Catégories
Se perfectionner

Le langage des serveurs emailing : le protocole SMTP

Ce guide sur le protocole SMTP ambitionne de vous familiariser avec le langage des serveurs email. Certes, vous n’allez pas devenir un expert en protocole Internet dédié à la messagerie électronique, mais vous apprendrez plus que la base en matière de transmission de mails.  À la fin de la lecture de notre tutoriel, vous serez en mesure d’en saisir l’essentiel, et de comment fonctionne une session SMTP. 

Ainsi, vous serez en mesure de choisir un bon prestataire emailing et de tenir des échanges plus fructueux avec votre conseiller en email marketing.

 

Définition du SMTP

 

Le SMTP est l’acronyme de Simple Mail Transfer Protocol, littéralement traduisible en protocole simple de transfert de courrier. Un protocole Internet est un ensemble de règles et de procédures standards (principalement des syntaxes) qu’il faut respecter afin de mettre en liaison un réseau d’ordinateurs. Il existe une multitude de protocoles régissant l’Internet (HTTP, FTP (pour les fichiers) … POP, IMAP et SMTP). 

Le SMTP est historiquement le premier protocole Internet créé. À l’origine, l’Internet qui se nommait encore Arpanet (1969), devait répondre au seul besoin de transfert de messages. Ce n’est qu’après que le Web ou le World Wide Web (WWW) fut inventé. 

Le protocole de communication STMP (né sous le nom Mail Procol Box) fut adopté à l’échelle mondiale en 1982.

Le terme SMTP ne désigne plus uniquement le protocole, mais par extension du langage, il englobe aussi le serveur (la logistique) et le service de messagerie (l’offre de prestation).

 

Dans quel contexte utilise-t-on le protocole SMTP ?

 

Le protocole de communication SMTP est utilisé pour le transfert de courriers électroniques sur le réseau. Son rôle consiste à faire transiter les mails de façon fiable depuis les serveurs émetteurs vers les serveurs récepteurs afin que les destinataires puissent les consulter. Il importe de préciser que le protocole de messagerie SMTP est consacré à la phase transfert des e-mails (étape routage ou postage). La phase de récupération des courriels est l’affaire des protocoles POP ou IMAP. 

Les clients emails lambda (les utilisateurs de la messagerie électronique) se limitent à l’utilisation de leur client messagerie ; il peut s’agir d’une application de messagerie installée sur leurs devices (Microsoft Outlook, Mozilla Thunderbird, Mail pour Apple, etc) ou de programmes webmail propres aux navigateurs (Gmail pour Google Chrome, Opera mail, Windows Live Mail, etc). Le plus gros du processus de transmission entrepris par les serveurs SMTP leur est invisible. Pour en mesurer la portée et la nature, faisons une analogie avec le vieux système de la Poste.

 

Qu’est ce qu’un serveur d’envoi SMTP ?

 

Le traditionnel système de la poste a été présent dans l’esprit du père du SMTP, l’Américain Roy Tomlinson, qui inventa aussi le concept de l’adresse électronique « Identifiant@ nom de domaine.prefixe ». 

Si un touriste anglais envoie une carte postale depuis le petit village Tilly-sur-Seulles à sa famille habitant au village Ray en Sussex, elle sera collectée par un facteur, traitée d’abord dans le centre de tri du village breton, ensuite dans d’autres centres de tri intermédiaires français et anglais avant d’atterrir dans le centre de tri de Ray et déposée dans la boîte à lettre de la famille anglaise.

 Le même périple est réservé aux e-mails, sauf que la durée se compte en secondes, que les contrôles sont plus sévères et que les expéditeurs sont notés !

Par analogie, le touriste anglais est un client email, le centre de tri Tilly-sur-Seulles est un serveur émetteur SMTP (serveur sortant ou client), les centres de tri intermédiaires sont des serveurs relais ou relais-SMTP, celui du village anglais est un serveur récepteur (serveur entrant ou cible). Quant aux facteurs, leur fonction est assurée par des algorithmes. Le lexique SMTP leur réserve les acronymes suivants : MUA pour Mail User Agent pour l’expédition et MDA pour Mial Delivery Agent pour la réception. 

Avant de passer aux syntaxes et commandes échangées entre serveurs et relais, nous allons parler de port et présenter le modèle SMTP dans sa globalité.

 

Qu’est-ce qu’un port SMTP ?

 

Un port est un canal de transmission identifié par un numéro. Avant toute conversation SMTP, les serveurs doivent se mettre d’accord sur le canal à utiliser ; ils en existent une multitude sur Internet. Traditionnellement, le port 25 est réservé à l’emailing, mais, pour des raisons de sécurité (voir plus loin), ce port par défaut est refusé par certains FAI ou serveurs, les MTA utilisent alors d’autres disponibles  : les ports 465 ou 587.

 Le modèle SMTP

 

Les échanges commencent toujours par une sollicitation suivie d’une réponse positive ou négative. Un refus ne signifie pas automatiquement une fin de non-recevoir. Des alternatives sont proposées par le serveur émetteur ou récepteur jusqu’à l’accord final signifié par un OK. En langage SMTP, on parle de processus Commande/Réponse.

De façon générale, un transfert SMTP se déroule ainsi : 

  1.     Le client SMTP (l’expéditeur) soumet l’email rédigé au serveur de son application de messagerie ou à celui de son navigateur en appuyant sur Envoyer. C’est le Mail User Agent (logiciel MUA) qui s’en charge.
  2.     Le serveur émetteur commence par identifier l’adresse IP du serveur cible. Il sollicite pour cela la base de données d’un serveur DNS (ou serveur de noms).
  3.     Le serveur source envoie l’email directement ou via plusieurs serveurs relais (utilisation du MTA) au serveur cible. Chaque transfert entre deux serveurs obéit au SMTP protocol (la communication est bidirectionnelle selon le mode commande/réponse). La transmission est directe si l’expéditeur et le destinataire sont clients du même client messagerie (Yahoo, Gmail, Outlook). Le nombre de relais-SMTP est fonction de plusieurs critères. En tant que marketeurs emailing, demandez à votre prestataire de multiplier les relais de sécurisation et de vérification.
  4.     Le serveur de destination stocke temporairement l’email dans la boîte temporaire d’emails (boîte hôte).
  5.     Le destinataire MUA du destinataire télécharge l’email via le protocole IMAP ou POP3 (bouton consulter).

 

 Vue d’ensembles des principales commandes SMTP

 

Une campagne emailing est complexe dans le réel, d’où la nécessité de recourir à des commandes SMTP pour assurer la fiabilité du transfert des messages. Voici une présentation sommaire des principales requêtes.

 

HELO : cette commande sert à dire bonjour et à se présenter. Son argument est le nom de l’hôte où réside l’émetteur-SMTP. 

MAIL : cette requête initialise une session emailing. Son argument est la route inverse, c’est-à-dire les serveurs relais sollicités pour le renvoi d’un message d’erreurs. 

RCPT (Récipient) : elle sert à identifier un récipiendaire unique (ou boîte hôte) du message ; en cas d’utilisation d’une liste de diffusion, elle est répétée autant de fois que nécessaire. 

DATA : le récepteur comprend qu’il s’agit du corps du message, il se termine par le « . » isolé. 

SEND : cette commande initialise une transaction par laquelle le message doit être envoyé sur un ou plusieurs terminaux. L’argument mentionne une route inverse. 

RSET : c’est une demande d’annulation d’un envoi en cours. Toutes les données doivent être effacées (route, message, tampons, tables d’états …). Le récepteur confirme par un OK. 

VERIFY : il s’agit de la requête de vérification du(es) adresse(s) du(es) destinataire(s). 

EXPAND : utilisée en cas de disponibilité d’une liste de diffusion.

 HELP : c’est une demande d’informations supplémentaires émise par le terminal récepteur

NOOP : le client demande une réponse du serveur pour éviter une déconnexion due à un délai d’attente. 

QUIT : le client termine la session. 

TURN : cette commande demande au récepteur se transformer en émetteur. La réponse peut être un OK ou un refus.

 

 

Présentation des codes réponse SMTP par fonction

 

500 : Erreur de syntaxe, commande non-reconnue

 

501 : Erreur de syntaxe dans les paramètres ou les arguments

 

502 : Commande non-implémentée

 

503 :  Mauvaise séquence de commandes

 

504 :  Paramètre de commande non-implémentée

211 : Etat système

 

214 : Message d’aide

 

220 :  Service disponible

 

221 : Canal de transmission en cours de fermeture

 

421 : Service non-disponible, canal (ou port) fermé

 

250 : Action effectuée

 

251 : Utilisateur non local ; redirection vers <route-directe>

 

450 : Action non-effectuée car la boîte mail est non disponible (exemple, blockage par un autre utilisateur)

 

550 : Action non-effectuée car boîte mail non-disponible (non trouvée, pas d’accès)

 

451 : Action arrêtée : erreur de traitement

 

551 : Utilisateur non local ; essayer <route proposée>

 

452 : Action non-effectuée (manque de ressources système)

 

552 : Action arrêtée (manque de ressources de stockage)

 

553 : Action non-effectuée (nom de boîte-aux-lettres non autorisé)

 

554 : Transaction échouée

 

Pourquoi recourir à une solution emailing ?

 

En tant que marketeur, même si vous maîtrisez parfaitement ce protocole, vous ne pouvez pas garantir un bon taux de délivrabilité et une gestion intelligente de vos campagnes mailing. Les concepteurs du SMTP n’avaient pas prévu ces aspects, d’où la nécessité de faire appel à un professionnel de l’emailing qui maîtrise le SMTP et qui propose une solution d’optimisation des performances de votre marketing e-mailing.

 

Spamming via un relais SMTP ouvert

 

Un relais ouvert est un serveur qui permet d’envoyer des emails sans authentification, c’est-à-dire que tout expéditeur peut l’utiliser pour transmettre un email à tout destinataire : le paradis des spammeurs ! 

Or les FAI tiennent une liste des spammeurs et tracent les serveurs qui les utilisent. Si vous utilisez un relais blacklisté ou si un spammeur notoire utilise votre serveur à votre insu, votre campagne en subira les conséquences malgré votre innocence !

 À l’image du relais SMTP proposé par Sarbacane, les professionnels de l’emailing évitent ce sort à leur client en utilisant des serveurs authentifiés. De plus, ils peuvent utiliser des terminaux relais dont la fonction unique consiste à sécuriser vos envois contre plusieurs risques.

 

Génération de rapport de campagnes emailing

 

Le protocole SMTP ne permet pas d’obtenir les indicateurs de performance de votre campagne. L’utilisation d’un outil emailing permet d’insérer un marquage de suivi des liens dans le corps de chaque message. Ainsi, les terminaux relais deviennent une source pour la collecte d’informations précieuses se rapportant aux taux d’ouverture, taux de clic, taux de rebond, taux de désabonnement, etc. Le réajustement de votre campagne emailing sur la base de ses métriques booste sa rentabilité.

Catégories
Créer un emailing

Comment créer une newsletter ? Tutoriel 2020

comment creer newsletter

Créer une newsletter est souvent un casse-tête pour les entreprises qui souhaitent communiquer auprès de leur adience. Que vous soyez un professionnel du B2B ou du B2C, vous avez besoin de transmettre des informations essentielles à vos contacts lors de vos campagnes emailing : promotions, nouveautés, lancement de produits, modification de vos conditions générales…

Pour vous aider, nous avons décidé de vous proposer un tutoriel simple mais efficace qui vous guidera dans la création de vos newsletters. Gardez cet article sous le coude pour le moment où vous vous pencherez sur la création de votre prochaine infolettre.

 

1. Pourquoi créer une newsletter ?

Aujourd’hui, pratiquement toutes les entreprises proposent l’envoi d’une newsletter. Depuis l’avénement des solutions d’emailing, envoyer des lettres d’informations est devenu un standard, un must-have.

Et pour cause : la newsletter est encore aujourd’hui le moyen le plus efficace et rentable de rester en contact avec sa communauté pour une entreprise. C’est en effet le moyen de communication très direct et aux capacités d’exhaustivité très importantes.

Compte-tenu de son faible coût de mise en place (à la fois financier et technique) et de son extrême simplicité d’usage pour le destinataire (tout le monde a accès à une boîte mail), on comprend que l’adoption de la newsletter comme moyen de communication direct soit si répandu dans le Monde.

 

Retenez donc cela :

  • Créer une newsletter ne coûte pas cher
  • C’est très simple à mettre en place
  • Il existe beaucoup de solutions pro sur le marché
  • C’est le moyen de communication le plus rentable de tous (devant les réseaux sociaux)
  • La newsletter génère des ventes et du trafic sur votre site/blog
  • Cela permet de garder le contact avec vos visiteurs, clients, inscrits, etc…

Autant de raisons qui font de la newsletter un outil marketing formidable et terriblement efficace.

 

2. Créer son template d’emailing

L’étape qui inquiète souvent les marketeurs, entrepreneurs et autres communiquants, c’est la partie design.

Et effectivement, le design d’une newsletter en dit souvent beaucoup sur qui vous êtes. C’est un puissant vecteur d’image de marque qui participe activement à votre renommée.

Il faut alors soigner le design de son emailing, que ce soit d’un point de vue esthétique comme structurel.

 

Comment faire un template de newsletter ?

Il existe plusieurs méthodes pour concevoir sa newsletter :

  • Commençons par celle qu’il ne faut SURTOUT PAS employer : faire un emailing sur photoshop et l’envoyer en tant qu’image

Les plus férus d’entre-vous rirons peut-être, mais sachez que l’envoi d’emails « full-image » est encore très largement répandu, même de la part de grandes marques ! Et c’est une grave erreur. Un contenu doté d’une seule image risque fortement d’arriver en SPAM chez le destinataire.

Il est important de respecter un ratio texte/image de 60/40 (60% de texte et 40% d’image) afin de passer sans trop de problème les filtres anti-spam. De plus, un message sur une seule image ne permet pas d’ajouter plusieurs liens et ne s’adaptera pas au support de lecture. Dites adieu au responsive design !

 

  • Créer une newsletter en HTML

C’est une solution qui peut tout à fait convenir… à un webdesigner. Il s’agit en effet de réaliser son template de newsletter en le codant en langage HTML/CSS. C’est donc une solution « technique » qui ne conviendra pas à tous compte-tenu de ses exigences en termes de temps passer et de compétences techniques requises.

En revanche, si vous avez dans votre équipe un webdesigner chevronné, il pourra normalement répondre à de nombreuses exigences et concevoir un message vraiment unique.

 

  • Utiliser une solution professionnelle « drag n’ drop »

Cette option est clairement la plus répandue, et ce pour une bonne raison : c’est la plus pratique et rapide de toutes. En plus, elle ne demande aucune compétence technique.

Il s’agit d’utiliser un outil de création de newsletters comme Sarbacane, doté d’un EmailBuilder fonctionnant simplement en faisant glisser des blocs de contenu au sein d’une structure.

créer une infolettreExemple de l’interface de création de newsletter de la solution Sarbacane.

 

L’avantage avec ces solutions, c’est la possibilité de partir d’un template d’emailing existant et prêt à l’emploi.

Sarbacane par exemple propose une liste d’environ 70 modèles de newsletters conçus par des webdesigners. Il ne reste qu’à en modifier les textes et éventuellement les images pour l’adapter à son entreprise.

 

Comment créer sa newsletter ?

Une fois que vous avez choisi votre méthode de création de message, vous devez respecter certaines règles pour que votre modèle d’email soit le plus pertinent et efficace possible lorsqu’il atteindra la boîte de réception de vos destinataires.

Voici quelques règles capitales :

  • Ajouter un bouton d’action et l’information principale au-dessus de la ligne de flotaison (= visible avant le scroll)
  • Utiliser des visuels attrayants et des polices simples
  • Être le plus succinct possible
  • Utiliser des contrastes pour vos boutons d’action
  • Conserver un sentiment d’harmonie et d’équilibre

Si vous utilisez une solution d’email marketing comme Sarbacane, vous avez la possiblité de créer votre newsletter par simple glisser/déposer. C’est une solution très rapide et à portée de tous.

 

Un détail important à tout de même prendre en compte lors de la création de votre newsletter : pensez à conserver une certaine cohérence esthétique avec votre charte graphique habituelle.

Votre newsletter va être lue régulièrement, potentiellement par de nombreuses personnes. Il est donc essentiel que votre image de marque soit cohérente entre tous vos canaux de communication pour assurer votre reconnaissance.

 

3. Envoyer des newsletters avec Outlook ?

Les solutions de type Outlook ne sont absolument pas adaptées à l’envoi de newsletters ou de mails de type marketing direct. Les logiciels de messageries sont conçus pour envoyer des messages interpersonnels et professionnels.

Envoyer une newsletter avec Outlook, c’est l’assurance de faire arriver votre message dans la case « SPAM » de vos destinataires. En effet, les serveurs de routage de ces solutions ne sont pas adaptés à ce type d’envois et sont dotés d’une délivrabilité très limitée.

De plus, il vous sera impossible d’envoyer votre emailing à un grand nombre de destinataires en une seule fois. Vous serez obligé de faire cela par paquets.

Enfin, vous ne pourrez pas concevoir un message très complexe d’un point de vue strcuturel et graphique. Vous ne pourrez faire qu’une mise en forme très simpliste et de toute manière, il est extrêmement déconseillé d’utiliser Outlook pour créer une campagne de newsletter.

 

Quelle solution pour créer une newsletter ?

Il existe de nombreux outils sur le marché pour permettre à tous de créer et d’envoyer des emails marketing facilement.

Nous avons déjà publié sur ce blog quelques comparatifs (Mailchimp, Sendinblue, Mailjet, Sarbacane, etc.) pour vous aider à prendre votre décision. Mais quoi qu’il arrive, nous vous conseillons de tester plusieurs outils afin de savoir lequel est le plus adapté à votre besoin.

 

Notre choix se porte toutefois sur la solution française Sarbacane.

comment créer une newsletter sarbacaneCapture d’écran de l’accueil de Sarbacane.

En effet, Sarbacane est une solution extrêmement intuitive. Accessible depuis votre navigateur internet, elle vous permet de créer de très belles newsletters grâce à un EmailBuilder haut-de-gamme très poussé.

D’autre part, Sarbacane est l’une des seules applications proposant un accompagnement sur-mesure et un service client joignable gratuitement par téléphone. Il est également possible de recourir à de nombreux sevices tels que la création de templates par des experts ou encore un coaching personnalisé par un professionnel du webmarketing.

Voici un court résumé des prestations proposées par Sarbacane :

  • Création de newsletters
  • EmailBuilder avancé
  • A/B testing
  • Envoi de SMS marketing
  • Marketing automation
  • Création de pages web (landing pages)
  • Création et intégration de formulaires de contact
  • Gestion des contacts

Pour vous aider dans la maîtrise de l’outil, les équipes de Sarbacane mettent régulièrement en ligne des tutoriels, articles et autres ressources d’aide à l’utilisation. Voici par exemple un tutoriel complet qui explique comment créer une newsletter avec Sarbacane :

4. Rédiger son contenu

La partie rédactionnelle n’est pas négligeable en email marketing. Si vous avez l’intention de mettre en place des envois réguliers de newsletters pour votre business, il vous faudra préparer vos contenus à l’avance et organiser les différentes thématiques que vous souhaitez aborder.

Bien évidemment, vous devez vous concentrer sur des thèmes que vous maîtrisez.

La newsletter a généralement une vocation double :

  • Evoquer les dernières nouveautés liées à votre marque, votre entreprise…
  • Apporter des conseils à votre audience

Cette dernière est celle qui va nécessiter le plus d’effort d’un point de vue création de contenu.

Quel que soit votre coeur de métier, vos compétences et celles prodiguées par votre entreprise intéressent une audience. Il s’agit d’apporter à cette audience des conseils pour s’améliorer dans ce domaine.

Au fil des semaines, votre objectif sera de fidéliser votre audience et de l’amener jusqu’à votre site ou votre blog en lui offrant vos meilleures astuces et conseils gratuits.

Ce n’est pas chose aisée, alors assurez-vous d’avoir une ligne éditoriale bien définie pour donner envie à vos contacts de rester abonnés à votre newsletter.

 

5. Définir une stratégie d’envoi cohérente

La stratégie d’envoi d’une newsletter réside à la fois dans le respect de sa ligne éditoriale et de sa fréquence d’envoi annoncée.

Avant de promettre à vos contacts une newsletter bi-mensuelle par exemple, soyez certain que vous serez en capaciter de produire suffisamment de contenu pour tenir la cadence. C’est très important !

L’étape précédente est donc absolument capitale : la définition d’une ligne éditoriale stricte vous permettra de mettre en place un rétroplanning de publication et/ou de production de contenu à forte valeur ajoutée auquel vous serez capabe de vous tenir.

S’il n’y a pas de fréquence d’envoi idéale, il y a tout de même certaines règles de bon sens à suivre :

  • N’envoyez pas trop souvent : plus d’une fois par semaine, cela pourrait paraître trop soutenu aux yeux de vos destinataires. La tendance est plutôt à la réduction du nombre d’emails envoyés. Alors n’ayez pas peur d’espacer vos envois, cela vous donnera par ailleurs l’occasion de bien les travailler.
  • N’envoyez pas trop rarement : au contraire, si vous n’envoyez qu’une ou deux newsletters par an, vous risquerez de vous faire oublier. L’intérêt d’une stratégie d’envoi d’emailings est de garder un contact régulier avec vos destinataires.

Le plus souvent, les entreprises envoient une à deux newsletters par mois, ce qui est une fréquence tout à fait tenable et efficace dans une stratégie de lead nurturing et permet de réaliser des campagnes marketing sans se presser.

Quant au jour et heure idéaux pour envoyer une newsletter, il n’y a à nouveau pas de règle essentielle. Tout dépend des produits ou services que vous proposez. Par exemple, en B2B, on a plutôt tendance à envoyer en semaine, entre midi et 14h par exemple pour capter les professionnels à leur pause déjeuner. En B2C en revanche, il est peut être plus intéressant d’envoyer son emailing en fin de journée voire même le weekend.

Pour aller plus loin, nous vous recommandons notre article « Le meilleur moment pour envoyer sa newsletter« .

 

Ce guide succinct vous permettra de démarrer dans la production et l’envoi de newsletters sur de bonnes bases. N’hésitez pas à parcourir le reste du blog pour obtenir d’avantages de conseils à ce sujet.

Nous vous recommandons également le livre blanc gratuit de Sarbacane « 15 fondamentaux pour faire de l’email marketing votre premier levier de vente » dans lequel vous apprendrez à la fois à créer une newsletter mais également à mettre en place une stratégie d’email marketing rentable.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • https://www emailing biz/creer-un-emailing/comment-creer-newsletter/
  • comment cree une letter inbox
  • comment créer une newsletter
  • création newsletter
  • créer des newsletter
  • faire newsletter sur outlook
  • réaliser une newsletter avec word et outlook
Catégories
Créer un emailing

🎁 8 superbes exemples de newsletters pour Noël 🎄

exemple newsletter noelEn tant que professionnel, vous êtes probablement à la recherche d’exemples de newsletter de Noël pour vous inspirer et transmettre le message idéal à vos contacts. Que vous souhaitiez souhaiter de bonnes fêtes à vos clients ou mettre en avant vos promos de Noël, nous avons sélectionné pour vous une liste de 8 modèles emailing gratuits que vous pourrez facilement adapter à votre marque à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Tous ces templates de newsletters ont été réalisés par des professionnels de l’email marketing (Sarbacane), et sont prêts à l’emploi. C’est à dire qu’il vous suffit de les personnaliser à vos couleurs, d’ajouter vos images, vos textes et vos liens, puis à les envoyer à votre base. Rien de plus simple, et c’est la garantie d’un design de newsletter efficace pour Noël.

Faites donc votre choix parmi cette liste de Noël des meilleurs exemples de newsletters, et commencez dès aujourd’hui à préparer votre campagne emailing pour la fin d’année.

Bonne lecture, et joyeuses fêtes !

 

1. Santa Gift, l’exemple de newsletter marketing spéciale Noël 2020


❄ NOUVEAU ! ❄

Le modèle de newsletter Santa Gift est un magnifique exemple d’email marketing pour les fêtes de fin d’année. Élégant, très classe et festif, utilisez ce modèle pour communiquer à vos abonnés sur vos offres de Noël tout en transmettant une image positive.

Aisément personnalisable, ce template est à envoyer pour faire part de vos idées cadeaux à votre audience. Soyez certains qu’il amènera du trafic sur votre site internet !

 

2. VR Winter, un magnifique exemple de newsletter de Noël

exemple newsletter noel


❄❄❄❄❄ 9 000+ téléchargements

Voici un superbe exemple de newsletter spéciale Noël qui vous permettra de mettre en avant à la fois des produits et des services, tout en soignant votre image de marque à travers un thème hivernal très épuré et très agréable.

C’est le parfait modèle pour vous démarquer de vos concurrents et faire des périodes de fin d’année une aubaine pour votre business.

A vous de personnaliser ce template, d’ajouter ou de retirer des sections comme bon vous semble, et de constater son efficacité auprès de votre base de destinataires !

 

3. Merry Christmas, le modèle de newsletter de Noël qui va droit au but

template emailing noel


❄❄❄❄❄ 10 500+ téléchargements

Cet exemple de newsletter pour Noël propose un call-to-action central idéalement placé pour mettre en avant une landing page spécifique.

Cette extrême simplicité lui confère un avantage non-négligeable : un taux de clics supérieur à la moyenne et donc une bonne rentabilité.

Il est également équipé de blocs texte / image sobres et élégants qui vous permettront d’ajouter des liens vers vos meilleurs articles de blog dédiés à Noël !

 

4. Christmas 2, un joli exemple de neswsletter chaleureux pour fêter Noël

modèle de newsletter noel


❄❄❄❄❄ 10 500+ téléchargements

Encore un beau modèle de newsletter à utiliser pour communiquer auprès de votre audience ! Le texte éditable dans le header peut être remplacé par ce qui vous plaira, et les sections du dessous sont particulièrement efficaces en termes de structure pour rediriger vos destinataires vers votre site ou votre blog.

Son ton chaleureux réchauffera les coeurs de vos abonnés et sa structure professionnelle et claire saura répondre à vos exigences marketing.

Choisissez ce superbe template !

 

5. SantaMail, un exemple d’emailing de Noël moderne

exemple newsletter noel ecommerce


❄❄❄❄❄ 11 900+ téléchargements

Ce template d’emailing est probablement notre préféré ! Très moderne et dans un style minimaliste, il saura garder l’essence visuelle de votre entreprise tout en apportant une touche de modernité à votre message spécial Noël.

Très adapté au e-commerce et au B2B, il vous permettra de mettre en avant vos offres de fin d’année et de générer du trafic sur votre site.

Un magnifique modèle de newsletter qui ravira vos lecteurs et gonflera vos statistiques de campagne. A vous de jouer !

 

6. LittleGift, un exemple simpliste pour votre newsletter de Noël

idée de newsletter pour noel


❄❄❄❄❄ 9 700+ téléchargements

Cet exemple de newsletter fait la part belle à la simplicité. Un avantage non négligeable qui vous permet alors d’aller loin dans la personnalisation et de modifier ce template à volonté, pour mieux l’adapter à votre image.

Servez-vous en pour proposer un cadeau à vos meilleurs clients par exemple et les récompenser de leur fidélité. C’est Noël après-tout !

 

7. Let it Snow, un exemple d’email marketing « à l’ancienne »

exemple mailing noel


❄❄❄❄❄ 8 200+ téléchargements

Vous recherchez de la simplicité et de l’authenticité ? Cet exemple de neweletter Noël est pafait pour vous. Modifiez l’image à votre guise et adaptez les quelques blocs de textes qui le composent pour mettre en avant vos propres offres.

Ce template quelque peu « old school » suffira amplement à nombre d’entre-vous qui recherchez avant-tout un template sobre et efficace. D’ailleurs, la simplicité de sa structure lui permet d’être facilement lisible dans Outlook qui n’affiche pas toujours les images correctement. Ici, pas de risque !

 

8. NewYear, un exemple de mailing pour les fêtes !

exemple newsletter fin d'année


❄❄❄❄❄ 10 400+ téléchargements

Evidemment, qui dit Noël dit Nouvel An. Si vous n’avez l’intention que de faire part de vos bons voeux à votre audience pour la fin d’année, vous pouvez bien entendu utiliser ce template parfaitement adapté à l’occasion.

Sobre, élégant et direct, adressez un message agréable à vos contacts et remerciez-les pour leur fidélité. Bien entendu, ce modèle est totalement personnalisable et vous pouvez modifier l’image en fond ainsi que les couleurs comme bon vous semble.

 

COMMENT UTILISER CES TEMPLATES ?

Tous les exemples de newsletters Noël présentés ci-dessus sont personnalisables et totalement gratuits

Ils sont tous disponibles dans l’application Sarbacane, et font partie de la liste de plus de 70 templates proposés par la solution emailing, SMS, et marketing automation n°1 en France, entièrement dédiée aux professionnels comme vous.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • creation mail fin dannée entreprise
  • exemple dun e-mailing pour noel
  • idée texte mailing client noel
  • lettre voeux de noel
  • mailing fin dannée
  • newsletter noël
  • newsletter pour noel
Catégories
Créer un emailing

Ratio texte/image : une règle essentielle en emailing que les grandes marques oublient !

ratio texte imageEn tant que super héros de l’emailing, nous recevons chaque jour de nombreuses newsletters, de tous types de marques.

Et bien souvent, nous rencontrons les mêmes erreurs d’expéditeur en expéditeur. D’ailleurs, on remarque que les plus grandes enseignes sont loin d’être les meilleurs élèves en matière d’email marketing !

L’une des erreurs que l’on rencontre chaque jour dans nos boîtes mail, c’est le non-respect du ratio texte/image…. Pas de panique, on vous explique !

 

Ratio texte/image : définition

Il s’agit tout simplement d’un équilibre nécessaire entre la proportion d’images et de textes qui composent un email.

On estime qu’un ratio « idéal » dans un email est de 60% de texte et 40% d’images.

Pourquoi un tel ratio ? Parce que les filtres anti-spam n’aiment généralement pas le surplus d’images dans un email et détestent surtout les emails… sans texte !

La raison est simple : beaucoup de spammeurs ne s’embêtent pas avec la rédaction de textes et envoient des emails en masse composés d’une seule image.

Il est donc très (très) fortement déconseillé de créer des emails « tout-image » ou « full-image ».

Et c’est là que nous avons un problème avec les newsletters envoyées par de nombreuses grandes marques françaises.

 

Une règle souvent ignorée

Quelle bonne idée donc pour passer pour un spammeur auprès des filtres anti-spam des messageries !

Pourtant, beaucoup d’enseignes très célèbres ignorent totalement cette règles pourtant plutôt basique. A votre avis, pourquoi ?

Tout simplement car créer une newsletter en HTML oblige les webdesigners à se limiter à des contraintes techniques et créatives.

Il est en effet plus simple de créer une newsletter via un logiciel de PAO comme Photoshop ou Indesign, puis d’intégrer l’image complète dans un email.

Cela permet une plus grande liberté de création, d’utiliser des polices non compatibles avec l’HTML, de mettre des images en arrière-plan, etc.

CEPENDANT, si en lisant cela vous vous êtes dit « Pas bête comme idée ! Ma prochaine newsletter, je la crée sous Photoshop », sachez que vous vous exposez à de nombreux risques :

 

  • Dégradation de votre réputation d’expéditeur et de votre délivrabilité

Cela signifie tout simplement que vos emails arriveront bien plus souvent en « Courrier indésirable » et que votre nom/domaine d’expéditeur sera identifié comme spammeur.

  • Les images peuvent ne pas s’afficher

Si vous arrivez à atteindre la boîte de réception de vos contacts, il y a de fortes chances pour qu’elle ne affiche : au pire pas du tout, au mieux, mal. En effet, la plupart des webmails et logiciels de messageries n’affichent pas les images par défaut. L’utilisateur doit cliquer sur un bouton « Télécharger les images » avant qu’elles n’apparaissent, sans quoi, ils n’y verront qu’un email vide.

  • Augmentation de vos désinscriptions

C’est tout simplement la conséquence des deux points précédents. Si vous arrivez en SPAM et/ou que vos images s’affichent mal, vous risquez de subir des vagues de désabonnement à répétition et perdre de l’audience.

  • Lecture sur mobile impossible

Et oui ! Un email composé d’une image unique ne PEUT PAS être compatible pour une lecture sur mobile. Et quand on sait que plus de 20% des emails marketing sont aujourd’hui lus sur smartphone en France, on comprend la perte.

  • Baisse de rentabilité

C’est un peu la conclusion de tout cela. Un email full-image est de fait moins lu, donc moins efficace, et finalement moins rentable. Le coût de votre envoi ne sera pas rentabilisé à son maximum.

 

Alors, vous voulez toujours créer votre prochaine campagne sur Photoshop ?

 

Les erreurs des grandes marques

Allez, on sait que vous êtes venus pour ça. Alors en cadeau, voici quelques exemples d’emails de grandes marques dans lesquels le ratio texte/image est mis à mal :

 

  • FNAC SPECTACLES

Fnac 1

Images non affichées à la réception, une seule phrase de texte…

Avec images affichées :

Fnac 2

 

  • AUCHAN

Auchan 1

Un email entièrement composé d’images…  Illisible à réception !

Une fois les images téléchargées (il faut un certain temps pour qu’elles s’affichent toutes et que le mail soit entièrement lisible, certaines ne se téléchargent tout simplement pas !) :

Auchan 2

 

  • LECLERC DRIVE

Leclerc 1

Encore une fois, les images s’affichent mal, pas assez de texte et l’email se retrouve complétement déstructuré.

Une fois ouvert dans le navigateur et les images affichées :

Leclerc 2

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • commentaires ratio e mailing
  • ratio emailing
Catégories
Rédiger son contenu

Split Test : la solution pour augmenter la rentabilité de vos emails ?

split test emailingEn tant que marketeur, vous souhaitez bien entendu améliorer les performances de vos actions marketing le plus vite possible et au moindre coût. En emailing, il existe une méthode simple et efficace pour faire grimper vos taux d’ouvertures, vos taux de clics, vos taux de réactivité et plus globalement, votre rentabilité : le Split Test.

Dans cet article, nous allons vous expliquer simplement en quoi consiste le Split Test, comment le mettre en place et quels sont ses avantages.

 

Split Test : définition

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs termes pour désigner strictement la même chose : Split Test, A/B Test, Split A/B…

« Split » en anglais signifie « diviser », « couper en deux ».

Pour faire simple, un Split Test est un procédé permettant de tester deux versions d’une même chose afin de déduire quelle est la meilleure des deux.

Il peut s’agir d’une mise en page sur un site web, d’un wording particulier, d’un email, etc…

Dans notre cas, nous nous penchons sur le Split Test en emailing, évidemment.

En guise d’exemple, partons du principe que vous hésitez entre deux objets pour une même campagne emailing.

Prenez environ 20% de votre base de destinataires, coupez cette part en deux et envoyez-leur votre email avec pour seule différence l’objet.

Il ne tiendra qu’à vous de comparer les résultats des deux campagnes afin d’envoyer la version qui a le mieux fonctionné au reste de vos destinataires.

 

Comment mettre en place un Split Test ?

De nombreuses solutions emailing incluent une fonctionnalité dédiée au Split Test.

Celles-ci permettent généralement de tester absolument n’importe quel élément de votre campagne.

Penchons-nous sur la fonctionnalité Split Test inclue gratuitement dans Sarbacane.

Avant tout, l’extension vous demande quelle partie de votre emailing vous souhaitez tester. Vous pouvez choisir de tester uniquement le champ expéditeur, uniquement l’objet ou n’importe quel élément du contenu.

Une fois votre choix fait, vous définissez les groupes d’échantillons A et B qui  représenteront votre base.

Enfin, vous pouvez définir les options de déclenchement de l’envoi de l’email gagnant au reste de votre base.

Si vous choisissez un envoi manuel, le logiciel vous présentera les statistiques des deux versions et vous laissera choisir vous-même laquelle envoyer.

En déclenchement automatique, vous pouvez indiquer au logiciel si la campagne dite « gagnante » sera celle dont le taux d’ouverture est le meilleur ou celle dont le taux de clics est le plus élevé.

Vous pouvez également choisir quand l’envoi sera déclenché : une heure après l’envoi du test, un jour, une semaine…

 

Quels éléments tester ?

Dans l’absolu vous pouvez absolument tout tester dans votre email.

Mais nous allons dresser ici une liste des éléments capitaux à tester. Chacun de ces éléments est susceptible de lourdement influencer les résultats de vos campagnes :

 

  • L’objet : la clé d’un taux d’ouverture élevé. Essayez de tester un objet personnalisé contre un objet de type officiel, avec ou sans le nom de l’entreprise ou encore de différentes tailles. Testez un objet avec et sans caractères spéciaux peut aussi être très intéressant.
  • Jour d’envoi : et oui, il y a des jours mieux que d’autre pour lire vos emails. En tout cas, ça se passe comme ça chez vos destinataires. De façon consciente ou inconsciente ils sont plus enclins à lire certains emails à des jours précis, et parfois même à des heures précises. Testez donc d’abord le jour, puis l’heure pour affiner le résultat.
  • Call to Action : Essayez différentes tailles de polices, différents types de boutons et différentes couleurs pour voir quelle est la combinaison qui incite le mieux le destinataire à cliquer. Ici le test peut être long, mais il a le mérite d’améliorer le taux de clics le taux de conversion.
  • Mise en page : que ce soit le format, la couleur, la police ou la taille de celle-ci, il s’agit de tester les différents éléments qui composent votre contenu. Même l’organisation des différents paragraphes peut être testée.
  • Taille de l’email : Ce point consiste à tester la taille du contenu, la longueur de celui-ci. Selon les destinataires que vous avez, ils préféreront un contenu long et consistant ou un contenu court et synthétique.

 

Les avantages du Split Test

Le gros avantage du Split Test, et vous l’aurez compris, est de pouvoir comprendre comment raisonnent vos destinataires et quelles sont leurs préférences.

Tous ces tests peuvent déboucher sur une amélioration à tous les niveaux. Ainsi les indicateurs à surveiller sont le taux d’ouverture, le taux de clic, le taux de conversion, mais aussi le taux de réactivité. Il vous faudra comparer les résultats des deux groupes, et bien sûr conserver la version qui aura mené au meilleur résultat.

D’autre part, le split test vous permet de gagner facilement en rentabilité. En effet, il vous permet d’évaluer la meilleure solution pour augmenter le taux de clic, le taux d’ouverture, le taux de conversion etc…

Enfin, les fonctionnalités dédiées au split test intégrées aux solutions emailing ont comme avantage considérable de vous faire gagner beaucoup de temps en vous évitant de faire des tests à la main.

Catégories
Se perfectionner

Le meilleur moment pour envoyer son emailing

TIME

 

Ca y est, vous avez créé l’emailing parfait. Tout y est : contenu de qualité, accroche mordante, design agréable… Vous êtes sûr(e) de vous et prêt à envoyer à tous vos destinataires.

 

STOP ! Attendez, il manque un petit détail. Quel jour sommes-nous ? Si vous en êtes venu à bout en empiétant sur votre weekend, et bien vous pouvez attendre, ce n’est pas le bon moment !

Bien entendu, il n’existe pas de recette miracle vous promettant la minute à laquelle votre emailing sera optimal.
Voici tout de même un petit guide pour vous aider à trouver meilleur timing pour envoyer et donner le plus d’impact possible à votre news.

La meilleure période

On distingue déjà à l’année des périodes auxquelles les internautes sont plus réceptifs aux emailings, et ce sont globalement les périodes où la masse d’envoi de mails est la moins importante.
On remarque alors que l’hiver serait la période la plus propice au taux d’ouverture mais également la période pendant laquelle les boîtes mails sont moins sollicitées.
Le dernier trimestre de l’année est le plus surchargé en emails mais également celui où le taux de clic est le plus élevé. Probablement dû à l’intérêt des internautes pour les offres spécial Noël et fêtes de fin d’année.

Le jour idéal

Avant tout, sachez que les weekends sont globalement à bannir pour l’envoi d’emails B2B. Ce sont des jours où l’on se retrouve en famille et on laisse de côté sa boîte mail professionnelle (en général…).
Bon, on vous donne un tuyau plus concret :

  • Mardi a le taux d’ouverture moyen le plus élevé  mais c’est également le jour où nous recevons le plus d’emails
  • Vendredi a le taux de clic moyen le plus élevé et le jour où on reçoit globalement le moins d’emails

Voilà, c’est dit. Un magicien ne révèle pas ses secrets mais un marketeur fait ce qu’il veut !
A vous maintenant de décider de la meilleure solution pour vous.

L’heure parfaite

Dernière décision avant d’envoyer : quelle heure ?
De manière générale, on dit que les horaires les plus propices à l’ouverture sont respectivement l’après-midi entre 14h et 15h, puis entre 9h et 10h et enfin entre 17h et 19h.
Bien entendu, ces horaires dépendent (comme toujours…) du type d’offre et de votre cible.

  • Avant 9h, pas la peine d’essayer, vos lecteurs ne seront pas réceptifs.
  • Passé 9h, c’est l’heure de l’arrivée au bureau et du premier café. Les internautes ratissent leur boîte de réception et leurs intérêts portent souvent sur les offres en événements, restauration, vêtements et autres biens.
  • 10h-midi, ça bosse dur. Pas le moment de trier ses mails.
  • Entre « midi et deux », c’est la pause déjeuner, certains tentent, d’autres non mais… c’est la pause !
  • 14-15h, là c’est le moment. On dit même que c’est le moment opportun pour envoyer son emailing. Globalement, ce sont les offres financières et bancaires qui sont les plus prisées sur ce laps de temps.
  • 15h-17h, c’est le travail qui bat son plein. On regarde rarement sa boîte perso… Mais la réceptivité n’est pas trop mauvaise.
  • Vers 17h, on rêvasse un peu, on ressent le besoin de voyager… C’est un bon moment pour envoyer des offres touristiques !
  • Jusque 19h, c’est généralement le créneau où on rentre chez soi après une journée de travail bien chargée, pas tellement le bon moment.
  • Enfin, 19h-22h, le temps de la distraction et du repos. Les internautes se tourneront plus facilement vers les hobbies, les loisirs… Mais n’oubliez pas de personnaliser vos emails !

Et la nuit on en parle ? Non, on dort.

CET ARTICLE VOUS INSPIRE ?
EMAILING.BIZ VOUS RECOMMANDE SARBACANE !

Programmez vos envois pour qu’ils partent au meilleur moment avec la solution emailing, SMS, et marketing automation n°1 en France, entièrement dédiée aux professionnels comme vous.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

 

Bien entendu, tous ces conseils ne font qu’office d’estimations. C’est à vous de comprendre les besoins de vos clients et d’avoir une réflexion stratégique adaptée pour envoyer au bon moment.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • horaire pour envoyer un emailing
  • jours de la semaine envoyer par email
  • meilleur heure envoi mailing
  • quand envoyer un mail dans lannée
Catégories
Gérer ses destinataires

Peut-on intégrer un formulaire dans un email ?

Cette question nous est régulièrement posée : peut-on intégrer un formulaire dans une campagne emailing ? La réponse est oui et non, l’occasion pour nous de développer le sujet dans cet article.

Demander l’avis d’un client, rédiger un commentaire sur un dernier achat, répondre à un sondage… Ce sont de multiples raisons pour les enseignes d’envoyer un emailing. Cependant, le formulaire n’étant pas adapté au format email, la plupart des entreprises envoie donc un message texte avec un lien redirigeant vers le sondage hébergé en ligne.

Est-il possible d’intégrer un formulaire dans le contenu de mon emailing ?

Les formulaires créés à partir d’outils comme Jotform par exemple ne fonctionneront pas dans l’emailing, puisqu’ils utilisent le langage javascript qui n’est pas compatible avec l’email.
Seul le format HTML est utilisable pour créer le formulaire.

Le code se présente comme ceci :

Formulaire

VOUS CHERCHEZ PLUS SIMPLE ?
EMAILING.BIZ VOUS RECOMMANDE SARBACANE !

Créez des formulaires, sondages et invitations en toute simplicité et sans connaissances techniques avec la solution emailing, SMS, et marketing automation n°1 en France, entièrement dédiée aux professionnels comme vous.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

 

Voici l’interprétation du code :

Formulaire

Ce formulaire est-il lisible dans toutes les messageries et webmails ?

Non, le code HTML est réinterprété par chaque messagerie et webmail, la plupart supprime ou rende la balise <form> non fonctionnelle rendant le formulaire inaccessible. Nous vous proposons un tableau récapitulatif avec les messageries testées :

Formulaire fonctionnel Formulaire non fonctionnel
Messageries
Outlook 2010 & 2013 X
Webmails
Gmail X
Yahoo X
Outlook.com X
Orange X
Sur iPhone
Mail X
Gmail X
Yahoo X
Sur Android
TouchDown X
Gmail X
Inbox X

 

Exemple d’affichage d’un email avec formulaire sur Gmail :

Formulaire_Desktop

Exemple d’affichage d’un email avec formulaire sur l’application Mail de l’iPhone :

Formulaire_iphone

 

Par contre, sur Outlook.com, le formulaire s’affiche mais les champs ne sont pas cliquables :

Formulaire_outlookCom

Sur la messagerie Outlook 2010, les champs se transforment en texte et le fomulaire n’est pas accessible :

Formulaire_outlook

En conclusion, vous pouvez intégrer un formulaire HTML dans le contenu HTML et l’envoyer uniquement aux destinataires Gmail et Yahoo.
Attention toutefois vous ne pouvez pas savoir à l’avance avec quelle messagerie votre destinataire ouvrira votre email. Un utilisateur Yahoo peut très bien utiliser le logiciel Outlook pour consulter ses emails.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • Puteaux entreprise formulaire contact gmail com loc:FR
  • Bobigny entreprise formulaire contact gmail com loc:FR
  • comment créer dans un mail outlook un bulletin réponse
  • créer un formulaire dans outlook
  • creer un formulaire dasn mail
  • écrire un E mail formulaire
  • envoyer un courriel incluant un formulaire case à cocher outlook
  • Formulaire de mail
  • formulaire outlook
  • formulaire via mail
Catégories
Créer un emailing

Personnalisation du contenu emailing : 2 exemples efficaces à suivre

Lorsque l’on évoque la personnalisation d’une campagne emailing, les entreprises pensent souvent à l’intégration de données « texte », comme le nom, le prénom ou encore la ville, dans l’objet ou dans le contenu de l’email.

Grâce aux données récoltées sur les destinataires, il est possible de personnaliser le contenu en ciblant des critères précis.
Par exemple :

– Vous connaissez les derniers produits achetés par vos destinataires, vous pouvez leur proposer des produits complémentaires.

– Vous savez où habitent vos destinataires, vous pouvez proposer des événements se déroulant près de chez eux.

Sélectionner des produits qui pourraient plaire, adresser des offres personnalisées, déterminer le magasin le plus proche… Personnaliser le contenu de son email, c’est cibler le destinataire.

Voici 2 exemples de campagnes emailing :

Transavia

Compagnie aérienne, Transavia permet de réserver un voyage directement sur leur site Internet. Après avoir acheté des billets, un email de confirmation de réservation est envoyé automatiquement.
Dans cet email, nous retrouvons l’ensemble des informations concernant le voyage, mais aussi des informations complémentaires pour réserver une voiture, un hôtel, un transfert ou organiser un covoiturage. Chaque lien est personnalisé selon la destination.

Transavia

 

Ticketmaster

Anciennement Ticketnet, ce site permet d’acheter des billets pour des spectacles, des concerts et des événements. Des emails sont envoyés régulièrement pour présenter les événements qui se déroulent près du destinataire, selon la région.
Pour recevoir ces alertes emails, Ticketmaster demande de créer un compte obligeant le futur destinataire à renseigner des informations personnelles comme son adresse postale.

ticketmaster

 

Vous pouvez aussi utiliser les données de navigation comme l’abandon de panier. Selon l’étude EMA du SNCD, 74% des internautes ont déjà reçu un email personnalisé lié à leur navigation.

Catégories
Se perfectionner

Quand envoyer sa campagne emailing

voyagesVous êtes nombreux à vous et à nous poser la question : quel est le meilleur moment pour envoyer ma campagne ? Quand mes destinataires lisent-ils leurs emails ?

Le meilleur moment pour envoyer votre campagne emailing dépend de votre cible, de votre secteur d’activités, du type d’email envoyé (newsletter, offre commerciale, événement…), et beaucoup d’autres paramètres.

Sachez que 77% des professionnels consultent leur messagerie entre 9h et 19h*.
Et 73% des internautes français consultent leur messagerie principale plusieurs fois par jour*.

Prenons deux exemples :

Groupon

L’entreprise envoie ses offres quotidiennes tous les matins vers 7h présentant les deals du jour. Ces emails sont personnalisés selon la situation géographique du destinataire pour lui proposer des offres près de chez lui. Avant, les emails de Groupon étaient plutôt envoyés entre minuit et 2h du matin.

Les emails sont-ils envoyés au bon moment ? Oui, l’email est destiné aux particuliers qui commencent à consulter leurs emails au réveil sur leur smartphone. Avant l’emailing se trouvait parmi les premiers emails de la journée, mais il était noyé dans la masse des emails reçus dans la nuit. Désormais en l’envoyant un peu plus tard, l’emailing se trouve en haut de la liste à l’ouverture de la messagerie.

Remarques : L’email Groupon sera consulté en grande majorité sur smartphone, cependant l’entreprise n’a pas trouvé nécessaire de rendre responsive son email. Certes l’email est lisible en deux colonnes sur des smartphone à grand écran, mais qu’en est-il des petits écrans ? Il faudrait que l’email passe en une seule colonne.

 

Journal du Net

Qu’ils concernent le web, l’économie ou encore la technologie, les emailings du JDN sont envoyés quotidiennement de 8h30 à 10h pour proposer les actualités des dernières 24 heures.

Les emails sont-ils envoyés au bon moment ? Oui, le JDN cible les professionnels, ces derniers consultent leur messagerie professionnelle à 77% entre 9h et 19h. L’email du Journal du Net est ainsi en haut de la liste des emails reçus à l’ouverture de la messagerie ou apparaissent en notification en début de journée.

 

Il est difficile de vous dire quand envoyer votre email. Pour définir la meilleure plage horaire pour vos envois, il vous faut tester différents jours et moments de la journée, et observez les résultats.

En règle générale :

  • Les emails à destination des professionnels doivent être envoyés du lundi au vendredi de 9h à 19h. Pour le commerce, ils peuvent aussi être envoyés le samedi.
  • Les emails à destination des particuliers doivent être envoyés en semaine tôt le matin, le soir à partir de 18h, et le week-end.

Si vous voulez éviter le flux des campagnes emailing, sachez qu’en BtoB :

  • 42% des emailings sont envoyés avant 10h**
  • 1/3 sont envoyés le mardi**

 

* Source : Etude Email Marketing Attitude BtoC et BtoB 2014 du SNCD
** Source : L’observatoire de l’emailing BtoB par Histoire d’adresses