Catégories
Créer un emailing

Campagne emailing : email HTML ou version plain-text ?

email html texteIl existe différentes méthodes pour faire une campagne d’emailing idéale et adaptée à ses destinataires. Mais le premier choix à faire est celui de la forme : email HTML ou plain-text ?

Faut-il plutôt faire un emailing purement textuel ou pour une création HTML ? Voici notre comparaison des avantages et inconvénients de chaque méthode pour vous aider à créer une campagne emailing efficace et adaptée à la cible.

L’emailing HTML

Ici, nous parlons d’email HTML pour parler d’un emailing graphiquement travaillé via son code HTML ou CSS. Plus simplement, il s’agit de tous les emails composés de blocs, d’images, de boutons d’action, de couleurs, etc.

Ils sont majoritairement utilisés pour l’envoi de newsletters mais également d’emails marketing promotionnels par les grandes marques françaises, notamment en B2C.

 

Avantages de l’email HTML

Les avantages de créer son emailing en HTML sont les suivants :

  • Possibilités de mise en forme illimitées

Aujourd’hui, on peut créer une newsletter au design soigné et poussé sans connaissances HTML, notamment grâce à une solution emailing adaptée professionnelle.

Mais avec quelques notions d’intégration, les possibilités deviennent infinies et il devient alors possible de créer un email au design très avancé et laisser libre cours à son imagination (tout en s’assurant que le résultat soit lisible en boîte de réception !).

 

  • Boutons d’actions attractifs

Le fait de faire un emailing en HTML permet la création de boutons d’action efficaces et attrayants.  Formes, couleurs et tailles peuvent être personnalisés pour optimiser la conversion au maximum.

Pour plus de conseils sur la création de vos boutons d’appel à l’action, n’hésitez pas à consulter notre article dédié : 5 conseils pour des boutons d’action qui convertissent.

 

  • Véhiculer l’image de l’entreprise

Puisque les possibilités de mise en forme sont quasi infinies, créer un emailing en HTML permet d’avoir un contrôle total sur l’image que vous souhaitez véhiculer. Que ce soit au niveau des couleurs ou du style graphique général, la newsletter HTML est idéale pour reprendre les mêmes codes que votre site web et ne pas perdre vos lecteurs.

 

Pour quelle utilisation ?

L’emailing HTML est idéal pour :

  • Les newsletters informatives
  • Les emails de bienvenue
  • Les emails de relance de panier abandonné
  • Les emails d’anniversaire
  • Les emails promotionnels et prospectifs en B2C

 

Exemple d’email HTML

exemple d'email html

 

L’emailing plain-text

On parle d’emailing plain-text (ou texte brut) pour un email uniquement composé de texte, à la manière d’un email rédigé sur votre propre boîte mail (type Outlook, Gmail, etc.)

Ici, pas de codage HTML, pas de mise en forme possible ni de boutons d’actions attirants. En revanche, ce type d’email présente de vrais avantages.

 

Avantages de l’email plain-text

Voici pourquoi un email texte peut être intéressant :

  • Un discours plus authentique

Et oui, par définition, un emailing plain-text ressemble à un véritable email envoyé depuis une messagerie classique. Il fait donc plus « vrai » et a moins ce côté promotionnel que l’emailing HTML.

Il est donc idéal pour rendre une approche commerciale plus orientée « one-to-one ».

 

  • Une grande liberté de personnalisation

Avec une solution emailing professionnelle, vous pouvez personnaliser des éléments de votre email en fonction du destinataire comme son nom, prénom, âge, civilité, géolocalisation, préférences, etc.

Si votre base de données est correctement qualifiée, les possibilités de personnalisation deviennent quasi infinies. En utilisant l’email plain-text, vous pourrez alors très facilement personnaliser des mots importants et même des phrases entières.

 

  • Relances crédibles

En personnalisant votre email correctement, cette méthode permet de créer des relances très crédibles en incluant l’email précédent comme s’il s’agissait d’une réponse.

En utilisant un objet du type RE: lors du second email et en personnalisant à la fois votre relance et l’email initial, vous donnez réellement l’impression que vous envoyez un email personnel à votre contact.

 

Pour quelle utilisation ?

  • Prospection et promotion B2B
  • Fidélisation B2B
  • Demande d’avis client
  • Proposition de rendez-vous B2B

 

Exemple d’email plain-text

exemple plain text

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • Exemple answered email
Catégories
Comparatif emailing

Comparatif des meilleures solutions emailing 2020

Quel logiciel d’email marketing choisir ? Quelle est la meilleure solution emailing sur le marché pour les PME/TPE ?

Nous avons réalisé pour vous un comparatif complet des fonctionnalités et prestations proposées par 4 acteurs majeurs sur le marché français (dont Mailchimp, étant un acteur international mais très fortement implanté sur l’hexagone).

 

A l’aide du tableau suivant, vous pourrez vous faire une idée précise de ce que chacune de ces solutions emailing propose et déterminer laquelle vous semble la plus adaptée à vos besoins.

Notez que ces informations peuvent être régulièrement sujettes à des changements, en fonction de l’évolution de la solution en question. Aussi, n’hésitez pas à nous informer d’éventuelles modifications lorsqu’elles surviennent sur une solution que vous connaissez bien.

 

Pourquoi utiliser un logiciel emailing professionnel ?

Avant de commencer ce comparatif, il est important de bien comprendre l’importance et la pertinence d’une solution d’email marketing professionnelle.

Vous pourriez penser qu’il est tout à fait possible d’envoyer des emails depuis un compte Gmail ou depuis votre messagerie Outlook.

Pour des emails one-to-one, l’utilisation de ce type de messageries est tout à fait indiquée.

Le problème survient lorsqu’il s’agit d’envoyer des campagnes d’emails à caractère marketing ou des newsletters à un certain nombre d’individus, en même temps. Et c’est d’autant plus contraignant que les possibilités en termes de mise en page sont totalement bridées.

Un logiciel d’emailing dispose généralement d’outils de création intuitifs permettant de réaliser de magnifiques gabarits de newsletters et d’emails à votre image, sans connaissances techniques.

De plus, les messageries gratuites ont quelque chose que les solutions professionnelles n’ont pas : des serveurs d’envois dédiés. Ces serveurs de routage ont pour objectif d’envoyer des milliers d’emails en même temps et de les faire parvenir en boîte de réception en évitant au maximum la case « Courrier indésirable ».

Enfin, un prestataire emailing peut être là pour vous aider à améliorer la rentabilité de vos envois en vous proposant des services d’accompagnement, des livres blancs, et toutes sortes de ressources produites par des experts du domaine.

Pour plus de détails sur l’importance d’utiliser le meilleur logiciel d’emailing possible pour vos envois, consultez l’article : Voulez-vous (vraiment) envoyer des emailings gratuitement ?

 

Comparatif email marketing : quel est le meilleur logiciel emailing ?

Voici donc notre tableau comparatif des fonctionnalités et services proposés par 4 des plus grands acteurs de l’emailing en France.

 

Fonctionnalités principales

Fonctionnalités MailChimp  SendinBlue logo sendinblue Mailjet logo mailjet Sarbacane Sunrise logo sarbacane
Campagnes Emailing
Intelligence artificielle
Marketing automation
SMS marketing
Création de landing pages
Formulaires d’inscription
Type d’application Web Web Web Web et logiciel Mac/PC
Contacts illimités
Emails transactionnels Mandrill Tipimail
Votre choix ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir

 

Services

Fonctionnalités MailChimp  SendinBlue logo sendinblue Mailjet logo mailjet Sarbacane Sunrise logo sarbacane
Application en Français
Support téléphonique Payant: 48€/heure  A partir de 150000 emails/mois Gratuit et en français depuis Lille (France)
Support par email A partir de l’offre Grow
Support par chat A partir de l’offre Grow A partir de l’offre Premium
Suivi personnalisé A partir de l’offre Entreprise A partir de l’offre Grands Comptes A partir de l’offre Premium
Webinar d’initiation gratuit
Votre choix ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir

 

Solution emailing

Fonctionnalités MailChimp  SendinBlue logo sendinblue Mailjet logo mailjet Sarbacane Sunrise logo sarbacane
Editeur drag n’ drop responsive
Eye-tracking prédictif
Retouche d’images
Segmentation des bases de données A partir de l’offre Premium
Ciblage comportemental
Carte de chaleur A partir de l’offre Essentiel 
Champs personnalisés
Galerie de templates
Prévisualisation des emails
Gestion de la pression marketing
Votre choix ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir

 

Rapports statistiques

Fonctionnalités MailChimp  SendinBlue logo sendinblue Mailjet logo mailjet Sarbacane Sunrise logo sarbacane
A/B Tests A partir de l’offre Premium
Suivi comportemental
Géolocalisation
Génération de rapports
Calcul du temps de lecture
Google Analytics
Votre choix ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir

 

Délivrabilité

Fonctionnalités MailChimp  SendinBlue logo sendinblue Mailjet logo mailjet Sarbacane Sunrise logo sarbacane
IP dédiées
Domaine d’expédition dédiés
Serveurs basés au sein de l’UE
Envoi prédictif
Test antispam avant envoi
Modération manuelle des campagnes
Votre choix ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir ⇨ Choisir

 

Fonctionnalités de base

D’un point de vue global, chaque solution a en quelque sorte sa spécialité. Mailjet se concentre essentiellement sur l’envoi d’emailing simples, Sarbacane permet de couvrir pratiquement tous les besoins des TPE/PME (Email, SMS, automatisation), SendinBlue se veut complet avec l’envoi d’emails transactionnels et MailChimp communique largement sur ses possibilités en termes de marketing automation.

Pour toutes sauf MailChimp, le nombre de contacts qu’il est possible d’importer est illimité, quelle que soit la formule tarifaire choisie.

Enfin, on apprécie la possibilité de créer des landing pages avec Sarbacane, MailChimp et SendinBlue, une fonctionnalité bien trop rare sur le marché des solutions emailing, qui s’avère pourtant quasi essentielle pour compléter ses campagnes et en assurer le retour sur investissement.

 

Services : MailChimp et SendinBlue un peu en dessous

Premier constat : seul MailChimp n’est pas disponible en français, contrairement à ses concurrents. D’ailleurs, MailJet, SendinBlue et Sarbacane sont tous les trois disponibles à la fois en français et en anglais, pour faciliter le travail en équipe avec des collaborateurs à l’international.

En termes de services, MailChimp est clairement le mauvais élève : à moins d’avoir un abonnement payant, oubliez le support et débrouillez-vous avec le gigantesque manuel d’utilisation entièrement rédigé en anglais (parfois en français pour certaines fonctions).

SendinBlue ne se situe pas très loin derrière avec l’utilisation d’un numéro surtaxé : 0,80ct/min + coût de l’appel soit 48€/heure. La présence d’un support par email est tout de même à signaler.

Mailjet, quand à lui, propose uniquement un support par email pour les plus petits abonnements. Il faut souscrire à une offre Premium (plus de 150 000 emails) pour avoir accès à un support téléphonique.

Pourtant, ces points ne sont pas à prendre à la légère : l’accompagnement et la possibilité d’être mis en relation avec un assistant en toute facilité et à tout moment sont des critères rassurants pour tous types d’utilisateurs, néophytes comme expérimentés.

La notion de service est la plupart du temps laissée de côté lorsque l’on recherche une solution marketing quelconque. Le premier critère de sélection est bien entendu le prix. Mais à mesure que l’utilisation du logiciel avance, on peut facilement se confronter à des soucis techniques, à des interrogations quant à son fonctionnement ou simplement avoir besoin de conseils, d’expertise sur un sujet particulier pour optimiser ses performances.

 

En ce sens, Sarbacane propose une large palette de services sur le marché des solutions emailing :

Support téléphonique français quelle que soit la formule, n° non surtaxé (même en période d’essai gratuit)
Support email & chat en français et gratuit
Webinar d’initiation gratuit et en direct à l’inscription pour la prise en main du logiciel
Accompagnement personnalisé par un expert dès l’abonnement Premium
Possibilité d’être accompagné dans sa stratégie email & SMS et de déléguer tout ou partie des tâches de création, d’envoi, d’analyse, etc.
4 livres blancs à télécharger gratuitement
2 blogs de conseils et astuces pour améliorer sa stratégie marketing
Une newsletter proposant des conseils inédits
Modération manuelle des campagnes et surveillance des serveurs de routage 24h/24 depuis le Nord de la France
Toutes les équipes marketing, commerciales, techniques, support sont basées à Lille et facilement joignables

Sarbacane tire clairement son épingle du jeu sur le sujet des services et de l’accompagnement. La présence d’une équipe d’experts basée en France et joignable à tout moment gratuitement se traduit par des tarifs légèrement plus élevés que la moyenne. Cependant, ces prix sont largement justifiés et sont même plutôt bas compte tenu du nombre de services gratuits et de la disponibilité des équipes commerciales et support.

équipe sarbacane

 

Et la meilleure solution emailing est…celle qui vous sied le mieux !

En vérité, on ne peut pas statuer sur l’existence d’une meilleure solution d’emailing. Sur le plan des fonctionnalités, ces quatre solutions sont clairement des experts dans leur domaine de prédilection.

On notera tout de même quelques petites différences qui pourraient vous orienter dans votre choix :

  • SendinBlue est le seul prestataire ne proposant pas d’éditeur d’images intégré à son logiciel. Il est parfois très utile d’avoir à disposition un outil de retouche pour recadrer, rogner, coloriser, redimensionner ou personnaliser des images afin qu’elles s’accordent parfaitement avec sa campagne. Malheureusement, SendinBlue n’a pas encore intégré cette fonctionnalité contrairement à ses concurrents.
  • Chez Mailjet, la fonction de segmentation des bases de données n’est disponible qu’à partir de l’offre Premium. Petit bémol donc quand on sait que la réussite d’une campagne aujourd’hui dépend largement de la précision du ciblage, qui elle-même dépend de la possibilité de segmenter sa base de données.
  • Mailjet ne propose pas de carte de chaleur (un capture d’écran de l’email envoyé sur lequel on peut visualiser les endroits les plus cliqués par les destinataires). Cependant, cet oubli est compensé par la possibilité de tracker les clics lien par lien. Il s’agit plus d’un gadget qu’autre chose bien qu’assez plaisant pour rapidement se rendre compte de la pertinence du placement de ses CTA. Cette option est tout de même disponible seulement à partir de l’offre Essentiel chez Sendinblue.
  • A nouveau, seul Mailjet ne propose pas d’outil de prévisualisation des emails. Cette fonctionnalité devient aujourd’hui essentielle pour s’assurer du rendu de son message dans toutes les boîtes de réception possibles.
  • Enfin, Sarbacane et SendinBlue proposent un outil que leurs concurrents n’ont pas : l’envoi prédictif. Cette fonctionnalité permet d’envoyer vos emails à vos contacts au meilleur moment. Cette fonctionnalité n’est cependant disponible que dans l’offre Exclusive chez Sarbacane et à partir de l’offre Premium chez SendinBlue.

Au global, les fonctionnalités directement liées à la création et à l’envoi d’emails sont similaires, à quelques petites différences près. L’ergonomie des interfaces joue aussi un rôle important dans la prise en main de chaque solution mais c’est une notion subjective qui ne peut pas figurer dans notre tableau.

A vous de tester !

 

Analyses et rapports statistiques

Pour savoir si une campagne emailing a fonctionné, il est important de pouvoir en mesurer les résultats rapidement.

Sur ce sujet, on remarque quelques différences entre nos 4 protagonistes de l’emailing.

Premièrement, les données remontées par chacune de ces solutions sont globalement les mêmes : taux d’ouverture et de clics (uniques et cumulés), liens cliqués, supports de lecture, webmails utilisés, taux de réactivité, taux de désinscription, géolocalisation des destinataires etc. Sarbacane propose le temps de lecture moyen d’une campagne, ce qui permet de se rendre compte du véritable intérêt généré.

Tous, sauf Mailchimp, permettent la génération de rapports statistiques en PDF à télécharger après une campagne ou à envoyer directement à ses équipes depuis l’interface.

C’est au niveau des A/B tests que le bât blesse. Sarbacane, SendinBlue et Mailchimp proposent cette fonctionnalité dans leur solution quel que soit l’abonnement tandis que Mailjet ne le propose qu’à partir de son offre Premium.

Pour rappel, un A/B test (ou split A/B) permet de tester plusieurs version d’un email en l’envoyant à un échantillon représentatif de sa base de données, puis en analysant les résultats de chaque version afin d’en déterminer la meilleure puis l’envoyer au reste des destinataires.

Une fonctionnalité plutôt pratique lorsque l’on se cherche à optimiser le retour sur investissement de ses campagnes ou tout simplement que l’on hésite entre deux objets.

 

Délivrabilité des emails : un sujet épineux

La délivrabilité désigne la capacité d’un email à arriver en boîte de réception sans tomber en SPAM. Bien que cette notion ne soit pas précisément mesurable, de nombreux moyens existent pour l’optimiser au maximum.

Chaque solution emailing dispose de capacités différentes en termes de délivrabilité. De la localisation des serveurs d’envoi aux fonctionnalités à disposition des utilisateurs, chaque acteur tente d’assurer au maximum la livraison des messages.

Pour ce faire, tous proposent à leurs clients de souscrire à un domaine d’envoi personnalisé ou à une adresse IP dédiée. Ainsi, les expéditeurs sont en mesure de contrôler leur propre réputation d’expéditeur et s’affranchir de l’utilisation de serveurs d’envoi mutualisés, sur lesquels peuvent survenir des abus dont tous les utilisateurs pâtiront en termes de délivrabilité.

Mailchimp ayant ses serveurs basés à l’étranger, sa capacité à interagir rapidement avec les FAI français est très limitée. Les utilisateurs de l’application risquent de se confronter à des soucis de délivrabilité fréquents. SendinBlue et Sarbacane ont leurs serveurs établis en France et sont régulièrement en relation avec les principaux FAI du territoire pour éviter et solutionner les problèmes de blacklistage rapidement.

Cependant, pour éviter ce type de problèmes, Sarbacane a mis en place une modération manuelle et systématique de toutes les campagnes qui transitent par leurs serveurs mutualisés. La réputation globale de l’expéditeur Sarbacane est alors mieux gérée et les abus plus souvent évités, garantissant une qualité d’expédition maximale.

Sarbacane propose d’ailleurs un test antispam des campagnes avant leur envoi pour en déterminer la probabilité à tomber en indésirables, et le seul à inclure l’envoi prédictif. Cette option permet, par une collecte constante de données, d’envoyer ses campagnes aux moments où le destinataire consulte le plus souvent ses emails, afin d’en garantir à nouveau la bonne réception.

Pour en savoir plus sur la délivrabilité, voici une vidéo expliquant concrètement son fonctionnement :

 

Prix des solutions emailing

Les 4 solutions présentées ici proposent des grilles tarifaires assez différentes, tant au niveau du prix, que de l’accessibilité aux fonctionnalités et aux services proposés.

Bien que l’idéal soit de se rendre sur les boutiques de chaque application pour connaître le détail des tarifs appliqués, nous allons tenter ici de vous proposer un comparatif.

 

Tarifs Mailchimp 

La tarification de Mailchimp est assez complexe au premier abord. 3 forfaits différents sont disponibles. Ces « plans » proposent des tarifs qui évoluent en fonction du nombre de destinataires que l’on possède et pas en fonction du nombre d’emails envoyés.

Offre Free : gratuit pour 12.000 envois et maximum 2.000 contacts. Limité en termes de fonctionnalités.

  • 2000 envois maximum par tranche de 24 heures
  • Pas de prévisualisation
  • Pas de segmentation avancée des contacts
  • D’autres fonctionnalités non disponibles
  • Pas de support téléphonique (support email uniquement pendant 30 jours)
  • Logo MailChimp en bas des emails

Offre Grow : à partir de 10$/mois pour 500 contacts max puis prix évolutif par paliers de destinataires

  • Support non prioritaire
  • La facturation ne peut être mise en pause que 2 fois par an maximum
  • Envoi prédictif

Pay per use : pour des envois occasionnels, paiement, à partir de 150$ pour 5000 emails.

  • Même fonctionnalités que le plan mensuel

Attention, certaines fonctionnalités de Mailchimp ne peuvent être débloquée qu’en souscrivant à l’offre Pro, à 199$ supplémentaires par mois, comme la segmentation avancée ou le support prioritaire par exemple.

 

Tarifs SendinBlue

Les tarifs proposés chez SendinBlue débloquent des fonctionnalités en fonction du type d’offre sélectionnée. Pour avoir accès à tout, il faut débourser plus. La facturation se base sur le nombre d’emails envoyés et non sur le nombre de contacts, contrairement à Mailchimp.

Offre gratuite : 9.000 emails par mois

  • 300 emails envoyés par jour maximum
  • Logo Sendinblue en bas des emails
  • Pas de géolocalisatio
  • Pas de carte de chaleur
  • Pas de statistiques d’ouvertures, clics
  • Limite de 2000 contacts maximum pour le marketing automation
  • Pas d’éditeur de landing pages

Formule Lite : 40.000 emails/mois , 19€ par mois

  • Exactement les mêmes limitations que l’offre gratuite, sans limitation d’envois par jour

Formule Essentiel : 60.000 emails/mois , 29€ par mois

  • Suppression du logo SendinBlue en bas des emails
  • Quelques fonctionnalités débloquées dans les rapports statistiques
  • Limite de 2000 contacts maximum pour le marketing automation

Formule Premium : 2 choix de volume d’emails par mois (120.000 ou 350.000). 49€ par mois pour 120 000 emails e 129€ par mois pour 350 000 emails.

  • Marketing automation illimité.
  • IP dédiée offerte à partir de 350.000 emails par mois
  • Optimisation de l’heure d’envoi
  • Facebook Ads

Formule Entreprise : offre sur-mesure en fonction du volume d’envoi demandé, avec chargé de compte dédié. Tarif sur devis.

 

Attention, le support téléphonique de Sendinblue est payant : 48€/heure ! De plus, l’achat d’une IP dédiée obligatoire se révèle souvent nécessaire. Un coût supplémentaire de 108€ par an à anticiper même si vous choisissez l’offre gratuite.

Tarifs Mailjet 

Les offres de Mailjet se rapprochent de celles de SendinBlue : vous débloquez des fonctionnalités en fonction de l’offre choisie et la facturation se fait sur le nombre d’emails envoyés.

Offre gratuite : 6.000 emails par mois

  • 200 emails envoyés par jour maximum
  • Seules 5 fonctionnalités disponibles : import de contacts, API, éditeur d’emails, statistiques avancées
  • Logo Mailjet en bas des emails
  • Pas de support
  • Pas d’IP dédiée

 

Offre Basic : choix du nombre d’emails à envoyer par mois (6.000, 30.000, 60.000, 150.000, 450.000, 900.000)

  • Pas de limite d’envoi journalière
  • Toujours 5 fonctionnalités disponibles
  • Support disponible (email)
  • Pas de logo en bas des emails
  • IP dédiée disponible (payante) à partir de 150.000 emails par mois

 

Offre Premium :

  • Quelques fonctionnalités en plus (segmentation, A/B testing, automation, multi-utilisateurs, gestion des modèles)
  • Support téléphonique et via Slack disponible à partir de 150.000 emails par mois
  • Expert délivrabilité à partir de 60 000 emails par mois

 

Offre Grands Comptes : offre sur-mesure à partir de 900 000 emails par mois, avec un chargé de compte dédié. Tarif sur devis, toutes les fonctionnalités disponibles.

On remarque avec étonnement que Mailjet ne donne pas pleinement accès à son infrastructure pour ses clients, sauf s’ils ont choisi l’offre Grands Comptes. En effet, dans le tableau de fonctionnalité disponible sur le site de Mailjet, on peut voir les notions « Infrastructure robuste » et « délivrabilité assurée » ne sont présentes que pour l’offre Grands Comptes.

 

Tarifs Sarbacane 

Sarbacane propose une grille tarifaire simple basée sur le nombre d’envois d’emails mensuels. Trois offres sont proposées :sarbacane sunrise

Essai gratuit : accès aux fonctionnalités de Sarbacane pendant 30 jours avec 500 crédits d’emails offerts et 10 crédits de SMS pour pouvoir tout tester.

Offre Essential : à partir de 69€ par mois pour envoyer jusqu’à 5000 emails par mois puis prix par paliers selon la limite d’envoi d’emails

  • Contacts illimités
  • Pas de logo Sarbacane en bas des emails
  • Webinar de formation gratuit
  • Assistance par téléphone, chat et email gratuit, illimité et en français (n° non surtaxé)
  • 1 utilisateur

Offre Premium : à partir de 159€ par mois pour envoyer jusqu’à 5000 emails par mois puis prix par paliers selon la limite d’envoi d’emails

Toutes les fonctionnalités de l’offre Essential plus :

  • Accès aux experts Sarbacane pour vous aider à optimiser vos performances
  • Campagnes automatisées et split A/B avancé
  • Landing pages responsive
  • Intégration pop-up
  • Personnalisation du nom de domaine
  • Jusqu’à 3 utilisateurs
  • 1 nom de domaine et 1 IP dédiée inclus

Offre Exclusive : à partir de 289€ par mois pour envoyer jusqu’à 5000 emails par mois puis prix par paliers selon la limite d’envoi d’emails

Toutes les fonctionnalités de l’offre Premium plus :

  • Coach dédié avec un accompagnement sur-mesure
  • Envoi prédictif
  • Correction des adresses erronées
  • Jusqu’à 10 utilisateurs
  • Jusqu’à 3 noms de domaine et  3 IP dédiées inclus
  • Version desktop téléchargeable

Sarbacane propose le paiement mensuel ou à l’année. En cas de paiement annuel, les tarifs sont 20% moins chers que ceux indiqués ci-dessus (à partir de 59€ pour l’offre Essential, à partir de 129€ pour l’offre Premium et à partir de 229€ pour l’offre Exclusive).  L’accompagnement et le suivi sont les points forts de Sarbacane qui justifient son prix d’entrée plus élevé que la moyenne.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • emailing usa
  • envoi emails language:FR
  • https://www emailing biz/comparatif-emailing/comparatif-meilleure-solution-emailing/
  • la meilleur solution mail
  • prestataire envoi demail
  • prix sarbacane
  • sarbacane emailing prix
  • solution pour envoi demail
Catégories
Créer un emailing

Doit-on justifier le texte dans un emailing ?

justifier texte emailing« Dois-je justifier le texte dans mon emailing ? ». La question peut paraître anodine voire sans intérêt. C’est ce type d’interrogation que l’on se pose à soi-même sans jamais vraiment y réfléchir, ou que l’on ne se pose tout simplement pas.

Pourtant, c’est un point intéressant qui mérite que l’on s’y attarde un minimum. En effet, le confort de lecture peut  être  influencé par le fait que le texte soit justifié ou pas.

 

Justifié : le choix esthétique

Le choix de la justification ou non du texte, dans un email, sur un site web ou sur papier, est généralement d’abord esthétique.

C’est d’ailleurs souvent là où s’arrêtent les raisons de ce choix.

Certains sont donc plutôt des fervents défenseurs du « tout justifié ». Ils aiment lorsque les côtés droit et gauche d’une colonne sont bien alignés, lorsque les blocs de textes ressemblent vraiment à des blocs, lorsque les mots ne sont pas coupés… Bref, lorsque tout est propre.

C’est un argument tout à fait recevable, surtout lorsque l’on souhaite conserver une image la plus élégante possible.

 

Non justifié : le choix pratique

A l’inverse, certains n’y prêtent pas vraiment attention et considèrent que le texte non aligné se suffit amplement et est plus facile à lire.

Et en effet, beaucoup de lecteurs considèrent le texte non justifié comme plus simple à lire. D’ailleurs, le W3C recommande de ne pas justifier le texte sur le web car certaines personnes atteintes de « troubles cognitifs » ont beaucoup de mal à lire des blocs justifiés qui tend à leur fatiguer les yeux.

 

D’un point de vue technique

En réalité, il est assez déconseillé de justifier son texte en emailing, bien que la plupart des solutions de création d’email proposent cette option.

Tout comme sur un site web, les outils mis à disposition ne permettent bien souvent que trop peu de possibilités en termes de justification.

En effet, seuls les professionnels de l’édition (ou presque) ont à leur disposition des outils de mise en page assez performants pour optimiser comme il se doit leurs textes justifiés.

Car l’enfer du texte justifié, ce sont les fameuses « rivières de blanc ». Ces trous entre les mots qui viennent bien souvent se créer lorsque l’on justifie un texte à l’aide d’un outil tel que celui proposé par les solutions emailing ou sur le web en général.

Voici un exemple de texte non justifié, puis justifié sans optimisation et avec :

texte non justifiétexte justifié non-optimisétexte justifié optimisé

 

Mais là encore, on peut se retrouver avec quelques blancs entre les mots, ce qui peut gêner la lecture.

D’autre part, l’optimisation d’un texte justifié peut être plus ou moins convenable en fonction du support de lecture. Selon la résolution de l’écran, les écarts entre les mots vont bouger et créer des « rivières de blancs » de façon aléatoire, pouvant là aussi nuire à la lisibilité du texte.

C’est pour cela que le texte justifié est surtout et avant tout utilisé sur papier. Là, les proportions sont immuables et les outils de mise en page bien plus performants, permettant des justifications propres et optimales.

Alors pour conclure cet article, nous vous conseillons d’éviter la justification de vos textes dans vos emailing. Bien que pour le web de nombreux plugins permettant de mieux travailler la mise en page d’un site commencent à affluer, les solutions emailing ne peuvent pas se permettre d’intégrer de tels outils.

Mais comme on l’a dit, tout est une question de choix.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • Texte
Catégories
Rédiger son contenu

Comment mettre en valeur vos promotions par email ?

Que vous le vouliez ou non, la fin d’année approche. Et avec elle ses fêtes, soldes et autres moments clés auxquels il peut être intéressant de communiquer et d’envoyer des promotions par email.

Mais comment faire en sorte que vos réductions soient correctement mise en valeur afin de convertir au mieux ?

Réduction en pourcentage ou en valeur ?

Avant toute chose, vous devez vous décider sur la manière dont vous allez amener votre réduction.

On se pose souvent la question de savoir s’il est plus pertinent de proposer une remise en valeur ou en pourcentage. Et cela est valable peu importe le support via lequel vous allez communiquer (email, site web, flyers, etc.).

Il n’y a pas de réponse définitive mais on peut vous donner quelques conseils.

Vous devez vous demander ce qui aura le plus d’impact, ce qui sera le plus alléchant pour le prospect :

  • Si la remise se fait sur un produit « cher » : proposez une remise en valeur

Exemple : 45€ de remise pour un produit dont la valeur est de 300€ aura plus d’impact que « 15% de remise ».

  • Si la remise se fait sur un produit « pas cher » : proposez une remise en pourcentage

Exemple : 50% de remise sur un produit dont la valeur est de 20€ aura plus d’impact que « 10€ offerts »

Attention, il faut rester relatif. Un produit à 300€ n’est pas forcément considéré comme étant cher. Tout dépend du type de produit dont il s’agit.

Afficher le nouveau prix

Pour se recentrer sur l’email, l’idéal est d’afficher la réduction de façon assez visible et de barrer le prix avant remise et surtout d’afficher le nouveau prix.

Il est très important que les lecteurs puissent voir la comparaison avant/après pour mieux se rendre compte de l’opportunité qui se présente devant eux.

D’autre part, cela aura toujours plus d’effet que de simplement annoncer le montant de la remise. Vos prospects n’ont pas envie de faire des calculs et ils seront d’avantage touchés si le nouveau prix leur est affiché.

Instaurer un sentiment d’urgence

Pour que votre remise soit alléchante, vous devez faire comprendre à vos prospects qu’il s’agit d’une opportunité éphémère à côté de laquelle ils ne doivent pas passer.

Le fait de limiter une réduction dans le temps et de bien rappeler que l’offre va expirer vous permettra d’instaurer un sentiment d’urgence et de pousser vos destinataires à acheter.

Pour que cette urgence soit réellement assimilée par vos prospects, il est capital d’effectuer une ou plusieurs relances sur les prospects qui n’ont pas acheté.

Cela va contribuer à renforcer le caractère éphémère et exceptionnel de votre offre, et donc inciter d’avantage à l’achat.

Attention tout de même à ne pas spammer vos destinataires. Veillez bien sûr à retirer les contacts ayant profité de la promotion et les désinscrits, et cadencez vos emails correctement.

Mettre dans l’objet ou pas ?

Il peut sembler évident pour beaucoup que mettre le montant de la réduction directement dans l’objet.

Et en effet, c’est très judicieux pour inciter à l’ouverture, surtout lorsque la promotion est importante.

Mais tout dépend des cas.

  • Dans le cas d’un email de prospection pure (c’est-à-dire à des contacts B2B qui n’ont jamais entendu parler de vous) : évitez d’annoncer vos promotions dès l’objet. Cela risque de faire trop « aguicheur » et au contraire de rebuter vos destinataires.

Pour vous aider à rédiger votre email de prospection et votre objet, n’hésitez pas à lire notre article.

  • Pour de la fidélisation : dans le cas où vous communiquez auprès de vos clients, c’est effectivement très pertinent.
    Attention tout de même à bien segmenter et à personnaliser vos emails pour être pertinent.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • acceptation dune promotion mail
  • annoncer une promotion par mail
  • comment placer dans un mail quon est major de promotion
  • email article en promotion
  • EXEMPLE DE MAIL SUR DES PROMOTIONS
  • FAIRE UN MAIL AU CLIENT CAR PROMOTION
  • faire un mail pour promotion
  • faire un mailing promotionnel
  • mail pour annoncer une promotion
  • mail pour promotion
Catégories
Gérer ses destinataires

Pourquoi vos destinataires suppriment vos emails sans les lire ?!

pourquoi_destinatire_suppr_emailA votre avis, quelle est la pire des erreurs possibles en emailing ?

On a déjà fait des listes à rallonge des erreurs à éviter à tout prix en emailing, on vous a conseillé sur ce qu’il fallait faire pour réussir vos emails du point de vue de la rédaction, du design ou de l’équilibre général.

Mais il y a un point capital commun à ces 3 domaines qui peut ruiner vos campagnes en quelques secondes.

Quelle est selon vous la première raison qui pousse un destinataire à supprimer un email au premier coup d’œil ? Comme ça, sans même avoir lu ?

 

Sachez qu’il y a une grande part de psychologie en emailing, comme dans toute stratégie marketing.

Cette fameuse raison, c’est le manque de FOCUS.

« Qu’est-ce qu’il dit, lui ? »

Pas de panique, je vous explique cela en détail.

 

Guidez le regard

En anglais, le « focus » est le point vers lequel toute l’attention doit converger. Ici, nous parlons bien entendu du regard du lecteur.

Ce regard, vous devez tout faire pour le guider, le prendre par la main et l’emmener jusqu’à votre  point de chute : le call-to-action.

 

Comment s’y prendre ?

Déjà, pour établir une stratégie emailing efficace, vous devez impérativement commencer par définir quel sera l’objectif de chaque campagne.

Et je dis bien « L’OBJECTIF ». Au singulier.

Une fois celui-ci bien défini, vous pouvez commencer la réalisation de votre email, mais pas n’importe quoi.

Tout élément rédactionnel ou visuel doit être créé et placé de façon à amener le destinataire jusqu’à ce fameux lien vers votre site.

Attention à ne pas être trop agressif non plus, vous risquerez quelques complaintes de lecteurs pas faciles.

De manière générale, voilà comment vous pouvez composer votre email pour que son contenu guide le regard de vos destinataires :

focus

 

Vous le remarquerez, la simplicité est de rigueur.

La « promesse » de votre email, c’est ce qui va attirer l’attention du lecteur. Une fois sa curiosité captée, son regard va descendre vers votre accroche qui aura pour rôle de le convaincre que votre offre peut lui être bénéfique.

Le visuel principal quant à lui est là pour donner « envie ». Il doit jouer sur les émotions et avoir un impact fort sur le destinataire.

Les « objectifs » de lecture doivent être clairement mis en évidence dans l’email : faites ressortir vos boutons d’actions avec des couleurs qui tranchent avec le fond. Les CTA sont les portes d’entrées vers votre site web, alors soignez-les !

 

Arrêtez d’en faire trop !

Le problème du manque de focus en emailing est bien souvent dû à une surcharge d’informations visuelles.

Pour des emails commerciaux, un à deux call-to-actions maximum est largement suffisant. Au-delà de ça, le lecteur risque de se perdre et ne pas comprendre l’objectif de votre email.

Mais d’un point de vue purement visuel, c’est l’ensemble de l’email qui doit être épuré.

Un ou deux blocs de textes, un bouton, un visuel… Allez droit au but, ça ne sert à rien de tourner autour du pot, surtout lorsque vous essayez de vendre. L’idéal, c’est d’être direct.

Mettez-vous à la place de votre destinataire : quelles serait sa première impression ? Est-ce que l’offre que vous proposez est suffisamment explicite au premier coup d’œil ? Votre email paraît-il trop chargé ?

Vous n’êtes pas tenus de TOUT mettre dans cet emailing. Sélectionnez les informations essentielles et qui font vendre.

De toute manière, si votre propsect est intéressé, il cliquera sur votre bouton d’action. Et une fois sur votre site, il aura tout le temps de lire les conditions générales et toutes les infos que vous n’avez pas mises dans votre email.

Un email commercial, c’est comme une brochure ou un flyer. Ce n’est pas possible de tout mettre dessus, et l’idée est de faire venir vos cibles sur votre site web ou dans votre boutique.

Et vos destinataires le savent !

Alors pas de panique, pensez d’abord à remplir votre objectif, qui doit être d’amener des visiteurs sur votre site, pour vendre.

 


L’email marketing est bien trop souvent considéré comme une simple tâche marketing qu’il « faut faire », et beaucoup de marketeurs ne pensent pas aux retombées possibles.

Les campagnes sont alors bâclées et on essaie d’en mettre le maximum, parfois même en recopiant le contenu du site web directement dans l’email…

Pourtant, l’emailing possède un langage qui lui est propre. Les phrases et termes employés doivent être directs et ne pas faire perdre de temps au destinataire.

Avec des boîtes mails de plus en plus inondées de spams, les internautes se méfient et ne s’attardent pas sur des emails qui paraissent surfaits, trop long ou trop publicitaires.

Alors restez simples, et définissez-vous un seul et unique objectif par campagne marketing.

Catégories
Se perfectionner

Humanisez votre emailing en 7 étapes clés

humanisez votre emailing design

L’ère du numérique ayant commencé depuis maintenant quelques années, nous entrons aujourd’hui dans une phase de lassitude générale de la part des consommateurs. Vers la fin des années 90, on pouvait voir l’emailing et toutes les formes naissantes d’e-commerce comme révolutionnaires.

Aujourd’hui, l’image du « tout en ligne » est ternie par un manque de proximité et une automatisation des processus.

Une nouvelle problématique se pose donc en matière d’emailing : comment rendre vos newsletters moins lassantes et apporter l’humain au digital ? Voici une liste de conseils qui vous aideront à ne pas passer pour des robots assoiffés de profit…

 

Le ciblage

Avant même de rédiger votre emailing, vous devez impérativement segmenter vos contacts et cibler le plus précisément possible votre campagne. Les emailings de masse, ça se remarque. Posez-vous cette question : qui veut quoi ? Tous vos clients n’ont pas les mêmes demandes et l’on n’est réceptif qu’à ce qui nous concerne.  Faites preuve d’empathie et de sincérité. Prouvez à vos destinataires que vous avez pris le temps de les connaître, cela rendra votre emailing plus personnel et vous gagnerez déjà en proximité.

 

La personnalisation

Commençons par le commencement : si votre base est propre et bien classée, vous devez connaître nom, prénom, genre et email de vos contacts. Ces informations sont capitales et vous permettront de personnaliser votre email et d’engager presque un « dialogue ». Bien sûr, il ne s’agit pas d’une discussion à proprement parler, mais le destinataire doit sentir que vous vous adressez bien à lui et à personne d’autre.

La personnalisation peut varier en fonction de la cible et de votre domaine d’activité mais globalement, on remarque deux tendances :

  • En B2C, privilégiez une personnalisation comme « Bonjour + [Prénom], »
  • En B2B, une approche plus professionnelle comme « Bonjour + [Genre] + [Nom], »

Tout est relatif au contexte bien sûr, mais quoi qu’il en soit, un simple « Bonjour » ne suffit pas. Vous passerez illico pour un automate froid et sans âme.

 

La formalité

On en vient maintenant à la question suivante : comment vous adresser à votre destinataire ? Encore une fois, c’est relatif à votre domaine d’activité, mais tournez-vous globalement vers le vouvoiement. Même si vous vous adressez au destinataire via son prénom, le vouvoiement vous permet de ne pas franchir la barre de la familiarité. Quant au tutoiement, il peut parfois être utilisé lorsque le sujet est plus léger et que votre cible a une moyenne d’âge plus jeune. Les domaines des loisirs et notamment du sport utilisent souvent le tutoiement.

Mais c’est important de ne pas être trop familier. Un langage courant est généralement bien vu et un langage soutenu peut dans certains cas vous faire passer pour quelqu’un de distant. Donc ajustez bien la formalité dans votre emailing !

 

Le ton

Pour sortir du carcan habituel où on retrouve les mêmes codes et les mêmes formulations, vous devez miser sur l’audace. Soyez originaux, apportez votre propre ton au message, devenez reconnaissables. Vos destinataires ne doivent pas s’ennuyer en ouvrant votre newsletter. Vous devez leur donner envie de la lire jusqu’au bout !

L’humour peut être un véritable levier pour vous démarquer. A l’instar de Michel et Augustin par exemple qui font preuve d’un véritable stoytelling drôle et original dans leurs newsletters (qu’ils appellent les Feuilles de Bananier), l’humour aide à la mémorisation, embelli l’image et impacte plus les lecteurs.

Mais attention ! Restez cohérents ! Si votre secteur d’activité ne vous permet pas de passer pour un outsider rigolo, n’essayez pas ! Vous risquez de trop surprendre vos lecteurs et de perdre en crédibilité. Tout est question d’adaptation !

 

Le contenu

Des offres commerciales, on en reçoit tous, tout le temps. Beaucoup de boîtes font l’erreur de n’utiliser la puissance de l’email marketing pour n’envoyer que des offres promotionnelles et autres réductions immanquables. Pourtant, l’emailing est une excellente solution pour générer de l’image. Et une image positive c’est primordial dans ce monde virtuel.

Alors n’hésitez pas à changer un peu de discours : vos clients apprécieront des communications plus corporate, des actualités liées à votre entreprise ou même des petits conseils de vie liés à votre activité. L’emailing informatif n’est pas une perte de temps et encore moins d’argent. Certes, vous ne vendez rien directement, mais la sensation agréable laissée auprès de vos clients aura très certainement un impact sur votre prochaine campagne commerciale !

Autre point, n’hésitez pas à inclure des visages, des photos de vos équipes, de vos nouveaux locaux… montrez-leur que chez vous, il n’y a pas de commerciaux véreux prêts à tout pour pomper le sang et l’argent de tous ceux qui les entourent. Je sais bien que vous n’êtes pas comme ça ! Mais prouvez-le à vos clients !

 

L’interactivité

Venons-en au concret : vous avez tout intérêt à rendre votre communication intéressante et ludique. Photos, vidéos, réseaux sociaux et call-to-action peuvent vous aider dans cette optique. Explication…

  • On dit couramment qu’il faut un ratio de plus ou moins 60% d’images et 40% de texte dans votre emailing pour des questions de spamming. Mais ce n’est pas la seule raison. Les images sont très souvent plus impactantes que les mots. Créez des visuels agréables et représentatifs de l’état d’esprit de votre entreprise et ajoutez systématiquement un lien sur chacune d’entre-elles. Vos images ne doivent pas être là simplement pour la décoration ! Elles doivent intriguer, interroger et intéresser le lecteur afin qu’il ait envie de cliquer dessus.
  • Les vidéos sont encore plus parlantes que les images et elles peuvent contenir un bon paquet d’informations comme des démonstrations ou des conseils d’utilisation. Une vidéo intégrée générera jusqu’à 96% de taux de clic de plus qu’un email qui n’en contient pas ! En revanche, sachez que toutes les boîtes de messageries ne permettent pas la lecture des vidéos dans les emails… Nous avons déjà rédigé un article à ce sujet, jetez-y un oeil !
  • Les boutons de partage vers les réseaux sociaux appellent à l’interaction et montrent votre présence sur les outils plus humains du web. Ce n’est pas pour rien que l’on parle de réseau « social » ! Mais n’oubliez pas que ce n’est pas une obligation : si votre secteur d’activité n’a aucune raison de mettre en avant sa page Facebook ou Twitter, ne le faites pas ! Les particuliers ont plus tendance à suivre des marques qui leur plaisent que les professionnels. Alors en B2C, c’est presque obligatoire !
  • Enfin, les call-to-action permettent également d’interpeller directement le lecteur. Ce sont ces petits boutons qui invitent à cliquer et donc à interagir avec la newsletter, pour qu’elle ne reste pas qu’un simple leaflet virtuel.
  • Oh et une dernière chose, si votre activité le permet, n’hésitez pas de temps à autre à lancer des jeux concours. Mais attention, pas de simples tirages au sort… Provoquez un peu votre destinataire et lancez-lui de vrais challenges comme un concours photo par exemple ! Ainsi, vous  ouvrez la porte à un véritable échange entre vous et vos clients.

 

La signature

Pour conclure votre emailing, nous vous conseillons de le signer avec le nom d’une personne effective. Un vrai nom, un vrai prénom et une vraie fonction rendront le tout plus humain qu’un banal et austère « L’équipe ______ » ou « La direction » … Et n’hésitez pas à rajouter la photo de la personne en question ! Mettre un visage sur un nom, c’est toujours plus facile pour s’en souvenir !

 


 

J’espère que cet article vous aura permis de mieux comprendre la problématique actuelle de l’emailing. L’afflux toujours grandissant de newsletters dans les boîtes mail accompagné du spamming et du phising donnent à l’emailing en général une image négative et envahissante. N’envoyez plus un simple emailing, envoyez un message.

Catégories
Créer un emailing

17 éléments à tester dans vos campagnes emailing

split testVous souhaitez effectuer un split-test à l’envoi de votre campagne emailing, mais vous ne savez pas quel élément tester ? Voici une liste non exhaustive des éléments que vous pouvez tester, ils vous permettront d’améliorer petit à petit vos prochains emailings.

Le nom de l’expéditeur, l’objet et le contenu de votre email sont les 3 champs à tester.
Comment rendre votre emailing plus efficace ? Quelle couleur préfère vos destinataires ? Quelle formulation de bouton utiliser ? Testez et sachez ce qui fonctionne le mieux sur votre cible.

 

Les tests que vous pouvez réaliser :

 

  • Reformuler l’objet de vos campagnes

Premier élément visible de l’email, il doit obligatoirement être en cohérence avec le contenu de l’email. Ensuite, vous mettez en avant l’élément qui donnera envie au destinataire de l’ouvrir : une réduction ? Une nouveauté ? Ou encore une ouverture exceptionnelle d’un magasin ?

 

  • Utiliser un ou des mots différents

Parfois, de simples changements dans les mots employés peuvent augmenter vos taux de clics de manière drastique. Essayer de varier les formulations!

 

  • Changer le nom d’expéditeur

Ce champ personnalisable peut être utilisé de deux façons :
– Institutionnelle avec le nom de l’entreprise
– Personnelle avec le nom d’un collaborateur
Celui-ci sera définit selon le type d’email envoyé et selon la proximité avec vos destinataires : vous connaissent-il plus sous votre prénom ou le nom de l’entreprise ?

 

  • Exploiter le pré-header

Le pré-header peut jouer un rôle considérable dans l’intention d’ouverture sur mobile. Essayez différents pré-header pour en juger l’impact et rentabiliser votre emailing au maximum.

 

  • Utiliser des couleurs différentes

Les couleurs dans les emails ont également un rôle capital. Essayez de jouer avec pour mieux convaincre vos lecteurs. N’hésitez pas à consulter l’article « L’influence des couleurs dans votre stratégie webmarketing » pour mieux comprendre !

 

  • Varier les visuels en présentant une mise en situation différente

Le ou les visuels habillent le contenu de votre emailing. Selon la taille, le nombre de visuels présents, sa mise en situation… Le produit peut donner plus ou moins envie et le destinataire peut réagir de façons différentes.

 

  • Présenter les tarifs différemment : pourcentage ou prix barré

Pour mettre en avant un prix ou une réduction, il est possible de mettre en avant le prix barré ou le pourcentage de réduction. Savez-vous ce qui fonctionne le mieux ?

 

  • Tester différents boutons d’action

L’élément le plus important du contenu, le bouton d’appel à l’action va amener le destinataire sur votre site Internet. Vous pouvez tester :
– Son positionnement dans le contenu
– Sa taille
– Ses couleurs
– Sa formulation
– Sa fréquence d’apparition

 

  • Utiliser un code promotionnel ou un lien personnalisé

Essayer de voir si un code promotionnel attire plus l’attention qu’un lien, ou inversement.

 

  • Proposer une nouvelle maquette de l’email entièrement repensée

Vous pensez changer totalement la maquette de vos emailing ? Avant d’envoyer votre nouvelle création à tous vos contacts, n’hésitez pas à lancer un A/B test pour vérifier si l’ancienne n’est finalement pas plus rentable !

 

  • Optimiser la lecture sur mobile

Un email conçu pour être lu sur mobile, c’est la base. En revanche, vous pouvez tester différentes manières de présenter votre email en version mobile : retirez certains blocs de texte ou images qui pourraient surcharger votre email et vérifier quelle disposition marche le mieux avec vos destinataires.

 

  • Utiliser un GIF ou une vidéo

Essayez d’utiliser des GIFs ou des vidéos plutôt que de simples images pour vos emailing. Peut-être que vos destinataires seront plus réceptifs !

 

  • Changer l’ordre des éléments

L’ordre d’apparition des différents éléments de votre emailing influence la façon dont il vont être perçus par vos destinataires.

 

  • Personnaliser l’objet et/ou le contenu de l’email

Personnaliser l’emailing est le petit plus qui fait la différence et amène de meilleurs retours. Montrez à vos destinataires que vous les connaissez. Mais qu’est-ce qui fonctionne le mieux : personnaliser l’objet ou le contenu ? N’hésitez pas à le vérifier sur différents envois.

 

  • Cibler le contenu selon le destinataire

Essayez de personnaliser votre contenu de différentes manières. Vous pouvez évoquer le dernier achat de votre destinataires, ou parler d’un produit qui correspond à ses habitudes, etc…

 

  • Changer le jour et l’heure d’envoi

Il est bon de tester des moments d’envois différents. Peut-être que vos contacts seront plus réceptifs certains jours de la semaine, ou à certains horaires.

 

  • Modifier la fréquence d’envoi

Comme pour le jour ou l’heure d’envoi, vous pouvez essayer de varier les fréquences d’envoi pour trouver la fréquence idéale !

 

Selon les statistiques et les performances de vos campagnes, vous pouvez détecter les éléments à tester en priorité :

  • Votre taux d’ouverture est en baisse ? Testez un nouvel objet, puis un nouveau nom d’expéditeur
  • Votre taux de clic ne décolle pas ? Modifiez la couleur de votre bouton d’appel à l’action, puis sa formulation

 

Un exemple de Photobox : 2 objets pour 1 email

Idées cadeaux : jusqu’à -50%
Pour des moments complices à 2 : jusqu’à -50%

Photobox

Pour vos tests, prenez le temps de confirmer une tendance ou un élément qui fonctionne pour valider définitivement son efficacité. Observez vos statistiques à chaque envoi.

Vous recherchez un logiciel emailing pour vos tests ?
Le logiciel Sarbacane Desktop vous permet de réaliser simplement des split-test.

Catégories
Se perfectionner

7 stratégies d’email marketing pour les entreprises

Certaines entreprises considèrent l’email comme un support de correspondance plutôt qu’un outil de communication et ne l’intègrent pas à leurs stratégies. C’est pourtant l’outil le plus accessible pour entrer en contact avec quelqu’un, tout en étant le moyen le plus professionnel pour gérer ses correspondances.

 

Voici 7 façons d’intégrer l’emailing dans votre stratégie d’entreprise :

 

La newsletter

Que vous veniez de lancer votre entreprise ou qu’elle existe depuis de nombreuses années, la newsletter ou la lettre d’information permet de garder le contact avec vos destinataires. Vous pouvez mettre en avant l’actualité de votre entreprise, un événement, des nouveaux produits, des clients satisfaits, … tout en amenant le destinataire sur votre site Internet via des boutons d’appel à l’action.

 

L’email de bienvenue

Envoyer un email de bienvenue au destinataire lui montre que vous le considérez. Vous pouvez ainsi apporter des informations supplémentaires sur l’entreprise ou sur des produits liés à leur commande.
Selon l’inscription, cet email peut être personnalisé :
– Une inscription à la lettre d’information = email de bienvenue informatif sur l’entreprise
– Une première commande = email personnalisé suivant les produits achetés

 

Une communication concise

L’email envoyé doit être assez bref. En effet, une communication trop longue aura pour effet d’ennuyer vos destinataires, et peu d’entre eux iront jusqu’au bout de sa lecture. Privilégiez l’utilisation de liens vers votre site Internet pour amener plus d’informations au destinataire, et plus de trafic pour vous.

 

Des possibilités de contacts

Avant d’envoyer votre email, il est indispensable de vérifier la présence d’informations de contacts, comme une adresse email, un numéro de téléphone, une adresse physique si le client peut venir vous rendre visite…
Attention : il est important d’utiliser dans toute communication par email une adresse expéditrice fonctionnelle pour que le destinataire puisse répondre directement à l’email envoyé. Exit les adresses noreply@ et nepasrepondre@ !

 

Un discours = un email

Que vous écriviez un email commercial, de prospection ou un email informatif, le discours et la cible seront différents. Il est impératif de différencier chaque communication et chaque base de données de destinataires afin de réussir au mieux vos campagnes emailing.

 

Un événement ou un déplacement

Si vous prévoyez un calendrier d’événements sur le long terme, n’hésitez pas à en informer vos destinataires. S’ils le souhaitent, ils pourront  vous rencontrer lors de votre déplacement. Si votre base de données comprend l’adresse de vos destinataires, vous pouvez aussi cibler géographiquement les destinataires selon la localisation de l’événement.

 

Un email reconnaissable

Par le nom de l’expéditeur, l’objet et le contenu de l’email, les destinataires doivent pouvoir reconnaître votre entreprise à travers les mots et le graphisme de l’email. Le contenu doit reprendre graphiquement l’image de votre entreprise grâce au logo, aux couleurs, aux visuels…
Le nom de l’expéditeur doit être choisi pour être reconnu et aussi selon la communication apportée. Vous pouvez utiliser le nom de l’entreprise et y intégrer le prénom d’un collaborateur ou d’un événement.

 

L’email marketing peut être appliqué facilement pour différents objectifs fixés par l’entreprise. Il serait dommage de passer à côté des nombreux avantages qu’il peut vous offrir.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • inbox de stratégie de communication
Catégories
Se perfectionner

6 conseils pour rester un expéditeur apprécié

illu1Parce que passer d’une entreprise qui envoie des newsletters et des emailings commerciaux à une entreprise qui spamme ses destinataires, il n’y a qu’un pas ! Aujourd’hui, nous vous apportons des conseils pour ne pas franchir cette limite et rester du bon côté des marketeurs.

Vous êtes-vous déjà posez la question : Qu’est-ce qui fait de moi un expéditeur sympathique ? Quelles circonstances pourraient m’amener à devenir un spammeur ? Voici quelques éléments pour rester du bon côté :

Utiliser une base de destinataires qualifiée
Tout d’abord, ce qui fait qu’un expéditeur est respectable, c’est l’envoi de campagnes emailing auprès de destinataires qui souhaitent recevoir ces emails. C’est-à-dire : envoyer les campagnes emailing aux destinataires qui se sont inscrits à votre base de données pour recevoir les informations et les promotions. Beaucoup trop d’entreprises pensent encore à la quantité, nous vous conseillons de privilégier la qualité, vous aurez un meilleur taux de retour et une meilleures délivrabilité.

Ne pas harceler les destinataires
Envoyer trop d’emails, pourquoi faire ? Nous sommes sure que vous ne voulez pas assaillir vos destinataires de trop de messages ! Deux conseils :
– Faites attention à la périodicité de vos envois, respectez un intervalle entre chaque campagne
– N’envoyez pas des emails tous les jours, ou sinon ciblez selon les statistiques de la veille (ouverture mais pas de clic, ou clic mais pas d’achat)
Si vous envoyez trop souvent des campagnes emailing à vos destinataires, ils ne les liront plus. Combien d’entre nous ont dans leur messagerie des emails non lus tous les jours d’une même enseigne ? J’en fais partie. Plus vous écrivez à votre destinataire, moins il ouvrira vos emails. L’information ou la promotion est du coup trop récurrente.

Envoyer des emails personnalisés
L’email de masse n’est plus à la mode. La personnalisation est appréciée. Par exemple : un objet personnalisé obtiendra un taux d’ouverture supérieur de 29% par rapport à un objet promotionnel non personnalisé.
Le destinataire doit avoir l’impression que l’offre est faite pour lui. Alors, utilisez votre base de données et personnalisez votre message avec le prénom, la civilité, la ville, le dernier achat, les goûts…

Prendre en compte les désabonnements
Le lien de désabonnement est obligatoire dans le contenu de votre campagne. A chaque envoi, vous devez donner la possibilité au destinataire de se désabonner quand il le souhaite. Ce lien doit bien évidemment fonctionner, prendre en compte le désabonnement, et ainsi supprimer l’adresse email de vos prochains envois.

Supprimer les destinataires inactifs
Pourquoi continuer à envoyer des emailing aux destinataires qui ne les ouvrent plus ? Pour améliorer la qualité de votre base, n’hésitez pas à supprimer les destinataires inactifs, c’est-à-dire qui n’ont pas ouvert votre email depuis 6 mois, 1 an ou plus.

Envoyer aussi des emails informatifs
Pour votre image et pour l’intérêt du destinataire, n’envoyez pas que des emails commerciaux. Vos destinataires ne sont pas que des portefeuilles, ils aiment aussi suivre l’actualité des entreprises. Alors ne négligez plus vos newsletters !

Si vous respectez ces conseils, vous ne passerez pas pour un spammeur que ce soit pour vos destinataires mais aussi pour les messageries.