Par
Auteur spécialiste de l'emailing et des solutions d'envoi de mail plus généralement.

Dites adieu aux SMS, c’est bientôt la fin !

adieu les sms

Adieu les SMS, bonjour les applications de messagerie instantanée

L’époque où les SMS régnaient en maîtres sur la communication mobile semble appartenir à une autre ère. De nos jours, le succès des applications de messagerie instantanée telles que WhatsApp, Facebook Messenger ou encore Telegram ne cesse de croître et annonce la fin de l’ère des SMS.

  • WhatsApp compte déjà plus d’2 milliards d’utilisateurs dans le monde.
  • Facebook Messenger compte quant à lui plus de 1,3 milliard d’utilisateurs actifs mensuels.
  • Enfin, Telegram a annoncé récemment avoir dépassé les 500 millions d’utilisateurs, avec 25 millions de nouveaux utilisateurs en seulement quelques jours.

Il semblerait donc que les SMS soient voués à disparaître au profit de ces applications qui proposent davantage de fonctionnalités et une meilleure expérience utilisateur. Reste à voir si certaines personnes continueront à utiliser les SMS pour ne pas céder aux géants de la technologie ou s’ils seront tous séduits par les nouvelles alternatives.

UberTask, la nouvelle plateforme d’emploi à la demande

ACP nous informe également de l’avènement d’une nouvelle plateforme visant à ubériser le marché du travail, comme l’a fait Uber pour les taxis. Il s’agit d’UberTask, une application permettant aux utilisateurs de trouver rapidement et facilement des petites missions à accomplir, moyennant rémunération.

Avec UberTask, nul besoin d’avoir des compétences particulières ou un diplôme ; il suffit simplement de posséder un smartphone pour répondre aux demandes publiées par d’autres utilisateurs. Sont principalement proposés des services simples tels que la livraison de courses, l’aide au déménagement, le gardiennage d’animaux ou encore la réalisation de bricolages divers.

  • Les utilisateurs peuvent ainsi arrondir leurs fins de mois grâce à cette plateforme flexible et pratique.
  • S’en suit une baisse des coûts pour ceux qui emploient ces travailleurs “à la demande”.
  • Au final, un pas de plus vers l’optimisation du temps disponible.

Cependant, cette ubérisation du travail soulève certaines questions éthiques et légales concernant les droits des travailleurs à la demande et met en exergue les limites d’un tel système basé sur la précarité.

Spotify change sa rémunération des artistes

Nous apprenons également aujourd’hui que Spotify modifie ses règles concernant la rémunération des artistes présents sur sa plateforme. Désormais, un titre devra atteindre un total de 1000 écoutes sur 1 an, contre 200 auparavant, pour pouvoir être rémunéré. Un changement qui risque de causer des remous au sein de la communauté artistique et d’influencer les relations entre plateformes de streaming et artistes.

Le téléphone mobile, un compagnon inséparable… même pendant l’amour ?

Enfin, une information pour le moins insolite : selon une étude menée par ACP, il semblerait que de plus en plus de personnes ne lâchent pas leur smartphone, même lors de rapports intimes. Les résultats indiquent que près de 10% des sondés avouent avoir déjà utilisé leur téléphone durant une relation sexuelle !

Nul doute que cette tendance, symptomatique de notre époque hyperconnectée, soulève des questions sur l’équilibre à trouver entre vie privée, intimité et présence permanente des nouvelles technologies dans nos vies. Est-il temps de poser des limites et de redécouvrir ce que signifie la connexion humaine, loin des écrans et notifications incessantes ?

En conclusion, cet article nous aura permis d’aborder plusieurs sujets d’actualité liés aux nouvelles technologies : la fin annoncée des SMS, l’ubérisation du travail avec UberTask, les changements de rémunération des artistes sur Spotify et l’invasion des smartphones jusque dans nos moments les plus intimes. Des thématiques qui interrogent notre rapport à la technologie et son impact sur nos vies quotidiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *