Par
Auteur spécialiste de l'emailing et des solutions d'envoi de mail plus généralement.

Email VS SMS : l’expérience choc qui a bouleversé notre vision du marketing (définitivement !)

Emails VS SMS

Le marketing est un domaine en constante évolution et dans lequel les tendances et les stratégies ne cessent de se réinventer. Parmi ces méthodes, deux canaux de communication semblent se disputer la vedette : les emails et les SMS. Alors que l’on croyait connaître leurs forces et leurs faiblesses respectives, une expérience récente vient bouleverser nos certitudes. Décryptage.

Les atouts indéniables de l’emailing

Pendant longtemps, l’email a été considéré comme l’outil de prédilection des marketeurs. Il faut dire qu’il présente de nombreux avantages :

  • Coût modique : envoyer un email est économique, ce qui permet de toucher un grand nombre de prospects sans débourser des sommes astronomiques.
  • Personnalisation : l’email offre la possibilité de s’adapter au profil de chaque destinataire, pour un impact renforcé.
  • Mesure de performance : avec l’email, il est facile de suivre les résultats de ses campagnes grâce à des indicateurs précis tels que les taux d’ouverture et de clic.

Cependant, force est de constater que les performances de l’email ont tendance à s’éroder, notamment en raison de la saturation des boîtes de réception et de l’essor des filtres anti-spam.

Le SMS, un challenger de taille

Face à cette situation, de nombreux professionnels du marketing se tournent vers une solution alternative : le SMS. Ce canal de communication présente en effet plusieurs atouts :

  • Immediacy : Le SMS est généralement lu dans les minutes qui suivent sa réception, ce qui garantit une réactivité importante.
  • Taux d’ouverture élevé : contrairement aux emails, les SMS bénéficient d’un taux d’ouverture avoisinant les 95%, soit bien plus que la moyenne de l’emailing (environ 20%).
  • Simplicité : avec seulement 160 caractères, le message doit être concis et clair, ce qui facilite la compréhension pour le destinataire.

Malgré ces avantages, le SMS souffre encore d’une image quelque peu dépassée et peine à convaincre certains marketeurs.

L’expérience choc qui a tout changé

Récemment, une expérience menée par un groupe de spécialistes du marketing digital a cherché à comparer les performances des deux canaux en conditions réelles. Les résultats ont été pour le moins surprenants :

  • Taux de conversion : alors que l’on aurait pu s’attendre à une domination sans partage de l’email, c’est finalement le SMS qui s’est révélé le plus performant, avec un taux de conversion près de deux fois supérieur.
  • Coût par acquisition : là encore, le SMS a déjoué les pronostics en affichant un coût par acquisition nettement inférieur à celui de l’email.
  • Réactivité des destinataires : sans surprise, les personnes ayant reçu un SMS se sont montrées beaucoup plus réactives que celles ayant reçu un email, confirmant ainsi la force de ce canal en termes d’immediacy.

Ces résultats ont permis de mettre en évidence l’efficacité indéniable du SMS dans certaines situations, notamment pour des campagnes dont l’objectif est d’engendrer des ventes rapidement.

Quelques précautions à prendre

Avant de vous jeter tête baissée dans une campagne SMS, il est important de garder à l’esprit certaines bonnes pratiques :

  • Veillez à obtenir le consentement préalable des destinataires, conformément à la législation en vigueur.
  • Adaptez votre message et votre offre aux attentes de votre cible pour maximiser vos chances de succès.
  • N’abusez pas de ce canal : privilégiez la qualité à la quantité pour éviter de lasser vos prospects.

En conclusion : une complémentarité à exploiter

Au final, cette expérience choc a permis de mettre en lumière les forces et les faiblesses respectives des emails et des SMS. Plutôt que de les opposer, il est essentiel de comprendre les spécificités de chaque canal et d’adapter sa stratégie en conséquence.

Il serait par exemple intéressant d’associer les deux canaux pour créer des campagnes multicanal complémentaires : utiliser l’email pour communiquer des informations détaillées et le SMS pour pousser une offre promotionnelle urgente, par exemple.

Ainsi, loin de signer la fin de l’email marketing, cette expérience invite simplement à repenser nos pratiques et à tirer parti de la complémentarité entre ces différents canaux de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *