Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence par Sarbacane: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
No-Spam Woman
Par
Elle est l’experte absolue de la technique, toujours présente pour vous aider à optimiser vos newsletters et à combattre le spam.
le 16 novembre 2015 | 0 commentaire

Emailing : relancez vos prospects sans les spammer

Emailing de relance visuelParce qu’on vous a déjà donné beaucoup de conseils techniques pour vos emails, je vous propose aujourd’hui un point plus stratégique pour améliorer le retour sur investissement de vos campagnes.

Disons que vous avez préparé une belle campagne pour annoncer votre dernière nouveauté, que vous avez bien segmenté votre base et que votre emailing est prêt à partir. Seulement voilà, les retours ne sont pas ceux que vous espériez : peu de retour, peu de ventes, peu de ROI.

Mais ne laissez pas tomber cette campagne, il y a encore quelque chose à faire ! Parfois, renvoyer votre campagne peut s’avérer bénéfique !

Voyons donc point par point comment insister et renvoyer une campagne qui n’a pas bien marché sans être intrusif.

 

Segmentez à nouveau

Eh bien oui ! Je n’ai pas dit de renvoyer votre campagne à ceux qu’elle a déjà intéressés ! Comprenez par-là que vous devez faire un nouveau tri dans vos destinataires en tenant compte des résultats de la campagne d’origine. Retirez tous les cliqueurs de votre nouvelle liste pour ne pas risquer de les harceler mais gardez les ouvreurs : peut-être qu’ils n’ont pas eu le temps de se pencher sur votre email sur le coup et qu’ils ont fini par oublier ! L’important, c’est de les amener à se rendre sur votre site.

N’oubliez pas de bien prendre en compte les désabonnements précédents pour éviter de salir votre image ou de recevoir des plaintes.

 

Changez l’objet

L’idée, comme on l’a dit, n’est pas de bombarder vos contacts avec des emails qu’ils ont déjà reçus mais bien d’envoyer une campagne de relance, très similaire.

Commencez par modifier l’objet de la campagne, avec quelque chose de plus audacieux. Après tout, vous n’avez rien à perdre ! L’intérêt d’une campagne de relance, c’est que l’on sait ce qui n’a pas vraiment marché et que l’on peut en quelque sorte rattraper le coup.

Ainsi, si votre taux d’ouverture est faible parce que vos prospects n’ont simplement pas « accroché » à votre objet, vous obtenez une seconde chance et vous évitez par la même occasion de rendre trop évidente votre relance. Un objet différent, c’est logiquement un contenu différent !

 

Modifiez le contenu

En ce qui concerne le contenu de votre emailing, vous devez changer du tout au tout. Si l’objectif et la landing page restent les mêmes, l’approche et le message doivent changer. Essayez d’amener le sujet de manière différente : demandez à vos prospects s’ils ont bien reçu votre email précédent ou s’ils ont entendu parler de votre nouveau produit par exemple.

Jetez un œil à vos précédents call-to-actions ; peut-être n’ont-ils pas été convaincants ? Ou mal positionnés ? Certains de vos contacts ont peut-être trouvé votre offre intéressante mais n’ont pas été suffisamment séduits par votre emailing. Essayez de comprendre quels points ont pu les rebuter et corrigez cela !

Autre chose, si votre offre faisait l’objet principal de votre premier email, il est peut-être judicieux de le mettre un peu moins en avant lors de votre relance. Ne jouez pas à ceux qui souhaitent vendre coûte que coûte.

Enfin rappelez-vous, l’idée n’est pas de spammer vos contacts mais de leur apporter quelque chose qui leur sera bénéfique : du contenu. Essayez de combiner votre offre avec du contenu pertinent comme un article qui mettra en avant les avantages de votre produit pour vos clients et comment cela peut leur être utile.

 

Servez-vous de l’email transactionnel

Les emails transactionnels sont tous les emails envoyés automatiquement suite à une action de la part de l’utilisateur ou du client. Par exemple, un email de confirmation de commande ou de renouvellement de mot de passe. Ce sont des emails attendus et dont le taux d’ouverture avoisine les 50% (source : Tipimail).

C’est l’occasion idéale pour parler succinctement de votre offre à l’aider d’un call-to-action pas trop agressif. Vous toucherez ainsi des clients intéressés et actifs et donc plus à même de répondre positivement à votre offre. Faites-la durer le temps en la plaçant dans ces emails !

 

 

Il est toujours délicat de relancer des contacts sur un sujet déjà évoqué et pour lequel vous avez déjà prospecté. Agissez de manière stratégique, segmentez et nettoyez vos bases, ne soyez pas intrusif et n’essayez pas de « piéger » vos clients. Ils vous le rendront !