Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
Newsletter Man
Par
Prêt à tout pour préserver l’emailing du mauvais goût et du design raté, ce super-héros vous prodiguera ses meilleurs conseils pour réussir vos newsletters.
le 24 novembre 2014 | 0 commentaire

[Case study] Analyse et critique d’un email de Groupon

Pour Noël, Groupon envoie ses offres par email. Cette semaine, son email version belge a attiré notre attention. Nous vous décortiquons cette campagne.

Dans la boîte de réception, tout commence bien : le destinataire est identifiable « Groupon » et l’objet évoque bien le contenu de la campagne « Offrez-vous un Noël gourmand avec Groupon! »

C’est en ouvrant l’email que cela se complique :

Groupon_avecimages_extraitCliquez sur l’image pour voir la campagne

L’adresse expéditrice

Groupon utilise encore une adresse email « noreply@ ». Une technique encore trop utilisée pour dissuader les destinataires de répondre aux divers emails envoyés.
Si un destinataire souhaite réagir à votre message et y répondre, laissez-lui la possibilité de le faire, ce ne sera que bénéfique. Vous envoyez un email, acceptez qu’un destinataire puisse aussi vous envoyer un email.

Le preheader et la copie-web

Le premier élément visible de contenu est le preheader, suivi de la copie-web. Dans cet emailing, aucun preheader n’a été renseigné ni de copie-web. L’information apparaissant en preheader dans la messagerie est donc l’URL d’hébergement du logo de Groupon :

Groupon_Preheader

Il est vivement recommandé de renseigner un preheader dans le contenu de la campagne.
Le preheader doit :
– ne pas dépasser les 40 caractères pour être lisible en entier
– apporter une information supplémentaire à l’objet de votre email, puisqu’il s’affiche à la suite de celui-ci

La copie-web, souvent présentée en début de message, permet de renvoyer le destinataire à l’email hébergée et lisible sur son navigateur Internet, si l’email ne s’affiche pas correctement.

Le ratio texte/image

Lorsque l’on ouvre l’email sans l’affichage des images, nous remarquons que le contenu a un bon ratio texte/image, l’emailing est lisible sans le téléchargement des images. Les boutons sont intégrés en texte et sont donc aussi lisible.
Bon point !

Groupon_sansimages_extraitCliquez sur l’image pour voir la campagne

 

Un ratio texte/image doit être respecté pour :
– la délivrabilité de votre message, un email tout-image a tendance a être considéré comme un courrier indésirable
– la lisibilité, selon le SNCD, près de 24% des internautes français et 77% des professionnels français reçoivent vos emails sans l’affichage automatique des images. Si votre email ne contient pas ou peu de texte, beaucoup de personnes n’accéderont pas aux informations de votre email.

La version responsive

Lors de l’ouverture de l’email sur mobile, la campagne emailing est lisible : les deux colonnes se rassemblent en une seule colonne.
Encore un bon point !

Groupon_Responsive

Le bandeau

Après le logo de Groupon, un bandeau est intégré indiquant : « Régalez-vous ! Un Noel Délicieux » avec un bouton d’appel à l’action « J’y vais ». Une bonne initiative qui s’arrête après le clic : en effet, le lien amène vers une page Erreur 404 indiquant « Nous sommes désolés, cette page n’est pas disponible pour le moment ! ».
Avant d’envoyer une campagne, testez et vérifiez le bon fonctionnement de chaque lien.

Le contenu

Les offres sont bien présentées : une photo, un titre, une description, une réduction bien visible avec le prix avant et après, et un bouton d’appel à l’action visible en texte qui permet d’accéder au site Internet.

Encore quelque efforts et cette campagne intégrera les bonnes pratiques de l’email !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *