Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
Captain Inbox
Par
Il lutte depuis toujours pour le Bien de l’emailing et apporte son aide auprès de ceux qui exigent le meilleur pour leurs contenus.
le 22 août 2018 | 0 commentaire

A/B testez un emailing avant de bâtir votre stratégie d’envoi

Il est parfois difficile de juger de l’efficacité d’une campagne avant d’analyser les résultats. Si bien que souvent, à moins de réaliser un test au préalable, on peut se retrouver avec un taux de conversion plus décevant que prévu. La raison n’est pas toujours liée au contenu en lui-même, mais plutôt à sa présentation générale (texte, graphisme, couleurs, heure d’envoi, sujet, etc.). Un simple détail, une simple phrase peut faire toute la différence.

L’A/B testing est un moyen pour vous de connaître plus ou moins les performances de votre campagne avant de bâtir votre stratégie d’envoi.

 

Qu’est-ce que l’A/B testing ?

L’A/B testing se base sur un principe simple. Il s’agit de réaliser deux campagnes différentes sur un même sujet et de les tester sur un échantillon cible. En fonction de la campagne qui aura eu le meilleur taux de conversion, vous saurez laquelle choisir pour l’envoyer à tous vos destinataires.

 

L’emailing, comme support d’A/B test

La plupart des outils d’emailing, tel que Sarbacane, ont une option qui vous propose de réaliser l’envoi de campagnes dans différentes versions à un lot d’abonnés de votre newsletter. En fonction des éléments que vous aurez fournis, l’outil peut générer les différentes versions de votre campagne.

Il procède également à l’envoi de newsletter, selon les critères que vous aurez choisis. Il vous fournit les résultats sous forme de statistiques que vous pourrez analyser afin de savoir quelle version est la plus performante. Certains outils peuvent aussi sélectionner directement la campagne la plus pertinente sans que vous n’ayez à intervenir. L’emailing est alors un bon moyen de tester ses campagnes sur une cible qualifiée.

 

Passer en production : la phase d’analyse des résultats

Les résultats d’un test A/B sont variables et ne peuvent pas tous être interprétés de la même façon. Par ailleurs, réaliser une erreur d’interprétation à cette étape peut être fatal pour le reste de la campagne. Si vous avez un doute sur la question, vous pouvez faire appel à un expert webmarketing, qui vous conseillera.

Dans le cas des résultats de l’A/B test, il y a différents scénarios possibles. Par exemple, il est courant de se tromper et de valider un « faux positif ». Qu’est-ce qu’un résultat « faux positif » ? Comme son nom l’indique, il s’agit d’un résultat qui selon les chiffres, désigne une campagne comme étant la plus performante, quand dans les faits ce n’est pas tout à fait exact.

 

À quoi peuvent être dus les « faux positifs » ?

Les « faux positifs » peuvent être la cause de différentes choses, comme le fait de réaliser un test à partir d’un grand nombre de variantes, sur un ou deux temps. L’analyse des résultats devient dans ce cas moins précis et plus difficile à valider pour un pour votre stratégie d’envoi.

 

Peut-on reconnaître un « faux positif » ?

Il est possible de réduire le risque d’obtenir un « faux positif » en menant par exemple tout le processus de test avec soin. Au cours de cette phase, l’œil aguerri d’un expert pourra reconnaître des détails qui permettront d’optimiser le test A/B !

 

Article invité rédigé par Yoann Uzan, freelance expert en référencement naturel SEO. (www.yoannuzan.com)