automatiser vos emails et SMS marketing.

Sarbacane, c’est en quelque sorte le producteur idéal pour les réalisateurs qui cherchent quelque chose de simple, rapide et fonctionnant tout de suite.

 

Et… action !

Une fois votre stratégie bien préparée, place à l’action. Aux USA, 81% des top performers utilisent le Marketing Automation dans le but d’accélérer la prise de décision de leurs prospects selon Business2Community. Aussi, 75% des entreprises utilisant l’automatisation connaissent un retour sur investissement dans les 12 mois qui suivent l’acquisition d’une telle solution (Focus Research).

Nous parlons bien entendu de grosses solutions, coûteuses et extrêmement complexes, destinées aux grandes entreprises. Dans le cas d’une PME/TPE, la rentabilité devrait être bien plus rapide si elle se tourne vers une solution telle que Sarbacane cité ci-dessus.

Le caractère attendu de l’email automatisé lui confère en effet un statut privilégié. Contrairement à l’email purement marketing, il génère de fait des taux d’ouvertures plus conséquents, ne requiert aucune énergie une fois programmé, et peut contenir des informations complémentaires, voire, promotionnelles.

C’est pourquoi le marketing automation se présente aujourd’hui comme la nouvelle façon d’approcher ses clients. Bien perçue, efficace, peu coûteuse et facile à mettre en place, c’est une solution nouvelle qui promet de se développer rapidement et qui est, déjà, à portée de tous.

 

Catégories
Se perfectionner

Pourquoi et comment utiliser l’automation marketing pour votre site e-commerce ?

Aujourd’hui, de nombreux outils et techniques d’automation peuvent vous faciliter grandement la vie et vous faire gagner un temps considérable dans la gestion de votre site e-commerce.

Un grand nombre d’e-commerçants pensent que ces méthodes de travail nécessitent des connaissances techniques particulières et avancées.

En réalité, vous devez sûrement déjà utiliser l’automation marketing mais vous ne vous en rendez pas compte !

Dans cet article, je vais, dans un premier temps vous définir et vous expliquer le concept d’automation marketing. Ensuite, je vais vous présenter les différents avantages de cette pratique. Pour finir, je vous partagerai quelques conseils pour bien démarrer dans l’automation marketing et réussir à automatiser quelques tâches répétitives de votre quotidien de marchand.

 

Définition de l’automation marketing

 

Comme son nom l’indique, l’automation marketing est une méthode qui va vous permettre d’automatiser différentes tâches et actions liées à votre marketing.

 

Depuis quelques années, elle a bien évolué et offre aujourd’hui de nombreuses possibilités et fonctionnalités ! Les avancées techniques permettent d’automatiser davantage de tâches.

 

Voici quelques automatisations clées dans le domaine du e-commerce :

 

  • Relance de panier abandonné

 

C’est un véritable fléau pour tous les vendeurs en ligne ! Le client se rend sur votre boutique en ligne, ajoute un (ou plusieurs) produit(s) dans son panier, commence à rentrer ses informations et finalement quitte la page sans passer commande.

 

La relance de panier abandonné va être déclenchée automatiquement et va envoyer un mail de relance à l’internaute en reprenant le contenu de son panier pour l’inviter à finaliser sa commande.

 

  • Accueil de nouveaux clients

Un nouveau client crée un compte sur votre site marchand. Avec l’automation marketing, vous pouvez lui envoyer un e-mail pour lui souhaiter la bienvenue. Comme le mail de relance, vous avez bien entendu la possibilité de personnaliser le contenu en y ajoutant une offre, par exemple.

 

  • Fidélisation de vos clients

 

Dès lors qu’un client passe une commande sur votre boutique e-commerce, vous avez également la possibilité de le remercier en lui envoyant un message personnalisé contenant, par exemple, un code de réduction pour l’inviter à réaliser un nouvel achat sur votre site.

Vous pouvez également imaginer un scénario d’email pour les anniversaires de vos clients. Quand un internaute créé un compte sur votre boutique, il a la possibilité de renseigner sa date de naissance. Vous pouvez donc lui envoyer un message pour lui souhaiter un bon anniversaire et dorloter vos clients préférés !

 

  • Avis clients

 

L’e-réputation a une place très importante dans la vente en ligne.

Une grande partie des consommateurs consulte les différents avis et commentaires des précédents acheteurs d’un produit avant de passer à l’achat. Avec le marketing automation, vous pouvez inviter chaque personne qui achète sur votre site à laisser un commentaire ou un avis et ainsi améliorer votre réputation en ligne.

Attention, cette liste est non exhaustive et vous pouvez automatiser des centaines de tâches avec le marketing automation !

 

Les avantages de l’automation marketing

 

La mise en place du marketing automation pour votre e-commerce va vous permettre de profiter de nombreux bénéfices.

 

Le temps

 

L’avantage premier du marketing automation est, bien entendu, le gain de temps. Programmer, planifier et exécuter des tâches redondantes pour votre boutique en ligne peut rapidement vous demander un temps considérable !

 

Le temps gagné vous permettra de vous focaliser davantage sur les différents leviers de votre stratégie webmarketing. Par exemple, vous aurez plus de temps pour alimenter votre blog, améliorer le contenu de votre boutique en ligne ou encore, interagir avec vos ambassadeurs et votre communauté sur les réseaux sociaux.

 

Le chiffre d’affaires

 

L’automation marketing va également booster considérablement votre chiffre d’affaires. Des tâches automatisées comme les relances de panier abandonné, l’envoi de promotions à des clients ultra ciblés, l’amélioration de votre e-réputation sur le web ou autres, vont augmenter vos ventes et vous attirer davantage de prospects.

La personnalisation

 

L’autre avantage du marketing automation est la personnalisation des messages que vous allez envoyer.

 

L’outil va créer un contenu à un moment précis pour une personne spécifique. C’est ce qui fait tout l’attrait de l’automatisation ! La personnalisation est cruciale pour l’acheteur, d’autant plus qu’il est très complexe de gérer une base de plusieurs milliers de clients…

 

Chaque e-commerçant peut voir des bénéfices différents à la pratique du marketing automation. Ces avantages sus-cités sont parmis les plus populaires mais il en existe bien d’autres.

 

En résumé, il est très intéressant pour un e-commerçant de mettre en place une stratégie de marketing automation en automatisant diverses tâches essentielles liées à son activité. C’est une méthode efficace qui va vous permettre de gagner du temps et de booster vos ventes. Profitez-en !

 

Auteur invité : wizishop.com

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • Pourquoi utiliser le marketing cible ? language:FR
Catégories
Se perfectionner

Listes noires, Spam : quels risques pour vos emailings et comment protéger votre réputation ?

Il n’y a pas pire emailing que celui qui n’atteint pas sa cible.

 

Il est donc essentiel d’avoir un taux de délivrabilité élevé sur vos campagnes. Toutefois, certains destinataires n’acceptent pas vos emailings, sans raisons précises, vous vous retrouvez en liste noire et vos emailings ne sont plus délivrés correctement. Nous allons voir dans cet article comment éviter les listes noires et pièges à spam.

 

Les bounces, sont des emailings qui n’atteignent pas vos destinataires pour différentes raisons. Les “soft bounces” sont des erreurs temporaires comme une messagerie pleine ou un serveur indisponible et surchargé. Les emailings sont dans ce cas délivrés à posteriori. En revanche, les “hard bounces” sont eux des erreurs définitives comme des NPAI, à ne pas négliger !

 

Pour différencier un “soft bounce” d’un “hard bounce”, il faut jeter un œil sur le code envoyé par le serveur de messagerie du destinataire. S’il débute par un 4, il s’agit alors d’un “soft bounce”. S’il débute par un 5, il s’agit d’un “hard bounce”, soit une erreur définitive. Si cela est lié à une faille technique, il se peut que cela soit rétabli et que l’adresse email soit de nouveau disponible.

 

Nombreux sont ceux qui pensent pouvoir passer outre les “hard bounces”.

C’est une mauvaise pratique car beaucoup de FAI (fournisseurs d’accès internet) et solutions anti-spam prennent en considération le taux des emails considérés comme “hard bounce” (bounce rate). Si ce taux est élevé, cela signifie que l’expéditeur n’a pas une liste de contact bien administrée, ou envoi du spam. Il peut être directement bloqué par les FAI. Prenez donc bien le temps de :

 

  • Garder vos listes de contact bien travaillées et excluez immédiatement vos bounces, ou laissez votre outil emailing les retirer automatiquement. Au plus tard, après le 3ème bounce, le contact doit réellement disparaître de votre liste de diffusion
  • Si vous n’êtes pas certain qu’il s’agisse d’un hard ou soft bounce : enlevez-les de votre liste de contact
  • Veillez à ce que votre taux de rebond ne soit pas supérieur à 1%

 

Si vous gardez vos listes parfaitement triées, et retirez rapidement vos hard bounces des listes de diffusion de campagne, vous pensez que vous êtes tiré d’affaire ?

Et bien détrompez vous ! Il y a toujours des pièges à spam, comme des adresses email utilisées par les FAI et opérateurs de liste noire pour identifier les spammeurs. Un des pièges les plus courant est la désactivation d’une adresse email. 6 à 12 mois après sa désactivation, cette adresse email peut être réactivée en tant qu’adresse spam. En effet, puisqu’aucune communication n’a été adressée depuis un certain temps, les FAI et opérateurs de listes noires supposent que l’expéditeur est spammeur, il est donc automatiquement mis sur liste noire.

 

Les « pristine spam traps », autrement dit les pièges à spams primaires sont des adresses email qui n’ont jamais été sollicitées, mais uniquement utilisée comme un leurre sur Internet. Ces adresses sont considérées comme des adresses intactes, elles sont détectées par des programmes automatiques de recherche d’adresse email, qui sont ensuite vendues.

 

Mais comment éviter la case liste noire pour vos emailings ?

Une fois présent sur une liste noire, il est difficile d’en sortir. Que faire pour éviter d’atterrir en liste noire ?

Découvrez quelques conseils :

 

  • N’achetez jamais des listes de contacts

Il faut absolument éviter d’envoyer des emailings à des bases de contact achetées. En effet, cela ne respecte pas les nouvelles règles sur la protection des données, va nuire à terme à votre délivrabilité et vous faire atterrir en liste noire.

 

  • N´envoyez plus d’emailings à vos hard bounces

Pensez à retirer les hard bounces de vos listes de contact rapidement. Les adresses non-valides, bien qu’elles soient parfois réactivées, peuvent être considérées comme piège à spam. Vous serez ainsi contraint d’être catégorisé en liste noire. Surveillez votre taux de rebond. Les FAI peuvent penser que vous êtes un spammeur. Ils peuvent ainsi décider de ne plus délivrer vos emailings.

 

  • Attention à vos contacts inactifs

Faites attention aux destinataires qui ne répondent pas à vos emailings. Il peut parfois s’agir de piège à spam sans réel destinataire derrière. Cela peut toutefois s’agir de destinataires qui ne sont pas intéressés par votre contenu, voire pire, sont agacés et vous mettent en dossier spam. Dans tous les cas, cela nuit à votre réputation en tant qu’expéditeur.

 

  • Pensez à communiquer fréquemment

Nous l’avons décrit précédemment, les contacts auprès de qui vous n’avez pas adressé des emailings depuis plus de 6 mois peuvent devenir des pièges à spam sans que vous le sachiez. En effet, pendant votre absence de communication, vous n’avez pas enregistré de hard bounce. C’est pourquoi il est important d’avoir une bonne fréquence de communication pour éviter cela.

 

Article invité, rédigé par la CSA

La Certified Senders Alliance, projet de liste blanche de l’association du commerce électronique eco e.V. en coopération avec l’association allemande du dialogue de marketing (DDV), exige dans ses critères un taux de rebond maximal de 1%. Afin que le traitement des rebonds ne devienne pas un problème, les experts de la CSA vous conseillent également d‘utiliser toujours la procédure de double opt-in pour enregistrer de nouveaux destinataires. Retrouvez les critères d’admission de la CSA