Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
Captain Inbox
Par
Il lutte depuis toujours pour le Bien de l’emailing et apporte son aide auprès de ceux qui exigent le meilleur pour leurs contenus.
le 3 octobre 2014 | 2 commentaires

Formuler son objet pour convaincre en 2 secondes

ouvertureLorsqu’un email arrive en boite de réception, vous avez 2 secondes pour persuader le destinataire à l’ouvrir. Alors, quel message souhaitez-vous passer pendant ce court laps de temps  ?

Si le destinataire vous connaît et ouvre systématiquement vos emailings, le nom de l’entreprise en expéditeur sera surement suffisant pour qu’il vous reconnaisse et ouvre votre email.
Autrement, il consultera l’objet pour savoir s’il va ouvrir, supprimer ou laisser votre email. L’écrire n’est pas une chose à prendre à la légère, l’objet en grande partie dans la réussite de votre campagne emailing.

Selon l’étude du SNCD, 59% des internautes ouvrent un email parce que l’objet les intéresse.

Vous avez alors 40 caractères pour les convaincre !

Faisons le tour des objets qui donnent envie d’ouvrir l’email :

  • « Nouvelle collection, nouvelles promotions ! »
    Tout est dit, vous n’avez pas besoin d’en dire plus, le destinataire saura s’il souhaite découvrir votre nouvelle collection et les promotions.
  • « Important, La Halle vous demande une minute d’attention »
    Cet objet attire parce qu’il donne de l’importance au contenu, il demande un moment d’attention au destinataire. Si ce dernier est intéressé par la marque ou l’entreprise, il ouvrira l’email.
  • « Merci ! »
    Suite à un événement, il est important de remercier vos partenaires ou vos clients.

Au contraire, oubliez :

  • « Rien que pour vous… »
    Vos emailings sont envoyés en masse, le destinataire le sait et ne croit pas à votre offre « juste pour lui ».
  • « RE: »
    Faussement orchestré comme une réponse à un email, le « RE: » en début d’email ment à votre destinataire et donne l’image de spam à votre campagne.
  • « Votre colis vous attend »
    N’oubliez pas : l’objet doit être en lien avec le contenu de votre emailing. Ne faites pas croire au destinataire qu’une livraison est arrivée, alors que c’est faux.

 

Quelles sont les règles pour écrire un objet captivant ?

  1. Choisissez les bons mots en mettant en avant le bénéfice client
  2. Utilisez le « Comment » pour attirer l’attention et apporter la solution à la question posée
  3. Personnalisez l’objet : le taux d’ouverture est supérieur à 29% par rapport à un objet non personnalisé
  4. Mettez en avant la rareté, c’est un puissant moteur dans le comportement humain : si quelque chose qui est rare, le destinataire aura peur d’en manquer.

 

L’objet d’un email n’est pas juste à champ d’en-tête supplémentaire à remplir, il n’est pas non plus le dernier élément à renseigner avant l’envoi de votre campagne emailing. Il doit être réfléchi. Alors prenez le temps nécessaire pour avoir un objet parfait.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • objet captivant mail

Tags:

  • Est-ce qu’on ne pourrait pas comparer l’objet du mail avec les accroches des enveloppes porteuses de nos bons vieux publipostages : le bénéfice client ?

    PS: j’ai bien aimé le « RE: », tellement vrai, et tellement à fuir

    • team emailing.biz

      Bonjour Audrey,
      oui, il faut mettre en avant le bénéfice client dans votre objet. Vous pouvez utiliser des verbes comme : devenir, venir, découvrir, essayer… Ces verbes ont tendance à stimuler le destinataire et à provoquer l’ouverture.
      Cordialement,
      CaptainInbox