Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
Newsletter Man
Par
Prêt à tout pour préserver l’emailing du mauvais goût et du design raté, ce super-héros vous prodiguera ses meilleurs conseils pour réussir vos newsletters.
le 30 juillet 2013 | 0 commentaire

Microsoft s’ouvre à Apple : Outlook arrive sur iOS

MicrosoftBaptisé Outlook Web Access (OWA), cette nouvelle application du célèbre Outlook s’invite sur iPhone et iPad. Analyse et explication de ce que nous propose le petit dernier de chez Microsoft.

Une application pour pro
Cette application est très accès vers les professionnels puisqu’elle propose les mêmes services qu’Outlook 365, dont vous devez d’ailleurs souscrire un abonnement pour utiliser l’application. Dans le détail, on retrouve la possibilité de gérer, lire, et envoyer ses emails bien sûr, mais aussi une recherche avancée permettant de chercher des emails sous plusieurs critères particuliers. Votre carnet d’adresse est synchronisable avec la version web d’Outlook 365, et vous trouverez également un calendrier bien pratique sur lequel vous pourrez organiser votre emploi du temps privé et professionnel et de les partager pour faciliter l’organisation de réunions. Sur ce dernier point, l’application propose également de faciliter la recherche de salle libre et de partenaire (collègue disponible ou occupé).

Des fonctionnalités bien pratiques
OWA sera utilisable en mode hors ligne. Vous pourrez ainsi créer des emails, en supprimer d’autres, organiser vos emails reçus et les consulter sans être connecté. L’application mettra à jour ces données lors de la prochaine connexion. Une reconnaissance vocale embarquée sera aussi disponible, permettant d’afficher à la voix contacts, calendriers, etc.

Un petit bémol tout de même
Comme dit plus haut : vous devez obligatoirement souscrire à un abonnement payant de Outlook 365 (99€/an ou 10€/mois) pour pouvoir utiliser cette application. Ce qui fait passer OWA dans la catégorie des applications payantes et c’est bien dommage. Microsoft a toutefois révélé qu’une prochaine version proposera aussi de l’utiliser grâce à Exchange 2013, affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *