Logo

Le superblog de l'email marketing Le blog emailing de référence: retrouvez toute l'info de l'email marketing sur emailing.biz
X-Mail
Par
Soyez sans craintes, ce mutant du marketing n’a pas d’égal pour dénicher les meilleures infos pour préparer vos missions emailing.
le 11 mai 2017 | 0 commentaire

Comment préparer sa prochaine campagne emailing (et la réussir)

préparer une campagne emailingEnvoyer une campagne emailing, ce n’est pas rien. Il s’agit d’entrer en contact avec une base de destinataires plus ou moins conséquente et donc de venir « déranger » de potentiels acheteurs. Il ne faut pas faire n’importe quoi !

C’est pourquoi une campagne emailing ne se prépare pas au dernier moment, et qu’il est nécessaire de la préparer correctement en amont avant de cliquer sur « Envoyer ».

Dans cet article, nous vous proposons une sorte de checklist pour préparer votre campagne comme il se doit, et ne rien oublier.

 

Définir les objectifs

Avant de faire quoi que ce soit, il est capital de définir l’objectif principal de votre campagne. Qu’allez-vous envoyer ? Quel est votre but ?

Pour rappel, les objectifs en emailing peuvent être variés : promouvoir, prospecter, fidéliser, informer, conseiller, faire connaître, inviter, etc. Mais pour qu’une campagne soit efficace, vous ne devez lui attribuer qu’un seul objectif principal, et un ou plusieurs objectifs secondaires.

L’objectif principal

Il s’agit de la raison explicite pour laquelle vous envoyez votre campagne. Explicite pour vous, mais également pour vos destinataires.

Il doit répondre à la question : « Quel est le message ? ».

L’objectif principal d’une campagne emailing dépend également du type d’email dont il s’agit. Par exemple, une newsletter n’a pas pour objectif direct de vendre, mais d’informer ou de conseiller.

Les objectifs secondaires

Une fois que vous avez défini votre objectif principal, définissez les objectifs secondaires. Ces objectifs ne sont pas explicites pour les destinataires.

L’objectif secondaire d’une newsletter peut être de promouvoir un nouveau produit ou service, de créer du trafic sur votre site web, d’améliorer votre notoriété, etc.

La définition de ces deux types d’objectifs vous permet de mieux préparer votre approche en termes de structuration et de discours.

 

Définir la cible

Selon la cible que vous cherchez à toucher, votre message ne sera pas le même.

Prenez un moment pour dresser le ou les portraits types des destinataires de votre message. Si vous vous retrouvez avec de nombreux profils trop différents les uns des autres, c’est que votre cible est trop large.

Or, plus un emailing est ciblé, plus il est efficace. Au contraire, plus la cible est large, plus il sera difficile de toucher les destinataires.

Privilégiez au maximum une approche one-to-one pour optimiser et rentabiliser vos envois.

Le ciblage est un passage obligé de toute campagne d’emailing et doit notamment servir de base pour la personnalisation des envois.

Annonce:
Formation emailing-biz

100% GRATUIT :
FORMATION EMAILING POUR DÉBUTANTS

Vous aussi, devenez un super-héros de l’emailing grâce à cette formation gratuite et ultra complète. Apprenez toutes les bases de l’email marketing pour rentabiliser votre communication par email.

Pensez donc à préparer votre base de destinataires en amont et à récupérer un maximum d’informations sur vos contacts pour personnaliser vos emails.

 

Paramétrer sa campagne emailing

Le paramétrage d’une campagne ne doit pas être pris à la légère.

De nombreuses données sont à prendre en considération avant d’envoyer, parmi lesquelles :

  • Le nom de votre campagne (pas l’objet !) : il est important de choisir un nom de campagne qui facilitera votre repérage dans votre solution emailing afin de pouvoir analyser vos statistiques plus tard. Choisissez un nom récurrent par type de campagne. Ex : « Newsletter du 01/02/2017 »
  • Le domaine d’expéditeur : l’idéal est d’utiliser votre propre domaine d’envoi personnalisé, pour optimiser la bonne réception de vos emails
  • Le nom d’expéditeur : tout aussi important, il va jouer sur la confiance de vos destinataires envers votre campagne. Utilisez le prénom de l’expéditeur plutôt que le nom de votre société !
  • L’adresse d’expéditeur : bannissez à tout jamais le « no-reply » ! Privilégiez une véritable adresse de réponse et laissez à vos destinataires la possibilité d’engager le dialogue avec vous, c’est capital !

 

Prenez le temps de paramétrer correctement votre campagne emailing avant de l’envoyer, cela vous évitera bien des surprises et vous n’aurez rien à regretter par la suite.

 

Trouver l’objet

L’objet d’une campagne emailing ne se trouve pas au dernier moment !

Au contraire, faites en une priorité et commencez à le rédiger avant même le contenu de l’email. Et surtout, prenez votre temps !

L’objet est la porte d’entrée de votre emailing. Il doit faire l’objet d’une longue et profonde réflexion.

Une bonne technique est de partir de son sujet de base, puis d’écrire sur un papier une vingtaine d’objets potentiels en notant tout ce qui vous passe par la tête.

N’hésitez pas à faire preuve d’originalité dans ce processus afin de libérer votre créativité, c’est très important.

Une fois que vous avez noté toutes vos idées, faites une pause, et revenez-y quelques minutes plus tard afin de faire preuve de discernement, et choisissez ceux qui vous paraissent les plus crédibles.

Faites-en un mix, et créez le meilleur objet possible pour votre campagne. Aussi, n’hésitez pas à demander leur avis à vos collègues et envisagez un A/B test si vous hésitez entre deux objets.

 

Rédiger son contenu

La rédaction même d’une campagne d’emailing dépend bien évidemment de vos objectifs, de votre cible, et de votre sujet.

Pour être cohérent et réussir la rédaction de votre email, il y a quelques règles à respecter :

  • Respecter un ratio texte / image : pour éviter de passer en spam, n’affichez pas trop d’images. Un ratio de 60% de texte pour 40% d’images est excellent.
  • Eviter les spam words : évitez au maximum les termes liés à la gratuité, à l’argent, à la santé, aux drogues, à la finance, et tout ce qui ressemble à s’y méprendre à une tentative d’arnaque. Vous risquez de vous retrouver en SPAM !
  • Allez à l’essentiel : ne tournez pas autour du pot. Votre destinataire doit comprendre quel est le sujet de votre email dès les premières secondes.
  • Tutoiement ou vouvoiement : selon le profil de vos destinataires et votre type de business, posez-vous la question du vouvoiement ou du tutoiement. La réceptivité peut changer du tout au tout !
  • Attention à l’orthographe : rien de pire qu’un email professionnel truffé de fautes. Faites-le relire par vos collègues avant d’envoyer !

 

Tester sa campagne emailing

C’est l’étape finale que vous ne devez oublier sous aucun prétexte.

Envoyez votre emailing sur différentes messageries et ouvrez-la sur votre ordinateur et sur mobile.

Ainsi, vous vous assurez que l’affichage est correct partout et que tous vos destinataires pourront le lire sans souci.

Gardez en tête qu’aujourd’hui environ 20% des emails marketing et 50% des emails en tout genre sont ouverts depuis un terminal mobile.

Choisir son logiciel de campagnes emailing : le choix de votre solution est important car selon l’outil, les possibilité de gestion de contacts, de paramétrages et la compatibilité des emails en fonction des supports n’est pas la même.

Mots recherchés pour arriver sur cette page :

  • author mail
  • bien preparer campagne de mailing
  • interview mailing