Par
Auteur spécialiste de l'emailing et des solutions d'envoi de mail plus généralement.

Email : pourquoi vous ne devez pas pas ouvrir la plupart des pièces jointes (c’est affolant)

piece jointe email

De nos jours, l’utilisation d’emails est devenue incontournable dans notre vie quotidienne, aussi bien pour les communications personnelles que professionnelles. Cependant, on constate également une augmentation significative des menaces liées à la sécurité des emails telles que le phishing, les logiciels malveillants ou encore les virus présents dans les pièces jointes. Dans cet article, nous allons explorer les raisons pour lesquelles il n’est pas recommandé d’ouvrir la plupart des pièces jointes et vous donner quelques conseils pratiques pour éviter les risques.

Les pièces jointes : une porte d’entrée pour les cyberattaques

L’envoi de pièces jointes malveillantes constitue l’une des principales méthodes utilisées par les cybercriminels pour infiltrer les systèmes informatiques et dérober des informations sensibles. Une fois ouverte, une pièce jointe infectée peut permettre à un logiciel malveillant de s’exécuter sur votre ordinateur et causer des dommages considérables, tant sur votre poste de travail que sur l’ensemble du réseau auquel il est connecté.

Pourquoi les attaquants utilisent-ils cette méthode ?

  • Le nombre important d’utilisateurs d’email rend cette approche très efficace. En effet, les cybercriminels peuvent cibler un large public en envoyant simplement un email contenant une pièce jointe malveillante à plusieurs destinataires.
  • Les utilisateurs ont souvent tendance à se montrer curieux en ouvrant des pièces jointes, même si celles-ci proviennent d’expéditeurs inconnus. Les attaquants profitent de cette faiblesse pour duper les victimes et les inciter à ouvrir ces fichiers dangereux.
  • Il est très difficile de détecter les pièces jointes malveillantes avant leur téléchargement. Si l’email est rédigé de manière convaincante et que la piece-jointe présente un nom attractif, il est possible que certaines personnes aient du mal à résister à la tentation de l’ouvrir.

Comment éviter les pièces jointes potentiellement dangereuses ?

Pour préserver votre sécurité informatique et celle de vos proches, il est essentiel d’adopter une attitude prudente face aux pièces jointes reçues par email. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à éviter les menaces :

  • Ne jamais ouvrir les pièces jointes provenant d’expéditeurs inconnus : Si vous recevez un email d’une personne ou d’un organisme que vous ne connaissez pas et qui contient une pièce jointe, il est préférable de ne pas l’ouvrir et de supprimer directement cet email.
  • Méfiez-vous des extensions de fichier suspects : Certaines extensions de fichier sont plus couramment associées à des logiciels malveillants. Par exemple, les fichiers .exe, .vbs ou .zip peuvent potentiellement contenir des virus ou d’autres menaces. En cas de doute, il est préférable de ne pas ouvrir la pièce jointe et de contacter l’expéditeur pour vérifier.
  • Utilisez un logiciel antivirus à jour : Un antivirus performant est capable de détecter les pièces jointes infectées et vous alerter avant l’ouverture d’un fichier malveillant. Veillez à bien mettre régulièrement à jour votre programme antivirus et ses bases de données virales.
  • Évitez de partager vos informations personnelles en ligne : Plus vous exposez vos coordonnées sur internet (adresse email, numéro de téléphone, etc.), plus vous aurez de chances de devenir la cible d’attaques par email. Essayez de limiter autant que possible la divulgation de vos données personnelles.

Que faire si vous avez ouvert une pièce jointe infectée ?

Si vous pensez avoir ouvert une pièce jointe malveillante, il est important de réagir rapidement afin de minimiser les éventuels dommages :

  • Déconnectez immédiatement votre ordinateur d’internet et du réseau local auquel il est connecté, pour éviter la propagation du logiciel malveillant aux autres systèmes.
  • Effectuez une analyse complète de votre ordinateur à l’aide de votre logiciel antivirus. Si vous ne disposez pas d’un antivirus, téléchargez-en un gratuitement et installez-le (en utilisant un autre ordinateur si nécessaire).
  • Changez vos mots de passe pour tous vos comptes en ligne, en particulier ceux associés à vos informations bancaires et personnelles.
  • Prévenez les personnes figurant dans votre carnet d’adresses e-mail afin qu’ils soient vigilants. Il est possible que les cybercriminels utilisent l’accès obtenu grâce au virus pour envoyer des emails infectés depuis votre compte.

En conclusion, la prudence est de mise lorsqu’il s’agit d’ouvrir des pièces jointes par email. Prenez le temps de vérifier leur provenance et méfiez-vous des formats de fichiers potentiellement dangereux. En adoptant ces comportements, vous diminuerez grandement les risques d’infection par un logiciel malveillant ou de vol d’informations sensibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *